JAPAN CUP EN ASSOCIATION AVEC LONGINES (GR1) - Et si c’était elle…

International / 23.11.2018

JAPAN CUP EN ASSOCIATION AVEC LONGINES (GR1) - Et si c’était elle…

JAPAN CUP EN ASSOCIATION AVEC LONGINES (GR1)

Et si c’était elle…

Dimanche, Tokyo accueille la Japan Cup en association avec Longines (Gr1). Il est difficile de ne pas aborder cette course avec un œil européen : dimanche, à 7 h 45 heure française, nous aurons peut-être vu celui qui sera un espoir japonais pour le prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Celui, ou plutôt celle… Elle attire tous les regards. Son nom : Almond Eye (Lord Kanaloa). Son entourage a déjà évoqué l’Arc pour elle. Pour l’instant, avant la course, c’est du domaine du possible, même si certains bookmakers lui ont déjà donné une cote : elle est entre 10 et 16/1, soit quatrième favorite derrière Enable (Nathaniel), Sea of Class (Sea the Stars) et Too Darn Hot (Dubawi). Pour conforter cette position, voire l’améliorer, Almond Eye doit gagner.

Succéder à Gentildonna. Almond Eye va tenter de marcher dans les traces de Gentildonna (Deep Impact) dans cette Japan Cup. Comme son aînée, elle a remporté la Triple Tiara du Japon : 1.000 Guinées (1.600m), Oaks (2.400m) et Shuka Sho (2.000m). Gentildonna, après ce triptyque, a remporté la Japan Cup en battant un certain Orfèvre (Stay Gold). Soyons clairs : il y a de bons chevaux au départ du Gr1, mais Almond Eye n’a pas de cheval de la trempe d’Orfèvre face à elle dans cette Japan Cup. Elle s’élancera en position de favorite et elle doit gagner pour affirmer ses prétentions internationales en 2019.

Almond Eye arrive sur cette Japan Cup avec un rating de 115. Le rating de 115 ne paraît pas dément, mais Almond Eye n’a couru que face aux seules femelles de 3ans jusque-là. Il est en fait assez élevé pour une 3ans : Gentildonna avait obtenu un 112 après sa Triple Tiara. Un 115 est finalement élevé, mais pas surévalué : les handicapeurs japonais sont rarement gourmands sur le plan des ratings. Pour la touche française, notons qu’Almond Eye sera de nouveau confiée à son jockey habituel, Christophe Lemaire. Il a déjà remporté cette épreuve, avec la championne Vodka (Tanino Gimlet).

L’as dans les stalles pour une attentiste. Almond Eye a hérité du numéro 1 dans les boîtes, ce qui amène une interrogation. Dans sa manière de courir, elle nous rappelle une autre japonaise, la fantastique Harp Star (Deep Impact), qui aurait pu finir sur le podium de l’Arc 2014 si son jockey n’avait pas pris l’option de contourner tout le monde et de venir en dixième épaisseur dans la ligne droite… Almond Eye comme Harp Star courent en attentistes : parmi les derniers pour finir très vite dans la ligne droite. C’est aussi le style, cette année, de Sea of Class, et cela lui a peut-être coûté la victoire dans l’Arc, car dans de telles conditions, il est vite possible d’être victime d’embouteillages.

L’autre interrogation concernant Almond Eye est sa forme. Comme après chacune de ses courses, elle est partie se reposer à Northern Farm après sa victoire dans le Shuka Sho. Cette course remonte au 14 octobre et, après le passage du poteau, la pouliche avait montré des signes de malaise. Cela peut avoir laissé des traces.

Satono Diamond, s’il est revenu au mieux. On connaît bien Satono Diamond (Deep Impact), qui a couru en France à l’automne 2017, sans briller. Il vaut bien mieux que cela. Satono Diamond a eu des problèmes respiratoires en France et a mis du temps à se remettre de son voyage. Après un printemps difficile, il vient de montrer du mieux en remportant le Kyoto Daishoten. Christophe Lemaire étant en selle sur Almond Eye, il est confié à Joao Moreira. S’il est de retour à son meilleur niveau, c’est l’adversaire numéro 1 d’Almond Eye.

Dans le jeu des jockeys, Cristian Demuro se retrouve en selle sur le tenant du titre, Cheval Grand (Heart’s Cry). Il devait initialement être associé à Satono Crown (Marju), un très bon cheval, mais en perte de forme, et Hugh Bowman devait retrouver son lauréat de la Japan Cup 2017. Une importante mise à pied en a décidé autrement. Cheval Grand a une chance dans cette Japan Cup, même s’il n’a pas gagné depuis 2017. Il est régulier et donne tout ce qu’il a. Mais si Almond Eye est la championne annoncée, elle doit le battre. Suave Richard (Heart’s Cry) doit rassurer. Convaincant au printemps, il a été très décevant au mois de novembre dans le Tenno Sho (Gr1). Fatigué au printemps, Kiseki (Rulership) a montré du mieux cet automne sur des distances trop courtes pour lui. Il sera mieux sur 2.400m, a été convaincant dans ses entraînements et est une possibilité.

Du côté des étrangers. Battre les japonais à domicile est devenu mission quasi impossible. L’an dernier, en marge des entraînements à Tokyo, Jean-Pierre Carvalho nous avait livré son point de vue sur la question, expliquant en substance qu’il est plus difficile de gagner une Japan Cup qu’une Breeders’ Cup Turf… Et donc, à son sens, plus prestigieux.

Cette année, deux étrangers tentent leur chance. Aidan O’Brien compte sur Capri (Galileo), gagnant du St Leger 2017 (Gr1). Il a l’avantage d’arriver avec de la fraîcheur sur la Japan Cup, n’ayant couru qu’une fois au printemps. Il s’est remis en route dans le Qatar Prix Foy (Gr2) et n’a pas si mal couru que cela en se classant cinquième de l’Arc. Capri a ensuite couru moyennement dans les Champion Stakes. Difficile de savoir si le terrain l’a totalement contrarié, car il avait réalisé des performances en terrain souple dans le passé.

David Menuisier tente sa chance avec Thundering Blue (Exchange Rate). Avant le coup, difficile d’y croire pour la victoire : gagner son premier Gr1 dans une Japan Cup est un drôle de challenge et le cheval, même si son entourage le juge très bien, a eu une longue saison. Il n’a fait que progresser cette année, mais ce sera sa neuvième sortie et la dernière en date a eu lieu au Canada.

La Japan Cup est à suivre sur Equidia, à partir de 7 h 20.

7 h 40 • JAPAN CUP EN ASSOCIATION AVEC LONGINES

Gr1, 3ans et plus, 2.400m, 574.320.000 yens

Corde Partant (S/A) Entraîneur Jockey

1 Almond Eye (F3) S. Kunieda C. Lemaire

2 Happy Grin (M3) J. Tanaka T. Hattori

3 Satono Diamond (M5) Y. Ikee J. Moreira

4 Satono Crown (M6) N. Hori W. Buick

5 Mikki Swallow (M4) T. Kikuzawa N. Yokoyama

6 Thundering Blue (H5) D. Menuisier F. Berry

7 Sounds of Earth (M7) K. Fujioka H. Tanabe

8 Kiseki (M4) K. Nakatake Y. Kuwada

9 Cheval Grand (M6) Y. Tomomichi C. Demuro

10 Ganko (M5) S. Matsumoto M. Ebina

11 Suave Richard (M4) Y. Shono M. Demuro

12 Capri (M4) A. O’Brien R. Moore

13 Noble Mars (M5) H. Miyamoto R. Takakura

14 Win Tenderness (M5) H. Sugiyama H. Uchida