PRIX ROGER DE MINVIELLE (L) - L’échappée belle de Royale Joana Has

Courses / 23.11.2018

PRIX ROGER DE MINVIELLE (L) - L’échappée belle de Royale Joana Has

PRIX ROGER DE MINVIELLE (L)

L’échappée belle de Royale Joana Has

La pouliche Royale Joana Has (Martaline) a causé une petite surprise dans le Prix Roger de Minvielle (L). Elle s’est imposée à la cote de 17/1, de bout en bout, réalisant la meilleure performance de sa carrière. Rapidement en pole position, elle a pris la poudre d’escampette après une haie, menant avec une quinzaine de longueurs d’avance. Dans le tournant final, son avance a fondu légèrement, mais au final, elle a pu souffler. Entre les deux dernières haies, la grande favorite, Athéna du Berlais (Martaline), est venue librement dans le dos de Royale Joana Has. La représentante de la casaque Barbarin semblait devoir l’emporter, son jockey Anthony Renard l’avait d’ailleurs décalée en dehors pour attaquer sa compagne d’entraînement. Mais sur le plat, Royale Joana Has a repoussé Athéna du Berlais jusqu’au bout. Guillaume Macaire a signé le jumelé de cette Listed, ce qui lui a permis de refaire un peu de son retard sur François Nicolle.

Une pouliche courageuse. Royale Joana Has a signé la troisième victoire de sa carrière en six sorties. Elle avait gagné sur les haies d’Angoulême et le steeple du Pin auparavant. Ce vendredi, elle a réalisé un joli coup face à des rivaux bien meilleurs que ceux qu’elle avait affrontés précédemment. Noël Dubief, représentant d’Hamel Stud, propriétaire et éleveur de la gagnante, nous a dit : « Les courses, il faut toujours les courir. La preuve avec Royale Joana Has. Elle a pu gagner grâce à son cœur : elle a un cœur plus gros qu’elle. Elle est lutteuse. Nous avions acheté sa mère, Royale Ultimate (Ultimately Lucky), à monsieur Gallot. Royale Ultimate a une yearling femelle de Masked Marvel et elle est pleine de Chœur du Nord» Fidèle jockey de Royale Joana Has, Kilian Dubourg a ajouté : « Aujourd’hui, il fallait tenter quelque chose, elle saute très bien et elle a beaucoup de cœur. Il fallait en profiter d’autant que la piste est collante mais en bon état. » Athéna du Berlais a fait une faute à la dernière haie, ce qui lui a coûté cher, d’autant qu’elle a eu du terrain à combler. Elle a perdu son invincibilité, mais a conclu bonne deuxième. Elle a devancé Sunday à Paris (Sunday Break), qui a galopé dernier décollé et paraissait battu en face, avant de revenir finir plaisamment à la troisième place. Katana One (Sunday Break) s’est bien ressaisi sur le plat pour revenir conclure quatrième.

La nièce de Royal Penny. Élevée par son propriétaire Hamel Stud (Carlos de Souza), Royale Joana Has est une fille de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Royale Ultimate (Ultimately Lucky), vainqueur à 4ans sur les haies de Saint-Brieuc. C’est la sœur de Royale Maria Has (No Risk at All), lauréate du Prix Hopper (Gr3) et troisième du Prix Roger de Minvielle (L). Il s’agit d’une origine de Gilbert Gallot. Sous les couleurs de ce dernier, l’oncle de Royale Joana Has, Royal Penny (Cyborg), a gagné le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Ses deux autres oncles, Masters Royal (Vertical Speed) et Royal Ultimatenia (Ultimately Lucky), ont été de bons chevaux de Listeds. Troisième mère de Royale Joana Has, Ytalsa Royale (Arokar) a remporté le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Ytalsa Royale n’est autre que la sœur de Royal Paradise (Cadoudal), gagnant de Gr1 sur les claies de Leopardstown, de Crylza Royal (Northern Fashion), deuxième du Renaud du Vivier, de Royal Rosa (Garde Royale), placé de Groupe sur les claies et surtout de la championne Royale Athénia (Garde Royale), lauréate de six Groupes dont le Prix Renaud du Vivier (Gr1).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

ROYALE JOANA HAS (F3)

Kris

Ultimately Lucky

Oczy Czarnie

Royale Ultimate

Garde Royale

Royale Pauline

Ytalsa Royale