TATTERSALLS DECEMBER YEARLING SALE - Un bon lundi après le Black Friday

International / 26.11.2018

TATTERSALLS DECEMBER YEARLING SALE - Un bon lundi après le Black Friday

NEWMARKET (GB), LUNDI

La December Sale a démarré ce lundi avec la session des yearlings. Il y a deux ans, la famille Tsui y avait déniché Sea of Class (Sea the Stars), double gagnante de Gr1 et dauphine d’Enable (Nathaniel) dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, pour 170.000 Gns. C’était une yearling typique de la December Sale : née très tard et à attendre. Le marché a confirmé sa tenue après les inquiétudes nées la semaine dernière en Irlande. On note une hausse de 3 % du prix moyen qui se fixe à 35.597 Gns. Alors que le chiffre d’affaires baisse de 2 %, à 4,2 millions, et le médian de 14 %, à 21.500 Gns. Il faut noter que 30 lots ont trouvé preneurs à plus de 50.000 Gns – un bon prix pour le marché de décembre – alors qu’en 2017, ils n’étaient pas plus que 19 au-dessus de cette limite. La vente des foals, qui démarre mercredi, prend donc du souffle.

Le fils de Vodka n’a pas trouvé preneur. Il ne fallait poser qu’une enchère, à 300.000 Gns, pour convaincre le propriétaire et éleveur japonais Yuzo Tanimizu de se séparer du yearling par Frankel (Galileo) et de sa championne Vodka (Tanino Gimlet). Cette dernière est la dernière pouliche à avoir battu les mâles dans le Derby du Japon, et elle a gagné six autres Grs1 dont la Japan Cup. La date de naissance, 22 mai, a détourné les gros acheteurs, et à 285.000 guinées, le poulain a été racheté. Il va donc revenir en Irlande, où il sera entraîné par un professionnel encore à déterminer, pour la casaque jaune de Tanimizu-San. Vodka n’a pas encore produit de black type. Mais la jument Tanino Urban Sea (Sea the Stars) et le 3ans Tanino Frankel (Frankel), lauréat de quatre courses, ne sont pas loin de ce niveau. Sa 2ans Tanino Mission (Invincible Spirit) a gagné de manière très impressionnante lors de ses débuts, à Tokyo, et peut devenir une vraie pouliche de Groupe.

Le top price pour Oasis Dream. Le top price a été payé pour un Oasis Dream (Green Desert), propre frère du 2ans Azano qui s’est classé deuxième dans les Horris Hill Stakes (Gr3). Anthony Stroud, qui était à côté de John Gosden, a signé le bon à 260.000 guinées pour le poulain qui est issu d’Azanara (Hurricane Run), une demi-sœur du lauréat du Prix Ganay (Gr1) Astarabad (Alleged) et d’Asmara (Lear Fan), la mère du quadruple gagnant de Gr1 Azamour (Night Shift). Anthony Stroud a acheté quatre des six lots à plus de 100.000 Gns, dont le top price (150.000 Gns) des pouliches, une Kodiac (Danehill) issue d’une belle souche Strawbridge, celle des gagnantes de Gr1 We Are et With You (les deux par Dansili).

Un Gleneagles à 240.000. Amanda Skiffington a eu le dernier mot, à 240.000 guinées, pour un mâle de la première génération de Gleneagles (Galileo). Le produit de Barronstown Stud est un demi-frère d’Hawksmoor (Azamour), qui a gagné en Europe les 1.000 Guinées allemandes (Gr2) et s’est placée au niveau Gr1 avant de confirmer aux États-Unis. Propriétaire venu du Koweït, Rashed Aldaban, très actif sur le marché des chevaux à l’entraînement, s’est offert son premier yearling. Il a déboursé 140.000 guinées pour un mâle par Oasis Dream qui sera entraîné par Richard Fahey ou Richard Hughes. Les autres lots qui ont généré un prix à six chiffres sont une Sea the Stars (Cape Cross) à 105.000 Gns et une pouliche par son fils Sea the Moon (125.000 Gns) adjugées à Anthony Stroud.