Avec Beaumec de Houelle, le haras de Montaigu a trouvé le successeur de Martaline

Élevage / 09.12.2018

Avec Beaumec de Houelle, le haras de Montaigu a trouvé le successeur de Martaline

Meilleur 3ans français sur les obstacles, Beaumec de Houelle (Martaline) arrivera au haras de Montaigu après sa saison de courses 2019 pour faire la monte en 2020. Il se pose en digne successeur de son père Martaline (Linamix), tête de liste des pères de gagnants sur les obstacles en 2017 et 2018, lequel n’avait pas encore eu de fils lauréat de Gr1 au haras.

Entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé, Beaumec de Houelle a gagné cinq de ses six sorties, dont le Prix Cambacérès (Gr1), qu’il a remporté de toute une classe, et le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). On notera que le podium du Prix Cambacérès a vu passer de futurs étalons ayant produit des gagnants à haut niveau (Buck's Boum, Nickname, Villez, Denham Red, Dom Alco, Quart de Vin, Tiaia, Verdi, Samaritain, Wild Risk, Orvilliers)… Beaumec de Houelle est un fils de Zandalee (placée des Prix d'Iéna et Sagan, L), issue du même croisement (Trempolino sur Green Dancer) que Mandarino, le seul lauréat du triptyque Congress, Maurice Gillois & Grand Steeple-Chase de Paris. Il est le frère de Kendalee (Kendargent), lauréate du Prix Nivolet à Enghien, et de Shedance de Houelle (Gentlewave), troisième sur les haies du Lion-d'Angers pour son unique sortie. C’est la proche famille d’Another Sensation (Martaline), deuxième du Prix Wild Monarch (L) et de Powder Tremp (Trempolino), la génitrice du prometteur Powder Path ** (Coastal Path). La troisième mère est une fille de Green Dancer (Nijinsky), comme le chef de race Cadoudal.