DIXIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS

Courses / 21.12.2018

DIXIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS

LA PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE EN PLAT

** John Gosden, Frankie Dettori et le prince Khalid Abdullah récompensés grâce à Enable **

Les votes sont clôturés depuis dimanche pour les JDG Awards 2018 et nous vous révélons ce soir le verdict des lecteurs de Jour de Galop en ce qui concerne la personnalité de l’année en plat. Vous avez été 38 % à voter pour John Gosden, et le trio de tête récompense d’ailleurs tout l’entourage d’Enable (Nathaniel). L’entraîneur anglais avait remporté le dernier Arc couru à Longchamp avec Golden Horn (Cape Cross). Il a remporté le dernier Arc couru à Chantilly avec Enable. Et le premier Arc à ParisLongchamp avec la même pouliche. Cette dernière a d’ailleurs réalisé le doublé Arc-Breeders’ Cup Turf. Il a cru en sa championne jusqu’au bout, elle qui n’avait eu qu’une course de rentrée avant de venir s’aligner au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2018. Cette année, ses pensionnaires ont remporté une quarantaine d’épreuves black types à travers le monde. Au niveau Gr1, il a aussi pu compter en 2018 sur Cracksman (Qipco Champion Stakes, Coronation Cup et Prix Ganay), Roaring Lion (Queen Elizabeth II Stakes, Qipco Irish Champion Stakes, Juddmonte International Stakes et Coral-Eclipse), Stradivarius (Qatar Goodwood Cup Stakes et Gold Cup), Too Darn Hot (Darley Dewhurst Stakes) et Without Parole (St James’s Palace Stakes). Et nous n’avons pas fini d’entendre parler de l’homme au chapeau ni d’Enable puisqu’elle reste à l’entraînement en 2019 !

2e : Lanfranco Dettori

Frankie Dettori occupe la deuxième place du classement après John Gosden. Vous avez été 22,3 % à voter pour le légendaire pilote. Ce dernier a d’ailleurs été couronné meilleur jockey du monde Longines pour la saison 2018. Le jockey d’origine italienne a remporté cette année huit des cent meilleures courses de Groupe au monde, en selle sur cinq chevaux différents. Il montait Cracksman (Frankel) lors de sa victoire dans le Prix Ganay - Prix de l’Inauguration de ParisLongchamp, mais également dans l’Investec Coronation Cup et dans les Qipco Champion Stakes (Grs1). Il a aussi gagné les St James’s Palace Stakes avec Without Parole (Frankel), la Gold Cup avec Stradivarius (Sea the Stars) et le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1) avec Enable (Nathaniel). Aux États-Unis, il s’est imposé dans le Breeders’ Cup Mile avec Expert Eye (Acclamation) et le Longines Breeders’ Cup Turf (Grs1) avec Enable.

3e : Prince Khalid Abdullah

Le prince Khalid Abdullah, propriétaire et éleveur d’Enable, entre autres, pointe en troisième position avec 9,5 % des voix. Franco Raimondi avait écrit au lendemain de son sacre dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2018 : « Pourquoi aimons-nous tant le prince Khalid Abdullah ? » Il avait donné six raisons : parce qu’il aime le sport, parce qu’il est fidèle à ses collaborateurs, parce qu’il a un élevage solide depuis trente ans, parce qu’il n’hésite pas à expérimenter, parce qu’il a su fabriquer son autonomie et parce qu’il prend du plaisir à partager ! Retrouvez son article complet ici : http://www.jourdegalop.com/2018/10/pourquoi-aimons-nous-tant-le-prince-khalid-abdullah-par-franco-raimondi

Les autres personnalités dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

- André Fabre

- Charlie Appleby

- Pierre-Charles Boudot

- Aurélien Lemaitre

- Mickaëlle Michel

- Christophe Soumillon

- Freddy Head

- Coralie Pacaut

- Fabrice Vermeulen

- Mickaël Barzalona

- Bertrand Le Metayer

- Pascal Bary

LA PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE EN OBSTACLE

** François Nicolle conserve son titre **

François Nicolle a encore réalisé de belles performances en 2018. Il remporte cette année 45,3 % des votes pour le titre de personnalité de l’année en obstacle. L’an passé, vous aviez été 43,8 % à voter pour lui. Tête de liste des entraîneurs d’obstacle, avec 8.247.055 € de gains cette année, François Nicolle a notamment brillé lors des 48 Heures de l’obstacle, où il a assis sa domination face à Guillaume Macaire. Il a gagné le Prix Congress (Gr2) avec Polirico (Cokoriko) et s’est placé dans le Grand Prix d’Automne (Gr1) et le Prix Bournosienne (Gr3). Il a aussi remporté le Prix La Haye Jousselin (Gr1) avec Bipolaire (Fragrant Mix) et pris des places dans deux autres Grs1, les Prix Maurice Gillois et Cambacérès. Parmi ses autres chevaux de l’année, on compte De Bon Cœur, Dalia Grandchamp, Pic d’Orhy, Roi Mage, A Mi Manera, Srelighonn, Balkan du Pecos, The Stomp, Alex de Larredya, etc.

2e : Thierry Cyprès

Thierry Cyprès, qui occupe la deuxième place dans le classement des éleveurs de sauteurs français, se classe également deuxième des JDG Awards 2018 avec 15,7 % des voix de nos lecteurs. En 2012, il ne figurait pas dans le top 100 des éleveurs français. En l’espace de six ans, son élevage a connu une progression fulgurante, le propulsant tout près de Benoît Gabeur et de son épouse en tête de liste des éleveurs. Parmi les dix meilleurs élèves de Thierry Cyprès en 2018, on retrouve Bipolaire (coélevé avec Jacques Cyprès), Floridée, Polirico, Edgeoy (coélevé avec Jean-François Naudin) mais aussi Lou Buck’s, Eludy, Ejland, Deniaville, Pat du Pont et Caiman Land (coélevé avec David Lumet).

3e : Jacques Détré

Jacques Détré arrive en troisième position de ce classement avec 8,4 % des votes. Suite logique ? Peut-être. En effet, plusieurs élèves de Thierry Cyprès connaissent une incroyable réussite sous la casaque Détré (quatrième au classement des propriétaires de France Galop) et l’entraînement de François Nicolle. En 2018, on pense notamment à Bipolaire, Polirico… Mais la casaque Détré, c’est aussi la championne De Bon Cœur !

Les autres personnalités dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

- Jacques Ricou

- Les époux Gabeur

- Guillaume Macaire

- Dominique Bressou

- Bertrand Lestrade

- Morgan Regairaz

- La famille Papot

- Mathieu Pitart

- Thomas Gueguen

- Dominique Saint-Palais

- Augustin de Boisbrunet

- Daniel Allard

- Alice Baudrelle