JDG AWARDS - Vous avez choisi les chevaux de l'année en plat et sur les obstacles !

Courses / 22.12.2018

JDG AWARDS - Vous avez choisi les chevaux de l'année en plat et sur les obstacles !

DIXIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS

LE CHEVAL DE L’ANNÉE EN PLAT

Enable domine encore et toujours en 2018 

Les votes sont clôturés depuis dimanche pour les JDG Awards 2018 et nous vous révélons ce soir le verdict des lecteurs de Jour de Galop en ce qui concerne le cheval de l’année en Plat. Sans surprise, Enable (Nathaniel) l’emporte avec 68,6 % des voix, conservant ainsi son titre. La championne du prince Khalid Abdullah a remporté un deuxième Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et a réussi un autre doublé en s’imposant à la fois dans l’Arc et la Breeders’ Cup Turf (Gr1). En mai, Enable était sur la touche à cause d’un problème de genou, sa préparation a alors été retardée, l’hiver en Europe n’arrangeant pas les choses. Elle a effectué sa rentrée en septembre où elle a gagné facilement les September Stakes (Gr3) à Kempton. À ce moment-là, la jument a bouleversé le scénario de l’Arc 2018 en s’annonçant à nouveau comme l’une des favorites de la course. Et à raison, puisqu’elle a remporté son deuxième Arc. Restant à l’entraînement chez John Gosden en 2019, Enable tentera de rentrer dans l’Histoire encore une fois en signant un triplé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

2e : Laurens

La gagnante du Prix de Diane Longines (Gr1), Laurens (Siyouni) totalise 7,3 % des votes et arrive en deuxième position de ce classement. Représentante de John Dance, cette pouliche de fer a collectionné les Grs1 en 2018. En effet, pour sa rentrée, elle s’est classée deuxième des Qipco 1.000 Guineas Stakes à Newmarket avant de remporter The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary et le Prix de Diane Longines en France. En septembre, elle bat la championne Alpha Centauri (Mastercraftsman) dans les Coolmore Fastnet Rock Matron Stakes puis Happily (Galileo) dans les Kingdom of Bahrein Sun Chariot Stakes. Alors qu’elle était huitième pour sa dernière sortie de l’année dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) où elle n’avait pu accélérer, son entourage a cependant décidé de la garder à l’entraînement en 2019. Laurens, élevée par Melchior-François Mathet en France, aura encore l’opportunité d’ajouter quelques Groupes à sa collection l’an prochain !

3e : Winx

La troisième place des chevaux de l’année en plat revient à l’australienne Winx (Street Cry) avec 5,1 % des voix. Cette année, elle a signé son quatrième succès historique dans le Cox Plate (Gr1), ce qui porte son nombre de victoires de Gr1 à 22 ! Et son nombre de succès consécutifs à 29 ! De retour à l’entraînement chez Chris Waller, elle va continuer à courir en 2019. Si tout va bien, le dernier grand objectif de la carrière de cette championne est fixé au mois d’avril avec les Queen Elizabeth Stakes (Gr1), sur 1.600m. Winx peut arriver au rendez-vous avec trois courses dans les jambes : les Apollo Stakes (Gr2, 1400 m.), les Chipping Norton Stakes (Gr1, 1600 m.) et les George Ryder Stakes (Gr1, 1500 m.).

Les autres chevaux dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

- Almond Eye

- Alpha Centauri

- Sea of Class

- Holdthasigreen

- Roaring Lion

- Recoletos

- Cracksman

- Polydream

- Too Darn Hot

- Il Décoiffe

- Waldgeist

- Talismanic

- Study of Man 

- Wonderment

- With You 

- Sistercharlie

- Quorco

LE CHEVAL DE L’ANNÉE EN OBSTACLE

De Bon Cœur même sur la touche 

Les votes sont clôturés depuis dimanche pour les JDG Awards 2018 et nous vous révélons ce soir le verdict des lecteurs de Jour de Galop en ce qui concerne le cheval de l’année en Obstacle. Et c’est une femelle qui l’emporte en obstacle également. De Bon Cœur (Vision d’État), même si elle était sur la touche cet automne, a conquis nos lecteurs avec 33,6 % des votes pour cette édition 2018 du cheval de l’année en obstacle. La jument de Jacques Détré et du haras de Saint-Voir avait déjà été élue cheval de l’année en obstacle en 2017, elle conserve ainsi son titre comme son entraîneur François Nicolle ! Certainement la meilleure jument de sa génération en Europe sur les obstacles, elle a largement dominé ses aînés dans le Prix Juigné (Gr3) au mois de mars, puis a conclu deuxième dans le Prix Léon Rambaud (Gr2) d’Alex de Larredya (Crillon) en avril et a terminé son année après son succès dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) le 20 mai. En effet, De Bon Cœur a dû faire l’impasse sur les grandes échéances de novembre à cause d’un trait de fêlure à la première phalange apparu fin août.

2e : Bipolaire

Troisième en 2017, Bipolaire (Fragrant Mix) remonte d’une place en 2018 grâce à 17,9 % d’entre vous. Comme De Bon Cœur, il est entraîné par François Nicolle et, comme elle, il porte la casaque de Jacques Détré. Cette année, Bipolaire leur a offert un deuxième Prix La Haye Jousselin (Gr1). C’était aussi le premier Gr1 de Jonathan Plouganou qui le montait à cette occasion. Depuis 2004, ils sont quatre à avoir remporté deux fois le Prix La Haye Jousselin : Remember Rose (Insatiable), Rubi Ball (Network), Milord Thomas (Kapgarde), qui en a même gagné trois, et maintenant Bipolaire. Des champions comme Mid Dancer (Midyan) et Princesse d’Anjou (Nononito) n’en comptent qu’"un" seul à leur palmarès. C’est dire la portée de l’exploit réalisé par Bipolaire.

3e : Master Dino

Master Dino (Doctor Dino) monte sur la troisième marche du podium avec 14,2 % des votes, juste devant Galop Marin (Black Sam Bellamy). Lauréat du Prix Cambacérès (Gr1) l’an dernier sans être très dominant, il a passé un vrai cap en 2018, où il s’est vraiment imposé comme le leader de sa génération sur les haies avec quatre victoires de Groupe. Il a alors remporté le Prix Renaud du Vivier (Grs1), mais aussi les Prix Pierre de Lassus, de Maisons-Laffitte et Questarabad (Grs3). Le pensionnaire de Guillaume Macaire a aussi marqué les esprits en remportant pour son premier essai sur le steeple, le Prix Le Pontet à Auteuil fin novembre, ce qui lui ouvre plusieurs possibilités pour l’avenir.

Les autres chevaux dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

- Galop Marin

- On the Go

- Milord Thomas

- Beaumec de Houelle

- Polirico

- Perfect Impulse

- Highway to Hell

- Wildriver

- Storm of Saintly

- Pic d’Orhy

- Wheststone

- Cicalina

- Balkan du Pecos

- Optimus Prime

- Tunis