JLT HURDLE - LONG WALK HURDLE (Gr1) - Paisley Park offre un premier Gr1 à Emma Lavelle et Aidan Coleman

International / 22.12.2018

JLT HURDLE - LONG WALK HURDLE (Gr1) - Paisley Park offre un premier Gr1 à Emma Lavelle et Aidan Coleman

JLT HURDLE - LONG WALK HURDLE (Gr1)

Paisley Park offre un premier Gr1 à Emma Lavelle et Aidan Coleman

Petite surprise à l’arrivée du JLT Hurdle (Gr1), ce samedi à Ascot. Paisley Park (Oscar) n’était pas un gros outsider dans cette épreuve ouverte, mais il n’était pas non plus dans les quatre premiers favoris de l’épreuve… Le cheval a offert un premier Gr1 à son entraîneur, Emma Lavelle, et a son jockey, Aidan Coleman.

L’épreuve a eu des rebondissements : Sam Spinner (Black Sam Bellamy), a fait une faute sur la première haie, alors qu’il menait et, à la deuxième haie, a quasiment refusé de sauter, et son jockey n’a pu éviter la chute. Autre cheval en vue, Unowhatimeanharry (Sir Harry Lewis) est tombé dans la deuxième moitié du parcours. Call Me Lord (Slickly), le favori, a été gêné à deux reprises et n’a pas probablement pas fourni sa valeur pour sa rentrée. Pour Paisley Park, tout s’est bien déroulé. Il a attendu, a pris la tête à la dernière haie et a finalement pris deux longueurs sur le plat à West Approach (Westerner), qui réalise l’une de ses meilleures courses depuis la saison 2015/2016. En 2016/2017, il avait tenté sans succès sa chance sur le steeple. Top Notch (Poliglote), qui avait été l’un des meilleurs 4ans de sa génération outre-Manche, prend une encourageante troisième place.

Le Stayers’ Hurdle en ligne de mire. Paisley Park a gagné ce samedi son ticket pour le Stayers’ Hurdle, l’épreuve reine des hurdlers de tenue lors du Festival de Cheltenham. Si Apple’s Jade (Saddler Maker) est de nouveau aligné dans l’OLBG Mares’ Hurdle (Gr1), il n’y aura probablement pas d’épouvantail au départ et il peut tenter sa chance avec des ambitions. Emma Lavelle a dit : « Je pense qu’il progresse encore. Aujourd’hui, c’est la meilleure performance de sa carrière et il nous faut espérer qu’il continue dans cette voie. Barry Fenton [son ancien jockey, ndlr] le monte tout le temps et, à chaque fois, il me dit qu’il travaille mieux qu’il ne l’a fait lors de son travail précédent. Je vais effacer ce qu’il s’est passé l’an dernier à Cheltenham. J’avais peur du terrain aujourd’hui, parce qu’il n’avait pas apprécié un terrain similaire dans l’Albert Bartlett, mais je crois finalement qu’il n’était pas bien. Que ce n’était finalement pas une question de terrain ou du profil de Cheltenham. »

Paisley Park restait sur une victoire à la lutte dans un Gr3 à Haydock, après une victoire de handicap. En mars 2017, il a conclu treizième de l’Albert Bartlett Novices Hurdle (Gr1) de Cheltenham. C’est un cheval peu expérimenté : à 6ans, il compte huit courses pour quatre victoires et trois places.