Le Conseil d’administration de LeTrot valide la baisse des allocations

Courses / 05.12.2018

Le Conseil d’administration de LeTrot valide la baisse des allocations

Ce mercredi 5 décembre, le Conseil d’administration de LeTrot s’est réuni pour la validation du budget 2019. La baisse des allocations à hauteur de 26 millions d’euros a ainsi été validée. Voici ce que LeTrot a communiqué à ce sujet : « Respectant son engagement vis-à-vis de l’État d’un retour à l’équilibre budgétaire en 2019 intégrant un déficit d’exploitation prévisionnel de 24 millions d’euros en 2018 et une baisse supplémentaire des ressources en 2019 de 21 millions d’euros, le Conseil d'administration a validé les orientations budgétaires et stratégiques afin d’assurer le financement pérenne des courses au trot. En cohérence avec la stratégie impulsée par la nouvelle direction du PMU et dans la perspective d’une hausse de son résultat net dès 2020, le Conseil d'administration a acté le principe d’une réduction des allocations pour 2019 à hauteur de 26 millions d’euros. Outre une nouvelle série de mesures d’économies devant conduire à une baisse des charges de fonctionnement de 5 millions d’euros, le Conseil d'administration a notamment transcrit dans le budget proposé au Comité pour 2019 une adaptation décidée avec France Galop du calendrier premium offline qui va dans le sens d’une rationalisation des courses ouvertes à la prise de paris. Le Conseil a ainsi validé un budget 2019 présentant un résultat net comptable du trot positif à 1,1 million d’euros.

Cette décision, prise en concertation avec les membres de la Commission des finances et de la Commission des programmes, reflète la volonté des administrateurs de maintenir au calendrier 2019 le même nombre de courses qu’en 2018, tout en limitant l’impact de la réduction des allocations sur les hippodromes régionaux.

L’ensemble des modalités retenues sera présenté pour approbation du Comité [le 12 décembre prochain, ndlr]. »