Le mot de la fin - Chine

Le Mot de la Fin / 13.12.2018

Le mot de la fin - Chine

C’est le grand coup du marché des chevaux à l’entraînement. Yulong Investments, la compagnie du milliardaire chinois Yuesheng Zhang qui possède trois haras en Australie et dont la casaque est aussi représentée en Europe, s’est offert vingt poulains de 2ans et 3ans provenant de Ballydoyle. Ils sont déjà en Australie et seront répartis entre plusieurs entraîneurs. Le lauréat des Richmond Stakes (Gr2) Land Force (No Nay Never) est destiné à Peter et Paul Snowden, qui entraîneront aussi le 3ans Murillo (Scat Daddy), placé de Groupe l’année dernière. Le rapide Cardini (Magician) est à Lindsay Park, le centre d’entraînement où officient en association David & Ben Hayes ainsi que Tom Dabering. Yuesheng Zhang a surtout misé sur les 2ans en se concentrant sur la production de deux étalons : Scat Daddy (Johannesburg) et le grand Galileo (Sadler’s Wells). Il a acquis cinq produits de l’américain et douze fils de Galileo. La plupart d’entre eux sont des 2ans encore inédits, mais il y a aussi le 3ans Empireofthedragon, le fils de championne australienne Atlantic Jewel (Fastnet Rock). Yuesheng Zhang, qui présentera l’année prochaine ses premiers yearlings aux ventes australiennes et compte une centaine des poulinières, a acheté six autres chevaux à l’entraînement en Europe, dont le lauréat des 2.000 Guinées allemandes Ancient Spirit (Invincible Spirit). Son directeur en Australie, Sam Fairgray, a expliqué : « C’est une opération unique parce que monsieur Zhang voulait renforcer l’écurie. C’est une grande opportunité d’acheter des sujets d’une telle qualité. »