LONGINES HONG KONG CUP (GR1) - Glorious Forever, une affaire de famille

International / 09.12.2018

LONGINES HONG KONG CUP (GR1) - Glorious Forever, une affaire de famille

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Quand Glorious Forever (Archipenko) a été acheté pour 110.000 Gns dans le book 2 de la Tattersalls October Sale en 2015, son propre frère Time Warp n’avait pas encore rejoint les écuries de Tony Cruz à Sha Tin. Il a fait carrière dans les handicaps anglais pour la casaque d’un propriétaire de Hongkong jusqu'à ce qu’il décroche un rating suffisant, puis il est parti, destination le pays où Time Warp avait remporté la Longines Hong Kong Cup (Gr1). Il a ouvert son palmarès à Sha Tin en juin dernier et le voici, six mois après, comme successeur de son grand frère dans la course la plus riche de Hongkong. C’est un coup de magie de Frankie Lor, qui a décidé de courir un cheval avec un petit rating international de 102, et dans une autre édition, il n’aurait même pas trouvé une place dans les boîtes. Tout comme Time Warp, il est un spécialiste de la course en tête. Ses rivaux l’ont pris à la légère et quand la japonaise Deidre (Harbinger) a accéléré, la cause était entendue. Glorious Forever est arrivé au poteau avec une longueur sur Deirdre qui, dans la toute dernière foulée, a enlevé à maman Here to Eternity (Stormy Atlantic) la joie d’une jumelé de Gr1 avec ses deux fils. La course a été assez décevante, comme on le craignait. Parmi les bonnes notes figure la cinquième place de Northern Superstar (Count Dubois), celui que l’on avait connu en Afrique du Sud comme Edict of Nantes et qui est en train d’apprendre son métier.

Frankie Lor, et de deux. Frankie Lor a joué le rôle de l’humble entraîneur, alors qu’il a gagné deux courses. Il a dit : « J’avais discuté avant la course avec Silvestre De Sousa en lui disant de prendre la tête et que dans l'éventualité où Time Warp attaquerait dur, de le faire passer. Glorious Forever avait l’as, Time Warp le sept. C’est ça qui a fait la différence. »

Glorious Forever est le cinquième gagnant de Gr1 produit par Archipenko (Kingmambo), qui est décedé en 2017. Deux ont été élevés en Argentine, les trois autres par Kirsten Rausing, qui avait géré sa carrière d’étalon et travaille sur la souche de Glorious Forever depuis l’achat au Brésil de la troisième mère, la gagnante de Groupe Hot Thong (Jarraar). La mère, Here to Eternity, a une foal par Oasis Dream.