Mr Satchmo veut remporter un deuxième Derby

International / 21.12.2018

Mr Satchmo veut remporter un deuxième Derby

DOHA (QA), SAMEDI

C’est le dernier Derby de l’année et le français Mr Satchmo (Mr Sydney) veut clôturer sa saison avec un succès de prestige. Le Qatar Derby (Gr1 local), c’est une course sur mesure pour le pensionnaire d’Antoine de Watrigant, qui, s’il avait fait carrière à Hongkong, aurait droit au titre de Most Improved Horse. C’est-à-dire le cheval qui a fait le plus de progrès en une saison. Il a ouvert son palmarès en mars à Toulouse en valeur 36. Cinq courses et trois succès de Listed plus tard, il est monté à 51. Le poulain a été géré à la perfection par OTI Management, qui en a acheté la moitié avant sa victoire dans le Derby du Midi (L). Le site d’OTI Managament rapporte les propos du Montois : « Nous l’avions préservé pour qu’il garde de la fraîcheur en vue des deux Listeds d’automne, le Prix Le Fabuleux et le Grand Prix du Nord, qu’il a gagnés avec la manière. Il n’a plus rien à courir jusqu’à mars ou avril et il est resté en belle condition. » Mr Satchmo a décroché 139.755 € (prime comprise) en quatre sorties et, au Qatar, il va pouvoir tenter d’en ajouter 250.000 sur son compte en banque.

Ce vendredi, le français fera ses débuts sur le tracé de Doha. Il préfère un terrain souple, ce que l’on trouve rarement au Qatar. Mr Satchmo est un adepte de la course en tête et les 2.000m sont parfaits pour lui. Un seul concurrent affiche un rating plus élevé que lui, c’est l’anglais Tip Two Win (Dark Angel). Lauréat à deux reprises l’hiver dernier sur ce tracé, le pensionnaire de Roger Teal a couru la course de sa vie dans les 2.000 Guinées (Gr1) en se classant deuxième de Saxon Warrior (Deep Impact). Il a tracé un parcours correct lors de sa quatrième place dans les St James Palace Stakes (Gr1) mais il a déçu dans le Qatar Lennox Stakes (Gr2) sur 1.400m. D’après son entraîneur, c’était la course de trop. Il fera sa rentrée et, surtout, il n’a jamais couru sur plus long que le mile.

Les propriétaires locaux ont fait leur shopping en Europe pour ce Derby. Ballydoyle a été la boutique la plus convoitée et c’est en Irlande que Hassan Ali Alabdulmalik a déniché Prepare for Battle (Declaration of War), qui a remporté de bout en bout les 2.000 Guinées locales en devançant sept de ses adversaires, dont les français d’Al Shaqab, Al Adaid (Zoffany) et Alhazm (Acclamation), désormais sous la férule d’Alban de Mieulle. Les 400m en plus peuvent tout changer. L’autre français, Masterpiece (Mastercraftsman), acquis 345.000 € à la vente d’été,  découvre le tracé, tout comme Giuseppe Garibaldi (Galileo), qui aime plus long, et Ming (Pour Moi), qui est resté chez Joseph O’Brien après son achat par Mohammed Al Attiya.

Les "FR" en force chez les pur-sang arabes. Ce samedi, Doha accueille deux Groupes pour les pur-sang arabes, avec un grand nombre de chevaux élevés en France. C’est le cas de huit des onze engagés dans la course pour 3ans mâles et hongres. Thomas Fourcy a fait le déplacement avec Amir Al Cham (Tm Fred Texas), troisième du French Arabian Breeders’ Challenge des Poulains (Gr3 PA). L’épreuve suivante, un Gr2 PA sur 2.000m, sera particulièrement intéressante à suivre. La toute bonne Easter de Faust (Mahabb) va affronter ce qui constitue certainement le lot le plus relevé de sa jeune carrière, avec notamment Al Naama (Majd Al Arab), lauréate en dernier lieu du French Arabian Breeders’ Challenge Sprint (Gr2 PA). Thomas Fourcy a fait le déplacement avec Rijm (Azadi), lequel vient de remporter le French Arabian Breeders’ Challenge Classic - Sheik Zbs Al Nahyan (Gr1 PA). Rajeh (Jaafer Asf) a quitté la France avec deux Grs1 PA à son palmarès : le Qatar Total Arabian Trophy des Poulains et la Doha Cup - Prix Manganate. C’est un concurrent de taille.