Précisions de Patrick Fellous suite à notre article sur le devenir de Maisons-Laffitte

Courses / 04.12.2018

Précisions de Patrick Fellous suite à notre article sur le devenir de Maisons-Laffitte

Nous avons publié dans notre édition datée du mardi 4 décembre un article sur les solutions qui permettraient à l’hippodrome de Maisons-Laffitte de continuer son activité en 2020. Patrick Fellous nous a précisé, au sujet de la possibilité de création d’une forme de GIE agricole : « Il faut entendre le terme de GIE dans un sens générique. En effet, une société de courses ne peut être créée que sous la forme d'une association loi de 1901 dont les statuts seront conformes à ceux du décret du 8 juin 2015. Un GIE au sens premier du terme ne pourrait s'y adjoindre qu'en tant que structure additionnelle. Une autre entité sous une forme juridique adaptée devra compléter l’ensemble afin que l’hippodrome puisse s’apparenter à une exploitation commerciale. Par ailleurs et pour éviter toute interprétation erronée, il est évident que tout entraîneur choisit son lieu d'installation selon des critères qui lui sont spécifiques. Toutefois l'incertitude qui pesait sur le centre de Maisons-Laffitte perturbait les critères de choix par rapport aux centres de Deauville et Chantilly ou de tout autre centre de province. C'est cette incertitude qui sera levée au plus vite et, au passage, nous pouvons remercier la gouvernance de France Galop et son Conseil d’administration pour leur courage, en ces temps difficiles, d’avoir fait ce choix. »