PRIX FERNAND ROY (HAIES) - Divine d’Alène transperce le peloton

Courses / 08.12.2018

PRIX FERNAND ROY (HAIES) - Divine d’Alène transperce le peloton

PAU, SAMEDI

Jument douée en plat, gagnante du Prix des Guilledines (Gr3 AQPS) 2016, Divine d’Alène (Voix du Nord) a fait parler sa vitesse pour enrhumer ses rivaux et signer une cinquième victoire à l’occasion du Prix Fernand Roy. Longuement attentiste à l’arrière-garde, profitant d’une allure sélective imprimée par Malice des Epeires (Martaline), elle a regagné du terrain dans le tournant final. Sitôt l’avant-dernière haie franchie, elle s’est rapprochée en roue libre en troisième position. La jument du comte Éric de Saint Pierre et de Gabriel Leenders a pris l’avantage dès l’entrée de la ligne droite. Elle a sauté fort la dernière haie, signe qu’elle avait encore des ressources, et elle a creusé un écart décisif pour l’emporter aisément. Vu le style de sa victoire, elle aurait tout à fait le profil pour s’aligner avec une chance dans la Grande Course de Haies de Pau (L). Elle a précédé Deo Gratias (Saddler Maker), qui a terminé fort sur le plat, après une longue course d’attente. Toutes deux ont devancé Défi d’Oudairies (Vision d’État), fautif sur la dernière haie de la ligne d’en face et sur celle du tournant final, mais courageux pour revenir prendre la troisième place à Malice des Epeires. Celle-ci a pris les devants rapidement, menant détachée. À la fin, sa longue absence a parlé, mais elle s’est bien comportée pour conserver la quatrième place. Le favori, Tahanrun (Panis), a galopé parmi les derniers et il a été incapable d’accélérer à la fin. Il faudra revoir Gold Diva (Turgeon), qui avait quitté les dernières places après le tournant des tribunes, avant de faire une faute sérieuse à la première haie de la ligne d’en face pour finalement être arrêtée.

La nièce de Triolo d’Alène. Comme son nom l’indique, Divine d’Alène a été élevée par Louis et Florence Couteaudier. C’est une fille de Voix du Nord et de Passion d’Alène (Video Rock), placée à trois reprises sur les obstacles. Elle est la sœur d’Avril d’Alène (Lavirco), qui a gagné six courses en plat. C’est surtout la nièce de Triolo d’Alène (Epalo), double vainqueur de Gr3 sur le steeple à Newbury et Aintree, gagnant de Listed sur les fences de Kempton et cinquième de l’Ascot Chase (Gr1), d’Arpège d’Alène (Dom Alco), deuxième de Gr2 sur le steeple de Wincanton, et d’Ocarina d’Alène (Sleeping Car), gagnante des Prix Rivoli, Oteuil SF et Jean Sens à Auteuil.

 

 

 

Lomond

 

 

Valanour

 

 

 

 

Vearia

 

Voix du Nord

 

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Dame Edith

 

 

 

 

Girl of France

DIVINE D’ALÈNE (F5)

 

 

 

 

 

 

No Lute

 

 

Video Rock

 

 

 

 

Pauvresse

 

Passion d’Alène

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Joliette d’Alène

 

 

 

 

Moldau