PRIX HUBERT DE NAVAILLES (CROSS-COUNTRY) - Uroquois affiche ses ambitions

Courses / 04.12.2018

PRIX HUBERT DE NAVAILLES (CROSS-COUNTRY) - Uroquois affiche ses ambitions

PAU, MARDI

Vainqueur du Grand Cross de Pau (L) 2018, Uroquois (Passing Sale) a fait une rentrée gagnante dans le Prix Hubert de Navailles, annonçant la couleur en vue de l’édition 2019 de la grande épreuve paloise.

Rapidement en tête, avec son allant habituel, le sauteur de Magalen Bryant et de Lydie Cottin a déroulé, mais a causé une frayeur à ses supporters au deuxième franchissement du passage de route. Cette faute ne l’a pas empêché de repartir facilement sur le plat pour l’emporter brillamment.

Son entraîneur, David Cottin, a déclaré au micro d’Equidia : « Uroquois m’a fait peur en face, venant d’un peu loin sur le passage de route. Il n’était pas archi-prêt, mais il était assez avancé pour faire une bonne rentrée. Il va courir la prochaine préparatoire aux alentours de Noël [le Prix Mortimer de Lassence le 22/12, ndlr]. Il fera ensuite l’impasse sur la suivante pour arriver avec un peu de fraîcheur sur le Grand Cross. »

Net Lady (Network) a effectué elle aussi une bonne rentrée pour sa première confrontation avec l’élite du cross palois. D’abord à l’arrière-garde, elle s’est retrouvée avec Uroquois après le saut du brook en début de parcours. Agile comme un chat, elle n’a commis aucune faute, faisant illusion pour la victoire avant de finalement assurer une bonne deuxième place. Unbrin de l’Isle (Dom Alco) s’est installé en troisième position pour sauter le passage de route avant de perdre des rangs dans le tournant final. Mais il s’est finalement ressaisi pour revenir accrocher la troisième place à la fin.

Le frère de Dalahast **. Élevé par Magalen Bryant et Lydie Cottin, Uroquois est un fils de Passing Sale et d’Iroquoise II (Dom Pasquini), gagnante en cross, steeple et plat sous l’entraînement de Philippe Cottin. Iroquoise II a été élevée par David et Margaux Cottin. Uroquois est le frère de deux vainqueurs : Bonne Passe (Maresca Sorrento) et le prometteur Dalahast ** (Ballingarry), lauréat à Pau et Auteuil.

Cette famille est estampillée « Couteaudier » : en descendent des chevaux tels de Martinet II, et Perceval, tous deux lauréats du Prix du Président de la République (Gr3) sous la houlette de Marcel Rolland dans les années 1980.

 

 

 

Northfields

 

 

No Pass No Sale

 

 

 

 

No Disgrace

 

Passing Sale

 

 

 

 

 

Youth

 

 

Reachout and Touch

 

 

 

 

Everything Nice

UROQUOIS (H10)

 

 

 

 

 

 

Rheffic

 

 

Dom Pasquini

 

 

 

 

Boursonne

 

Iroquoise II

 

 

 

 

 

Prove it Baby

 

 

Saperlipopette II

 

 

 

 

In Chala