Transformer Maisons-Laffitte en société de courses privée

Institution / Ventes / 02.12.2018

Transformer Maisons-Laffitte en société de courses privée

Patrick Fellous, président de l’Association des propriétaires d’Île-de-France - Nord – Haute-Normandie, nous a fait parvenir ce texte détaillant les solutions imaginées par son association.

« Le projet de France Galop consiste en la seule fermeture de l’hippodrome de Maisons-Laffitte avec maintien de la totalité des réunions. Ce qui implique le transfert de toutes les courses sur d’autres hippodromes. Concernant l’hippodrome, et contrairement à ce que pensent certains professionnels (voir certaines prises de paroles dans Jour de Galop ces derniers jours), cette décision n’est motivée par aucune considération économique. Il s’agit d’un engagement pris par nos dirigeants de fermer un hippodrome parisien auprès des pouvoirs publics, comme cela le fut pour Enghien à la précédente mandature.

Inauguré en 1878 par Joseph Oller, le créateur du Pari mutuel, l’hippodrome de Maisons-Laffitte permet, par sa situation, aux chevaux des centres d’entraînement de Maisons-Laffitte et de Chantilly d’éviter les déplacements longs et coûteux qu’un transfert partiel sur des hippodromes décentralisés nécessiterait. Sa mythique ligne droite, révélatrice de qualités indispensables à la sélection et à l’amélioration de la race des pur-sang, est irremplaçable de par sa longueur et son tracé parfaitement rectiligne.

Cette fermeture nuirait à notre mission de sélection et engendrerait des charges supplémentaires aux propriétaires et à France Galop.

Retrouvez la suite de cet article ce soir, dans JDG.
Si vous n'êtes pas abonné et souhaitez recevoir gratuitement notre prochaine édition, cliquez ici.