VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 08.12.2018

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

DEAN HAWTHORNE TROUVE SA GALILEO

#50      Tiberias (Galileo & Stormina, par Gulch)    450.000 €

            Acheteur : Dean Hawthorne/Badgers Bloodstock

            Vendeur : Wertheimer & Frère

            Éleveur : Wertheimer & Frère

Basé en Australie, Dean Hawthorne est venu en Europe dans l’espoir d’acheter des descendants de Galileo… Il était ainsi présent à Tattersalls cette semaine et a été battu sur Pearling (Storm Cat), pleine de Galileo et achetée 2.400.000 Gns par Tony Nerses. Ce samedi, Dean Hawthorne a eu le dernier mot à 450.000 € pour le lot 50, la 3ans Tiberias (Galileo). Issue du top-étalon de Coolmore, Tiberias descend d’une magnifique famille Wertheimer & Frère : c’est une fille de Stormina (Gulch), gagnante de Stakes aux États-Unis et troisième du Prix de Sandringham (Gr2). Au haras, elle a donné Silasol (Monsun), lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), du Prix Saint-Alary (Gr1). Tiberias a remporté une course durant sa carrière, à Royan, au mois d’août 2018.

C’est une famille vivante puisque la deuxième mère est Brooklyn’s Storm (Storm Cat), à l’honneur cette année avec Pollara (Camelot), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3) et depuis exportée aux États-Unis. La troisième mère est Brooklyn’s Dance (Shirley Heights), mère de Solemia (Poliglote). On trouve sous Brooklyn’s Dance les noms d’Ecolo (Invincible Spirit), qui a montré des moyens à 2ans cette année, de Mathématicienne (Galileo), mère de Soustraction (Lope de Vega), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3) et troisième cette année du Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), et de Matematica (Rock of Gibraltar), qui s’est classée cette année deuxième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) pour sa deuxième sortie. Il s’agit donc de la famille de Prospect Wells (Sadler’s Wells), Prospect Park (Sadler’s Wells), The Gurkha (Galileo)…

Galileo… Mais sans Danehill. Dean Hawthorne a expliqué : « Je suis venu en Europe principalement dans le but d’acheter des filles de Galileo mais qui ne véhiculent pas le sang de Danehill, ce qui n’est évidemment pas facile à trouver ! Cette pouliche est vraiment très belle. Grant Pritchard-Gordon nous a dit qu’il s’agissait aussi d’une famille très vivante. La pouliche va partir en Australie et elle sera certainement croisée avec Fastnet Rock (Danehill). Le croisement fonctionne très bien et a encore été mis à l’honneur en Australie cette année avec Unforgotten, gagnante des Australian Oaks (Gr1). Fastnet Rock correspondrait bien à Tiberias : pour son premier foal, il lui faudra un étalon ayant du modèle comme lui. J’ai déjà acheté à Arqana dans le passé : en 2014, j’ai acheté deux juments présentées par les Aga Khan Studs, dont Mansera (Manduro), qui a donné Marouche (Dalakhani), qui est gagnante en France. »

LA PATRIA A RENDEZ-VOUS AVEC ROARING LION

#124    La Patria (Dubawi & Evil Empire, par Acatenango)          370.000 €

            Pleine de Kodiac

            Acheteur : David Redvers

            Vendeur : Haras de Saint-Pair

            Éleveur : Darley Stud Management

David Redvers l’a emporté à 370.000 € pour La Patria (Dubawi), présentée pleine de Kodiac par le haras de Saint-Pair. La Patria est une élève de Darley. Elle avait été achetée 270.000 Gns en juillet 2017 par Crispin de Moubray pour Saint-Pair à Tattersalls, alors qu’elle était pleine de son premier produit par Belardo. La Patria est black type puisque troisième du Prix Coronation (L). David Redvers a expliqué : « C’est la plus belle jument par Dubawi que j’aie jamais vue. Elle a été achetée pour un partenariat entre Tweenhills, Newsells et Rifa Mustang et elle va aller à la rencontre de Roaring Lion (Kitten’s Joy). »

Une souche allemande. La mère, Evil Empire (Acatenango), est gagnante de Gr2 en Allemagne et a aussi pris la troisième place du Preis der Diana (Gr1). Au haras, elle a donné Empire Day (Lomitas), lauréat des Zetland Stakes (L) et troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). La deuxième mère est Elea (Dschingis Khan), la mère d’El Tango (Acatenango), lauréat du St Leger allemand (Gr1) et du Prix Denisy (L), d’El Tiger (Tiger Hill), gagnant de Stakes en Allemagne. On retrouve un lauréat de Gr1 en obstacle sous Elea : Captain Cee Bee (Germany), lauréat notamment du Supreme Novices Hurdle (Gr1). Il s’agit de la souche d’Enora (Noverre), qui a remporté le Prix de Diane allemand et a donné Erasmus (Reliable Man), lequel a été le meilleur 2ans allemand en 2017. Il s’agit aussi de la souche d’Estejo (Johan Cruyff), désormais étalon en France à la ferme de Jalogny.

CLEARLY, C’EST CLAIR !

#135    Clearly (Invincible Spirit & Concordia, par Pivotal)           310.000 €

            Acheteur : Blandford Bloodstock/Speriamo Bloodstock

            Vendeur : Stall Salzburg

            Éleveur : Darley Stud Management

Très belle pouliche, Clearly (Invincible Spirit) a fait monter les enchères jusqu’à 310.000 €. La fille d’Invincible Spirit, âgée de 4ans, va s’envoler pour un long voyage puisque son avenir se situe en Australie. Clearly est gagnante et a aussi pris la troisième place d’une Listed en Allemagne. Sa famille est déjà bien connue en Australie puisqu’elle est la sœur de Polarisation (Echo of Light), un représentant de Godolphin qui a remporté la Sydney Cup (Gr1). La deuxième mère est Snow Bride (Blushing Groom), qui a donné le champion Lammtarra (Nijinsky) ainsi que Saytarra (Seeking the Gold), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3). Il s’agit donc de la famille d’Aesop’s Fables, lauréat du Prix Jean Prat (Gr1).

Stuart Bowman expliqué : « Elle est exceptionnelle, très belle. Elle a été achetée pour l’Australie, où son frère a couru. Elle a été achetée pour devenir poulinière. Invincible Spirit est un très bon père de mère. C’est une pouliche exceptionnelle issue d’une famille exceptionnelle. »

LES FOALS

ANTHONY STROUD SÉDUIT PAR UN PETIT-FILS DE ROTINA

#94      M        Sea the Stars & Causa Proxima, par Kendor          160.000 €

            Acheteur : Balbkal House Stud

            Vendeur : Haras de Montaigu

            Éleveurs : Mme G. Forien & Sunderland Holding Inc.

Anthony Stroud a signé le bon à 160.000 € pour le lot 94, un poulain par Sea the Stars. Il a signé au nom de Balbkal House Stud. Ce foal est le sixième produit de Causa Proxima (Kendor), troisième d’un Prix La Sorellina (L). Elle a notamment donné Marmogah (Invincible Spirit), gagnante de trois courses dont le Prix de la Principauté de Monaco (B) et quatrième du Prix Ronde de Nuit (L). La deuxième mère est Rotina (Crystal Glitters), la jument de base du haras de Montaigu. Au haras, elle a donné Belle et Célèbre (Peintre Célèbre), gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1), Appel au Maître (Starborough), champion en Scandinavie, Valentino (Valanour), lauréat des Prix André Baboin (Gr3, à l’époque), Perth et Edmond Blanc (Grs3), ainsi que Ysoldina (Kendor), troisième d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et mère de Wings of Eagles (Pour Moi), lauréat du Derby d’Epsom (Gr1) et étalon au haras de Montaigu.

LES PINHOOKERS AMÉRICAINS TROUVENT UNE NO NAY NEVER À DEAUVILLE

#74      F         No Nay Never & Alhania, par Medaglia d’Oro      130.000 €

            Acheteur : Karate Bloodstock

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Indivision N. Alhania 2018

Justin Casse a signé le bon à 130.000 € pour cette fille de No Nay Never présentée par le haras de Castillon et destinée à retourner dans le pays de naissance de ses deux parents. La mère, Alhania (Medaglia d’Oro), est américaine d’origine et a couru deux fois en Angleterre, prenant une troisième place. La deuxième mère est Dessert (Storm Cat), lauréate des Del Mar Oaks (Gr1). La troisième mère, Windsharp (Lear Fan), a été une championne au Canada et a remporté le Beverly Hills Handicap (Gr1) ainsi que les San Luis Rey Stakes (Gr1). Elle a aussi pris des deuxièmes places dans le San Juan Capistrano Invitation Handicap (Gr1) et dans les Matriarch Stakes (Gr1). Elle est la mère de Johar (Gone West), gagnant du Hollywood Derby et du Breeders’ Cup Turf (Grs1).

Justin Casse a expliqué : « La pouliche a été achetée pour une association de pinhookers. Certains d’entre eux venaient pour la première fois à Deauville. Elle repassera en vente yearling durant l’été 2019, à Fasig-Tipton. Évidemment, nous aimons beaucoup l’étalon. La mère est par Medaglia d’Oro et il s’agit d’une famille américaine. Par rapport à d’autres produits de No Nay Never, cette pouliche est vraiment très souple et marche très bien. »

UNE NO NAY NEVER POUR PAUL BASQUIN

#32      F         No Nay Never & Sea of Blue, par Fastnet Rock      100.000 €

            Acheteur : Saubouas Bloodstock

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Indivision N. Sea of Blue 2018

Paul Basquin a eu le dernier mot pour cette fille de No Nay Never, dont les premiers 2ans ont séduit en 2018. Il a donné Ten Sovereign, lauréat des Juddmonte Middle Park Stakes (Gr1), Land Force, gagnant des Qatar Richmond Stakes, ou encore Mae Never No, qui a impressionné aux États-Unis dans une épreuve de Stakes. La pouliche est le premier produit de Sea of Blue (Fastnet Rock), une élève d’Anne-Marie O’Brien, qui a remporté deux courses. Sea of Blue est une sœur d’Ishvana (Holy Roman Emperor), lauréate des Jersey Stakes (Gr3) et deuxième des 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Il s’agit d’une souche de Ballymacoll, puisque la quatrième mère est Sea Venture (Diatome), mère d’Hellenic (Darshaan), gagnante des Yorkshire Oaks (Gr1), et mère d’Islington (Sadler’s Wells) ou encore de Mountain High (Danehill), lauréat d’un Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Il s’agit donc de la souche de Fiorente (Monsun), lauréat d’une Melbourne Cup (Gr1) et étalon en Australie.

Paul Basquin a commenté : « C’est une belle pouliche née au mois d’avril par No Nay Never, qui semble très bien produire et apporter vitesse et précocité. La mère est par Fastnet Rock et il s’agit d’une belle famille. Elle devrait repasser en vente yearling. »