VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 08.12.2018

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

JUMENTS

BERTRAND LE MÉTAYER ET SON MYSTÉRIEUX CLIENT AUSSI ACTIFS À ARQANA

#163    Peace in Motion (Hat Trick & Peace Royale, par Sholokhov)        860.000 €

            Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock

            Vendeur : Ronald Rauscher, agent

            Éleveur : C. Berglar

Bertrand Le Métayer a eu raison de Michel Zérolo pour Peace in Motion (Hat Trick). La 4ans, gagnante de Gr3 en Allemagne et deuxième des 1.000 Guinées allemandes (Gr2), a fait monter les enchères jusqu’à 860.000 €. Bertrand Le Métayer a fait parler de lui cette semaine à Tattersalls, achetant Aurora Encore (Frankel), une sœur de la championne Midday (Oasis Dream), moyennant 550.000 Gns. Ce samedi, à Arqana, il a été actif pour le même client : « C’est une jument qui m’a plu physiquement. Elle est faite comme ces belles juments anciennes, qui sont grandes, avec du rayon, et légères. Elle va par ailleurs être facile à croiser. Peace in Motion est gagnante de Gr3, elle est saine et nette, et elle a quasiment toujours conclu dans l’argent. Elle a été achetée pour de nouveaux clients. Les mêmes que Tattersalls. J’ai acheté deux juments pour eux et je vais m’arrêter là ! Le futur étalon sera choisi plus tard. »

Peace in Motion est une fille de Peace Royale (Sholokhov), lauréate de Gr3 en Allemagne. Outre Peace in Motion, elle a aussi donné Peace Society (Iffraaj), lauréate de Listeds outre-Rhin. La deuxième mère, Peace Time (Surumu), est aussi gagnante de Stakes en Allemagne. Elle est la mère de Penny Lane (Lord of England), gagnante du Prix des Sablonnets (L) et troisième du Prix Cléopâtre (Gr3).

LA MÈRE DE SACRED LIFE PART AUX MONCEAUX

#179    Knyazhna (Montjeu & Katyusha, par Kingmambo)           700.000 €

            Pleine de Siyouni

            Acheteur : Écurie des Monceaux Earl

            Vendeur : Haras de Montaigu

            Éleveur : V. Timoshenko

Henri Bozo a eu le dernier mot à 700.000 € pour Knyazhna (Montjeu), présentée pleine de Siyouni. Le produit à naître sera donc un propre frère ou une propre sœur de Sacred Life, qui fut l’un des meilleurs 2ans français en 2017 et a eu son année de 3ans contrariée par un pépin de santé. Sacred Life est un frère de Migwar (Sea the Stars), deuxième du Prix du Conseil de Paris (Gr2). La deuxième mère, Crystal Crossing (Royal Academy), est gagnante de Stakes aux États-Unis et a donné Rule of Law (Kingmambo), champion stayer, lauréat du St Leger (Gr1) et des Great Voltigeur Stakes (Gr2). Crystal Crossing est une propre sœur de Circle of Gold (Royal Academy), qui a remporté les Prestige Stakes (Gr3).

Henri Bozo a déclaré : « Je l’ai achetée pour l’écurie des Monceaux, avec Gary Chervenell et Lordship Stud. C’est la mère de Sacred Life, qui était son premier produit par Siyouni, et elle est présentée pleine du même étalon. La jument a toujours été bien croisée : on retrouve un 2ans par Le Havre, puis deux produits par Sea the Stars. Physiquement, Knyazhna n’a pas l’air compliquée à croiser et elle marche bien. De plus, j’aime les courants de sang qu’elle véhicule, ceux de Montjeu et de Kingmambo. »

UNE KITTEN’S JOY PLEINE DE KODIAC POUR LE HARAS DE LA PERELLE

#143    Fangs (Kitten’s Joy & Granny Franny, par Grand Slam)   510.000 €

            Pleine de Kodiac

            Acheteur : Meridian International Sarl

            Vendeur : Haras de Saint-Pair

            Éleveurs : K. L. & Mme S. K. Ramsey

Ghislain Bozo, en compagnie de Jürgen Winter, l’a emporté à 510.000 € pour Fangs (Kitten’s Joy), une jument présentée pleine de Kodiac par le haras de Saint-Pair. Fangs est une élève des époux Ramsey et elle avait été achetée 325.000 Gns yearling à Tattersalls. Elle n’a pas couru et est pleine de son premier produit. La jument est issue d’une bonne souche estampillée Ramsey : elle est par l’étalon maison, Kitten’s Joy, et est une propre sœur de Kitten’s Dumplings (Kitten’s Joy), gagnante des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Gr1), de Granny’s Kitten (Kitten’s Joy), qui a remporté un handicap Gr3 aux États-Unis, ou encore de Granny’s Mc’s Kitten (Kitten’s Joy), gagnante de Stakes aux États-Unis. Kitten’s Joy (Sadler’s Wells) a désormais plusieurs fils étalons en Europe, de Roaring Lion à Hawkbill, en passant par Taareef.

Ghislain Bozo a expliqué : « C’est une magnifique jument, physiquement exceptionnelle. D’ailleurs, elle avait été achetée assez cher yearling. Il faut se battre pour avoir ce type de jument, quitte à dépasser un peu son budget. Elle est pleine de Kodiac, un étalon que nous aimons et cela va permettre d’apporter de la précocité pour le haras de la Perelle. L’idée était vraiment de ramener de la précocité. Le choix de l’étalon pour 2019 n’a pas encore été fait. »

UNE SŒUR DE HIGH CHAPARRAL POUR LE HARAS DU CADRAN

#188    Let’s Misbehave (Montjeu & Kasora, par Darshaan)          320.000 €

            Pleine de War Front

            Acheteur : Société d’entraînement Carlos et Yann Lerner

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Tower Bloodstock

Pierre Talvard l’a emporté à 320.000 € pour Let’s Misbehave (Montjeu), une 5ans présentée pleine de War Front. La jument est très bien née. Elle est une fille de Kasora (Darshaan), mère de High Chaparral (Sadler’s Wells), champion en piste puis champion sire. On retrouve toujours de la vivacité sous Kasora, puisqu’elle est la deuxième mère de Casterton (Fastnet Rock), qui a remporté cette année le Prix Lord Seymour (L) pour l’entraînement d’André Fabre, ainsi que de Hunting Horn (Camelot), lequel a survolé les Hampton Court Stakes 2018 (Gr3) à Royal Ascot et a échoué de très peu pour la victoire dans le Qatar Prix Niel (Gr2). Let’s Misbehave a déjà donné naissance à deux produits : elle a un yearling par War Front et un foal par Uncle Mo, deux des étalons américains les plus recherchés.

Pierre Talvard a expliqué : « La famille parle d’elle-même. Elle est pleine de War Front et tout colle parfaitement. Je n’ai pas encore réfléchi à qui elle sera présentée l’an prochain. Elle devrait être à terme en mars et nous allons lui laisser le temps de pouliner. »

LES FOALS

GODOLPHIN NE LAISSE PAS PASSER LA FOAL DE DUBAWI ET JUST THE JUDGE

#175    F         Dubawi & Just the Judge, par Teofilo          1.000.000 €

            Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Ltd

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveurs : Qatar Bloodstock Ltd & China Horse Club

Just the Judge (Teofilo) a refait parler d’elle sur le ring d’Arqana, presque quatre mois après que son premier produit, par Dubawi, a été acheté 1.400.000 € lors de la vente d’août, soit le top price. Ce samedi, La Motteraye Consignment présentait le deuxième produit de la gagnante des 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1), une pouliche foal par Dubawi. Il y avait beaucoup de monde autour du ring pour la voir et, finalement, c’est Anthony Stroud qui a eu raison d’abord de David Redvers, puis des associés de Coolmore, en posant une enchère d’un million d’euros. La toute jeune pouliche a impressionné par son calme sur le ring, malgré l’effervescence autour d’elle. Un million d’euros pour un foal, c’est un record pour Arqana.

Anthony Stroud, qui était en compagnie de John Gosden, a expliqué : « C’est tout simplement une très jolie pouliche, issue d’un étalon merveilleux et d’une excellente jument… Nous sommes très heureux de l’avoir. Son frère yearling a été acheté par un bon juge [John O’Connor, ndlr]. Elle est destinée à devenir poulinière mais la route est encore longue. En attendant, elle va partir en Angleterre et rejoindra plus tard les boxes d’un des entraîneurs de Godolphin. »

Just the Judge, 4.500.000 Gns ; ses deux premiers produits, 2.400.000 €. Just the Judge, gagnante des 1.000 Guinées d’Irlande et des E. P. Taylor Stakes, a aussi conclu deuxième des 1.000 Guinées de Newmarket, troisième de la Breeders’ Cup Filly and Mare Turf, des Beverly D. Stakes et des Coronation Stakes (Grs1). En décembre 2014, elle avait été présentée par Tweenhills à Tattersalls, étant adjugée 4.500.000 Gns à Qatar Racing et au China Horse Club. Ses deux premiers produits sont donc passés en vente à Deauville, pour un chiffre d’affaires cumulé de 2.400.000 €. Just the Judge a été le meilleur produit de sa mère, Faraday Light (Rainbow Quest). La troisième mère, Uncharted Haven, est gagnante de Gr2 aux États-Unis et a donné High Heeled, deuxième du Prix de Pomone (Gr2) et du Prix de Royallieu, mais aussi troisième des Oaks d’Epsom et de la Coronation Cup (Gr1).

LE FILS DE KENDARGENT ET RESTIANA POUR DES PINHOOKERS

#138    M        Frankel & Restiana, par Kendargent           320.000 €

            Acheteur : Jaimie Railton Sales Agency Ltd pour Blue Crest

            Vendeur : Haras de Colleville

            Éleveur : Guy Pariente Holdings

Jaimie Railton a dû batailler pour l’emporter sur le lot 138, le premier produit de Restiana (Kendargent) par Frankel. Il a finalement eu le dernier mot à 320.000 €. Restiana est gagnante du Prix de Suresnes (L) et a aussi pris la deuxième place du Prix Fille de l’Air (Gr3). Elle est une propre sœur de Restiadargent (Kendargent), gagnante du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Prix d’Arenberg (Gr3), et troisième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1) derrière Black Caviar (Bel Esprit) et Moonlight Cloud (Invincible Spirit). Restiadargent a été croisée deux fois avec Frankel : le premier produit issu de cette union est Frankelio, qui est gagnant. Le deuxième est une pouliche, qui évolue au Japon : elle s’appelle Shonan Ariana et elle a gagné son maiden plaisamment à 2ans cette année. La troisième mère est Restifia (Night Shift), lauréate du Prix Caravelle - Haras des Granges (L).

Jaimie Railton a expliqué : « C’était un choix assez évident. Je l’ai acheté pour une association de pinhookers. C’est un joli foal, qui se déplace très bien. Je pensais dépenser ce prix mais je ne pouvais pas aller beaucoup plus haut. Dans l’immédiat, il va venir chez moi et nous déciderons ensuite où il repassera en vente. »