Le cap des 100 millions franchi en deux jours

Institution / Ventes - International / 10.01.2019

Le cap des 100 millions franchi en deux jours

MAGIC MILLIONS GOLD COAST

Le cap des 100 millions franchi en deux jours

 

Le cap des cent millions a été franchi jeudi, lors de la deuxième session de la Magic Millions Gold Coast Sale, alors qu’il reste encore deux journées de vente et plus de 300 yearlings à passer sur le ring. Il y a quatre ans, en 2015, le chiffre d’affaires du book 1, divisé en quatre sessions, fut de 92,87 millions de dollars australiens (62,68 millions d’euros à l’époque). Cette année, après deux sessions, il a déjà atteint les 103,65 millions. Le prix moyen est monté de 50% par rapport à 2015 et il affiche 251 578 AUS$ (155 772 €). Deux yearlings avaient dépassé le million de dollars en 2015 ; ils sont déjà neuf cette année. Trois millionnaires ont été achetés par des clients asiatiques, un par l’Américain Jon Kelly et le top price (1,6 million) de mercredi par l’association entre Phoenix Thoroughbred et le Chinois Tony Fung d’Aquis Farm.

Ce jeudi, les achats enregistrés comme étrangers dans les résultats sont au nombre de 24 pour un chiffre d’affaires de 7,89 millions (4,88 millions d’euros). Au cumul des deux journées, on est à 17,04 millions, soit plus de dix millions d’euros, et cela sans compter les investissements de China Horse Club qui, en association avec Newsgate Bloodstock, est le leader des acheteurs avec douze lots pour 5,32 millions (3,29 millions d’euros).

 

Redoute’s Choice toujours à la mode. Le vieux Redoute’s Choice (Danehill), 22ans, a eu aussi l’honneur du top price lors de la deuxième session. James Harron a posé une enchère à 1,4 million de dollars australiens (866 000 €) pour un poulain issu des œuvres de l’étalon d’Arrowfield, deuxième produit d’une placée black type, demi-sœur de la lauréate de Gr1 Oohood (I Am Invincible). Redoute’s Choice est le père de trois millionnaires et ses dix yearlings vendus affichent un prix moyen de 674 500 AUS$ (417 000 €). I Am Invincible (Invincible Spirit) en a trois lui aussi et ses 37 yearlings vendus ont engendré un chiffre d’affaires de 15,71 millions de dollars australiens (9,72 millions d’euros). Les éleveurs avaient payé un total de 2,03 millions en prix de saillies pour les produire.

 

Zoustar à sept chiffres. Le jeune Zoustar (Northern Meteor), qui fait la navette en Angleterre chez Tweenhills, a aussi eu son yearling millionnaire. Le Chinois Zhang Yuesheng de Yulong Investments est monté à 1,07 million (665.000 €) pour un mâle qui sera entraîné par Peter et Paul Snowden. Zoustar, après deux sessions, compte 21 lots vendus à un prix moyen de 373 810 AUS$ (230 000 €). Parmi les jeunes étalons qui font la navette en Europe, il faut noter la belle réussite de Brazen Beau (I Am Invincible), qui officie pour Darley en Angleterre à 7.000 £. Godolphin a soutenu son étalon en achetant un mâle pour 625 000 AUS$ (386 000 €) et trois autres yearlings ont trouvé preneurs pour un prix moyen de 303 705 AUS$ (167 000 €). Charm Spirit (Invincible Spirit) avait deux pouliches sur le marché qui se sont bien vendues, à 280 000 AUS$ et 180 000 AUS$ alors que deux femelles issues de la première génération de Scissor Kick (Redoute’s Choice) ont trouvé preneurs à plus de 100 000 AUS$.

 

La sœur d’Aylmerton à 360 000 AUS$. Sledmere Stud présentait quelques yearlings issus de poulinières européennes. Le meilleur prix de la deuxième session a été payé par Anthony Cummings qui a investi 360 000 AUS$ (222 000 €) dans une fille de Smart Missile (Fastnet Rock), deuxième produit d’Aloona (Smart Strike), qui avait gagné une course à Agen. Il faut savoir que le premier produit de la jument est le 3ans Aylmerton (Siyouni), lauréat de Gr2 l’année dernière.