LE MAGAZINE - Les dix sauteurs à suivre en 2019

Courses / 08.01.2019

LE MAGAZINE - Les dix sauteurs à suivre en 2019

Nous avons sélectionné, de manière subjective, une liste de dix sauteurs qui vont briller des deux côtés de la Manche durant l’année 2019. Il y en a pour tous les goûts, des hurdlers, des steeple-chasers, des valeurs sûres, des nouveaux venus… Découvrez ces sauteurs en vous plongeant dans l’article qui suit (classement par ordre alphabétique).

CLAN DES OBEAUX

(H7, par Kapgarde & Nausicaa des Obeaux, par April Night)

Propriétaire : P. Barber, G. Mason & Sir A. Ferguson

Éleveur : Mme Marie Devilder

Entraîneur : Paul Nicholls

Après deux saisons de rodage sur le steeple, Clan des Obeaux (Kapgarde) a frappé fort en gagnant le King George VI Chase (Gr1) à Kempton. L’élève de la famille Devilder est en pleine ascension et, vu la manière avec laquelle il a gagné son premier Gr1, il peut encore progresser. La hiérarchie des meilleurs steeple-chasers anglais est fluctuante étant donné que Might Bite (Scorpion) a saigné, Native River (Indian River) a besoin de terrain lourd et Bristol de Mai (Saddler Maker) n’est pas encore confirmé à Cheltenham. Clan des Obeaux est tout neuf à 7ans et peut être la petite surprise pour la Gold Cup (Gr1).

FEU FOLLET **

(H4, par Kapgarde & Folle de Toi, par Sageburg)

Propriétaires : Écurie Pierre Pilarski & Palmyr Racing

Éleveur : Écurie D

Entraîneur : Guillaume Macaire

Si l’on fait exception d’une petite blague lors de sa deuxième sortie à Clairefontaine, Feu Follet ** (Kapgarde) n’a fait que gagner. Quatre victoires en cinq sorties. Il est invaincu en steeple et son avenir se situe certainement dans cette discipline. D’ailleurs, son entraîneur, Guillaume Macaire, n’a pas caché qu’il pourrait aller sur les meilleures épreuves sur les gros obstacles. Il a tout à fait le profil pour devenir un prétendant aux Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1). Il a du modèle, de l’abattage, du train et saute bien. Vu la facilité avec laquelle il a gagné le 30 novembre à Auteuil, les 4.400m du steeple de la butte Mortemart ne devraient pas lui poser de problème, au contraire !

FIDÈLE AU POSTE **

(H4, par Saint des Saints & Posh Lady, par Peintre Célèbre)

Propriétaire & éleveur : Haras de Saint-Voir

Entraîneur : Anne-Sophie Pacault

Grand poulain, avec de l’abattage et une capacité à user ses rivaux au train, Fidèle au Poste ** (Saint des Saints) a montré de très nets progrès à l’automne de ses 3ans, ouvrant son palmarès à Compiègne. Puis il a poursuivi sa progression, gagnant l’important Prix de Bourges avant de conclure troisième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3). Estimé, il est appelé à devenir une valeur sûre dans les Groupes. Son propriétaire, Nicolas de Lageneste (haras de Saint-Voir), en fait un cheval d’avenir pour le steeple. Il faudra le suivre de très près.

HIGHWAY TO HELL **

(H5, par No Risk at All & Rodika, par Kapgarde)

Propriétaires : Lynne Maclennan, Richard Chatel & Rachel Schoefolt

Éleveurs : Laure Giethlen Cadiergues & Didier Giethlen

Entraîneur : Richard Chatel

Quatre courses et quatre victoires, dont le Prix Léopold d’Orsetti - Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3). Tout cela à l’âge de 4ans. Highway to Hell ** (No Risk at All) a marqué la fin de saison dernière. Son entourage lui a fait gravir les échelons progressivement. Sa performance la plus impressionnante a été réalisée dans le Gr3 de Compiègne. Malgré une faute au dernier passage en face, il s’est relancé pour venir l’emporter avec autorité. Highway to Hell été fabriqué par son entraîneur, Richard Chatel, et sa compagne, Rachel Schoefolt. Ils ont pris le temps qu’il fallait pour qu’il devienne un bon cheval et cela a payé. Auteuil et De Bon Cœur ** (Vision d’État) l’attendent en 2019… Il passera un autre test, le plus important, mais cela nous promet de beaux matchs en perspective.

LATERANA **

(F4, par Saint des Saints & Latran, par Pistolet Bleu)

Propriétaire & éleveur : Mme Magalen Bryant & David Powell

Entraîneur : David Cottin

Laterana ** (Saint des Saints) est elle aussi une pouliche bien née. Cette propre sœur de Laterano (Saint des Saints), vainqueur des Prix Jean Stern (Gr2), Duc d’Anjou (Gr3), Antoine de Palaminy et Finot (Ls), et deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), a fait honneur à son frère. Laterana a débuté en gagnant le Prix de Navarrenx. Sur le plat, elle a placé une belle accélération, d’elle-même, pour l’emporter dans un bon style. La pensionnaire de David Cottin est engagée dans le Prix de la Bigorre, le 11 janvier, et tout le monde en attendra une confirmation avant qu’elle ne monte de catégorie. Nous avons déjà hâte de la voir du côté d’Auteuil pour perpétuer l’œuvre familiale.

LAURINA

(F6, par Spanish Moon & Lamboghina, par Alkalde)

Propriétaire : Sullivan Bloodstock Ltd

Éleveurs : Alain Clavier, Roger-Yves & Nicolas Simon

Entraîneur : Willie Mullins

Laurina (Spanish Moon) a été impressionnante pour sa rentrée, dans une Listed à Sandown. C’est vrai : elle n’avait qu’une rivale, mais elle a prouvé qu’elle n’avait rien perdu de son talent en dévorant son adversaire. Commencer sa saison par une course simple est toujours positif. D’autant qu’elle va avoir des épreuves beaucoup plus dures dans les semaines qui viennent. Son objectif est le Champion Hurdle (Gr1) et elle a les moyens de le gagner. Pour cela, elle devra battre Buveur d’Air (Crillon) qui a plus été surpris que battu à Kempton, dans le Christmas Hurdle (Gr1). Elle peut le faire car elle a beaucoup de vitesse et son succès dans le Dawn Run Mares’ Hurdle (Gr2) à Cheltenham est encore dans toutes les mémoires.

PAUL’S SAGA **

(F5, par Martaline & Humoriste, par Saint Cyrien)

Propriétaire : Gérald Laroche

Éleveurs : Philippe Ouvry & Écurie des Vives Terres

Entraîneur : David Cottin

Très bien née puisque petite sœur de Siljan’s Saga (Sagamix), lauréate du Grand Prix de Deauville (Gr2) et quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Paul’s Saga ** (Martaline) est aussi la sœur de Boston Paris (Kapgarde), troisième du Prix Christian de Tredern (Gr3). Après une honnête carrière en plat, elle a débuté à l’automne 2018 sur les haies, à Compiègne. Elle s’est imposée avec du style devant des pouliches qui avaient déjà de l’expérience en obstacle. Pour sa deuxième sortie, elle a gagné à Fontainebleau, restant ainsi invaincue sur les haies. La protégée de David Cottin n’aura plus le choix et va devoir rapidement affronter les bonnes juments. Mais elle doit en être capable. Avec du métier, elle a le profil pour briller dans des épreuves comme le Prix Christian de Tredern (Gr3) ou le Prix André Michel (Gr3).

PLEASE GOD **

(H4, par Saint des Saints & Baladewa, par Monsun)

Propriétaires : Mme Benoît Gabeur & Palmyr Racing

Éleveur : Mme Benoît Gabeur

Entraîneur : Guillaume Macaire

Magnifique poulain bai-brun, Please God ** (Saint des Saints) a marqué les esprits des amoureux de l’obstacle en 2018, survolant l’opposition à deux reprises sur la butte Mortemart. Il avait débuté dans le Prix Pride of Kildare (Haies), laissant son plus proche poursuivant à dix longueurs. Le pensionnaire de Guillaume Macaire s’est ensuite baladé de nouveau dans le Prix Lusignan (Haies), où il affrontait pourtant une opposition solide. Preuve en est, il battait ce jour-là Flying Startandco ** (Cokoriko), plaisant lauréat du Prix Finot (L), et Figuero (Yeats), qui a ouvert son palmarès depuis, à Compiègne, dans un bon style. Please God est un véritable rouleau compresseur et nous avons hâte de le voir attaquer les gros morceaux cette année. Son physique de déménageur laisse présager qu’il fera également très bien le steeple.

POLIRICO **

(H4, par Cokoriko & Polimère, par Poliglote)

Propriétaire : Jacques Détré

Éleveur : Thierry Cyprès

Entraîneur : François Nicolle

Polirico ** (Cokoriko) a réalisé un exploit inédit en gagnant le Prix Général de Saint-Didier (Gr3) trois semaines seulement après sa victoire dans le Prix Congress (Gr2). Tout au long de la saison 2018, il n’a jamais déçu et n’a fait que progresser. Actuellement, il est le meilleur produit de Cokoriko, et dans le futur, il pourrait être un cheval de Grand Steeple. Son entraîneur pense d’ailleurs que c’est un crack. En 2019, il devra justifier l’estime de son entourage en steeple comme en haies, et doit en être capable.

SAINT SONNET **

(H4, par Saint des Saints & Leprechaun Lady, par Irish Wells)

Propriétaire : Colm Donlon

Éleveur : Haras de la Croix Sonnet

Entraîneur : Augustin Adeline de Boisbrunet

Bon troisième pour ses débuts, à Dieppe, durant l’été 2018, Saint Sonnet ** (Saint des Saints) a visiblement préféré le tracé d’Auteuil puisqu’il y a gagné deux courses avec brio. Le pensionnaire d’Augustin Adeline de Boisbrunet a enlevé le Prix Mid Dancer puis le Prix Chalet de quinze longueurs. C’est généralement la voie bis pour les bons poulains de 3ans à l’automne. Saint Sonnet a tout d’un bon élément : le physique, l’origine et la classe. Il faudra le voir à 4ans dans les Groupes, mais il peut faire galoper plus d’un concurrent du dernier Prix Cambacérès (Gr1).