North America, l’enfant du pays

International / 10.01.2019

North America, l’enfant du pays

MEYDAN (AE), JEUDI

 

MAKTOUM CHALLENGE – ROUND 1 (GR2)

North America, l’enfant du pays

L’année dernière, North America (Dubawi) avait compromis toute chance dans la Dubai World Cup (Gr1) après un départ catastrophique. Ce jeudi, il a réalisé une promenade de santé dans le Maktoum Challenge - Round 1 (Gr2). Richard Mullen a tout de suite réveillé North America, qui a imposé un train d’enfer, sous la pression de Heavy Metal (Exceed and Excel) et Gold Town (Street Cry). Ils les a ensuite fait exploser comme du pop corn et a continué sans faiblir pour gagner avec neuf longueurs d’avance sur le favori Kimbear (Temple City). Muntazah (Dubawi) a battu Gold Town pour la troisième place alors que l’ex-français African Ride (Candy Ride) a fait illusion un moment avant de plafonner à la cinquième place.

 

Un 7ans plus jeune qu’un 4ans. North America était le seul gagnant de Gr1 au départ et il avait déjà montré son talent tout au long du Carnival 2018. Il avait battu le futur lauréat de la Dubai World Cup Thunder Snow (Helmet) dans le Maktoum Challenge - Round 3 (Gr1). Satish Seemar a dit : « J’avais conseillé à son jockey de le faire galoper. Quand il est en forme, c’est un tout bon cheval. Il y a dix jours, on l’a passé aux boites. C’était pour le réveiller et il l’a bien compris. Je n’avais pas peur de Heavy Metal. Quand North America sort des boites correctement je n’ai peur de personne ! Ses foulées sont beaucoup plus longues que celles d’autres chevaux. Il aurait pu battre le record de la piste mais les autres ne lui ont pas assez mis la pression. Il va courir le Maktoum Challenge – Round 2 (Gr2). » Richard Mullen a ajouté : « Il a 7ans mais il a moins couru qu’un cheval de 4ans en Europe. Les chevaux ici ont toujours droit à des longues vacances pendant l’été et il est encore tout neuf. »

 

Six victoires en dix sorties. North America a été élevé par Qatar Bloodstock et il a été acheté 100 000 Gns à la vente de foals de Tattersalls par Godolphin. Il a quitté l’écurie de Charlie Appleby sans avoir gagné en six sorties. Lors de sa première campagne à Dubai, pour Satish Seemar, il a remporté quatre courses, dont les Firebreak Stakes (Gr3). Son record à Meydan est de six succès en dix sorties. Sa mère, Northern Mischief (Yankee Victor), a gagné deux fois en Californie et a décroché la troisième place dans les Hollywood Starlet Stakes (Gr1). Elle a donné trois autres gagnants et c’est une demi-sœur de Gourmet Girl (Cee’s Tizzy), la Champion Older Mare aux États-Unis en 2001, qui a gagné trois Grs1, dont deux à 6ans.

Northern Mischief a un yearling par Dandy Man (Mozart).

 

APLAT

New Trails retrouvé dans le désert

New Trails (Medaglia d’Oro) était l’un des espoirs classiques de Godolphin France pendant l’hiver 2016-2017. Il n’a pas confirmé et après deux sorties à 3ans, il a quitté l’écurie d’André Fabre pour l’Angleterre. Le 5ans a ensuite disparu des radars et a fait son retour gagnant en novembre, dans un handicap à Meydan, sous la férule d’Ahmad bin Hamarsh et Alessandro Marconi. Ce jeudi, il a remporté la Special Olympics Cup, un handicap avec 175 000 $ d’allocation sur les 1.900m de la piste en dirt. Il a perdu en route ses rivaux et a passé le poteau avec dix grandes longueurs d’avance. Son rating est passé d’une seul coup de 99 à 106 ! Il sera bientôt obligé de s’attaquer aux Groupes.