Avec Magic Wand, l’élevage français sera au départ de la Pegasus World Cup Turf

International / 23.01.2019

Avec Magic Wand, l’élevage français sera au départ de la Pegasus World Cup Turf

GULSTREAM PARK (US), SAMEDI

Samedi, Magic Wand (Galileo) sera la seule européenne au départ du Pegasus World Cup Turf (Gr1).  Cette course dotée de sept millions de dollars va côtoyer celle sur le dirt, laquelle est passé de seize à sept millions. La pouliche élevée par l’écurie des Monceaux et Skymarc Farm sera associée à Wayne Lord : il n’a pas été simple de trouver un jockey à 112 livres, soit 51,5 kg ! Et elle a tiré l’as à la corde. L’autre étrangère vient du Japon. Aerolithe (Kurofune) sera montée par Florent Geroux. Le grand favori de la course, qui a attiré dix partants, est l’américain au nom japonisant Yoshida (Heart’s Cry). Il revient sur le gazon après la Breeders’ Cup Classic (Gr1). Ce cheval a gagné au niveau Gr1 sur les deux surfaces. Son adversaire le plus dangereux est Catapult (Kitten’s Joy), deuxième de la Breeders’ Cup Mile (Gr1).

Deux matchs pour Accelerate. Le lauréat de la Breeders’ Cup Classic, Accelerate (Lookin at Lucky) fera ses adieux lors de la Pegasus World Cup (Gr1), avant de s’embarquer pour une carrière d’étalon à Lane’s End, où il officiera à 20.000 $. Son adversaire est City of Light (Quality Road), le gagnant de la Breeders’ Cup Dirt Mile (Gr1), qui l’accompagnera dans le même haras, avec un tarif de monte fixé à 35.000 $. Ils se sont déjà rencontrés deux fois, pour une victoire chacun. Le match le plus intéressant pour les frères Hornis, propriétaires d'Accelerate, sera celui à l’affiche ce jeudi soir. En effet, Accelerate est opposé à Justify (Scat Daddy) pour le titre de Horse of the Year. Ce titre ne rapporte rien financièrement parlant, mais c’est tout de même une place au panthéon des courses américaines qui est en jeu…