PRIX DE LA BIGORRE - Laterana, la petite merveille du meeting

Courses / 11.01.2019

PRIX DE LA BIGORRE - Laterana, la petite merveille du meeting

PRIX DE LA BIGORRE

Laterana, la petite merveille du meeting

Laterana (Saint des Saints) possède ce petit quelque chose en plus des bons chevaux. Cette capacité à éclipser ses adversaires en quelques foulées. En résumé, c’est une pouliche de classe qui devrait avoir des ambitions au plus haut niveau dans un avenir proche. C’est ce que l’on pourrait retenir de sa démonstration dans le Prix de la Bigorre.

La pouliche de Magalen Bryant et David Powell a galopé en troisième position avant de perdre un ou deux rangs au passage devant les tribunes. Mais la pensionnaire de David Cottin est revenue d’elle-même prendre les commandes de la course, dès le début de la ligne d’en face. Sautant à la perfection, elle a changé de jambe à l’amorce du tournant final et s’est détachée. Elle a prolongé son effort dans la phase finale et, sans jamais être sollicitée, elle a passé le poteau avec dix-huit longueurs d’avance sur Road Mix Tavel (Al Namix), deuxième. Laterana est donc restée invaincue en deux sorties à Pau, avec un total cumulé de vingt-quatre longueurs d’avance sur ses rivales…

La meilleure impression du meeting chez les 4ans. Depuis le début du meeting palois, nous n’avons pas vu un meilleur 4ans que Laterana. Deux options s’offrent logiquement à elle : le Prix Camille Duboscq (L) ou attendre la reprise d’Auteuil. Elle vient de dominer des pouliches plus expérimentées qu’elle. De ce fait, elle aurait une première chance dans le Camille Duboscq. Cependant, en cas de victoire, elle n’aurait plus du tout le choix des engagements. À l’inverse, elle pourrait courir de bonnes courses à conditions à Auteuil, comme le Prix de Marsan si elle ne s’oriente pas vers la Listed. Un casse-tête pour David Cottin, mais un casse-tête comme beaucoup aimeraient en avoir !

Grande et puissante, Road Mix Tavel a donné l’impression de céder en face, mais elle s’est relancée dans la phase finale. Profitant de la chute de Frustrated Desires (Kapgarde) à la dernière haie, elle a pris la deuxième place devant Nina de l’Orme (Irish Wells).

La propre sœur de Laterano. Élevée par Magalen Bryant et David Powell, Laterana est une fille de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de Latran (Pistolet Bleu). Sous l’entraînement de Jacques Ortet et les couleurs Bryant, Latran avait conclu deuxième des Prix Duc d’Anjou et Fleuret (Grs3). Elle a produit Laterano, vainqueur des Prix Jean Stern (Gr2), Duc d’Anjou (Gr3), Antoine de Palaminy et Finot (L), mais aussi deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Latran a aussi donné Land Baron (Lando) et La Garde Royale (Kapgarde). Land Baron a enlevé le Prix Camille Duboscq (L) et La Garde Royale s’est classée troisième du Prix La Périchole (Gr3). Latran est la sœur de Free World (Lost World), trois fois placé de Gr2 sur le steeple anglais et de la bonne, mais allante Fépuare (Pistolet Bleu).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

LATERANA (F4)

Top Ville

Pistolet Bleu

Pampa Bella

Latran

Fast Topaze

Fautine

Just Abroad