PRIX DES ÎLES DU FRIOUL (E) - Prêtreville à la recherche du temps perdu

Courses / 19.01.2019

PRIX DES ÎLES DU FRIOUL (E) - Prêtreville à la recherche du temps perdu

CAGNES-SUR-MER, SAMEDI

Prêtreville (Acclamation) s’est imposé très facilement dans le Prix des Îles du Frioul (E). Le pensionnaire de Gérard Augustin-Normand a contrôlé en tête. Au début de la ligne droite, il a accéléré de lui-même, sans être sollicité, avant de se détacher, uniquement actionné aux bras par Cristian Demuro. Il devance de quatre longueurs Cherisy (Le Havre), bonne deuxième après avoir attendu à l’arrière du petit peloton. Tropical Princess (Dabirsim) prend la troisième place.

Un bon poulain. Prêtreville renoue avec la victoire ce samedi, quasiment un an après son premier et jusque-là unique succès. Le pensionnaire de Gérard Augustin-Normand avait débuté lors du meeting de Cagnes-sur-Mer en 2018. Deuxième d’un certain Wusool (Speighstown) pour ses premiers pas – le troisième étant à distance –, il avait ensuite ouvert facilement son palmarès au mois de février, toujours sur la fibrée de Cagnes. Prêtreville a ensuite été longtemps éloigné des pistes. Il avait fait sa rentrée au mois de décembre à Toulouse, prenant une troisième place sur une piste particulièrement pénible. Prêtreville reprend donc sa marche en avant ce samedi et peut viser plus haut.

Jean-Claude Rouget, son entraîneur, a déclaré au micro d’Equidia : « Je ne pensais pas qu’il allait gagner aussi facilement. Le cheval a été arrêté pendant presque une année et il avait fait sa rentrée dans un terrain très lourd. C’était sans signification. Aujourd’hui, il le fait vraiment bien, il court comme un bon cheval. Je n’ai pas vraiment envisagé le Prix Saônois (L) pour lui : il y a certainement des engagements plus faciles. Et le meeting de Cagnes n’est pas un aboutissement pour des chevaux comme lui, il y a aussi des bonnes courses à Paris ensuite. »

Le propre frère de Mind that Boy. Prêtreville, un élève de Serge Boucheron, est passé sur le ring d’Arqana en octobre 2016, alors qu’il était yearling. Jean-Claude Rouget avait signé le bon à 100.000 € pour ce poulain présenté par le haras du Mézeray. Le Palois entraînait aussi sa mère, Pégase Hurry (Fusaichi Pégasus). Sous les couleurs de Serge Boucheron, cette dernière a remporté une course au mois de décembre de ses 2ans sur la P.S.F. de Pau. Prêtreville est son quatrième gagnant – sur quatre produits enregistrés sur France Galop. Elle avait déjà donné Mind that Girl (Ad Valorem), troisième du Gran Premio Valderas (A), c’est-à-dire Poule d’Essai des Pouliches espagnole. Son propre frère Mind that Boy (Acclamation) a gagné le Prix de Louviers en Auge (B) et il s’est classé très proche troisième (encolure et encolure) du Prix des Carrefours (B) de Joyful Trinity (trois fois placé de Gr1 à Hongkong).

 

 

 

Waajib

 

 

Royal Applause

 

 

 

 

Flying Melody

 

Acclamation

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Princess Athena

 

 

 

 

Shopping Wise

PRÊTREVILLE (M4)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Fusaichi Pegasus

 

 

 

 

Angel Fever

 

Pégase Hurry

 

 

 

 

 

Red Ransom

 

 

Big Hurry

 

 

 

 

Call Me Fleet