PRIX FAIRPLAY - Saying Again renoue avec la victoire

Courses / 08.01.2019

PRIX FAIRPLAY - Saying Again renoue avec la victoire

PAU, MARDI

L’AQPS Saying Again (Califet) n’avait plus gagné depuis son succès dans le Prix John Henry Wright, sur le cross palois, le 15 janvier 2017. Mardi, au Pont-Long, le vainqueur du Grand Cross de Pau (L) 2016 a retrouvé le chemin de la victoire dans le Prix Fairplay. Après une bonne rentrée, il a logiquement affiché des progrès. En tête dès le lâcher des élastiques, il a emmené le peloton à une allure sélective. Fautif seulement à la sortie du gué, le représentant d’Ottavia Roffi-Urano et d’Isabelle Pacault n’a jamais été vraiment en danger. Sur le plat, il est reparti sous les attaques pour l’emporter aisément.

Son entraîneur, Anne-Sophie Pacault, a dit au micro d’Equidia : « Nous sommes contents de le retrouver. En cross, nous ne sommes jamais sûrs de rien. Aujourd’hui, il avait du bon gaz. Le cheval a droit à d’autres courses que le Grand Cross, des épreuves plus fermées. Nous irons peut-être sur ces épreuves. » Art and Co (Dom Alco) a lui aussi affiché des progrès sur sa rentrée pour se classer deuxième. Il a aussi apprécié l’allongement de la distance. Rapproché dans le tournant final, il a bien prolongé son effort pour finir devant High Society (Blue Canari), toujours vu parmi les premiers. Cinq Sou d’Or (Al Namix) aurait disputé les trois premières places si elle n’avait pas glissé peu après la réception de la dernière haie.

Une famille riche en bons chevaux. Élevé par Guy et Emmanuel Cherel, Saying Again est un fils de Califet et de Débandade (Le Pontet). Cette dernière a remporté quatre courses, toutes en obstacle, dont le Prix André Boingnères à Auteuil. Elle s’était aussi distinguée à Pau par deux fois. Passée au haras, Débandade a donné plusieurs bons sauteurs, à l’image de Ladalko (Kadalko), vainqueur de Gr2 sur les claies de Sandown, de Gr3 sur les fences de Warwick et deuxième de Gr1 sur les claies à Newbury, de Nassora (Assessor), troisième du Prix Sytaj (Listed à l’époque), d’Oumeyade (Smadoun), troisième de Gr2 sur le steeple de Kempton Park, et de Rochdale (Vidéo Rock), cinquième du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Il s’agit de la famille de Courlis Pontet (Le Pontet), lauréat du Prix Montgomery (Gr3) 1998 et cinquième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 1999, et d’Izmir du Cosquet (April Night), vainqueur du Grand Steeple-Chase du Lion-d’Angers (L).

 

 

 

Soviet Star

 

 

Freedom Cry

 

 

 

 

Falling Star

 

Califet

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Sally’s Room

 

 

 

 

Square Room

SAYING AGAIN (H13)

 

 

 

 

 

 

Succès

 

 

Le Pontet

 

 

 

 

Arielle II

 

Débandade

 

 

 

 

 

Lee

 

 

Queen Lee

 

 

 

 

Ma Protégée