Disparition de Marital Bliss, la mère de Kasbah Bliss

Élevage / 25.02.2019

Disparition de Marital Bliss, la mère de Kasbah Bliss

Élizabeth et François Doumen ont voulu rendre hommage à l’une des matrones du haras d’Écouves, Marital Bliss (Double Bed), mère du champion Kasbah Bliss (Kahyasi), qui portait la casaque d’Henri de Pracomtal, et deuxième mère de Xcellence (Champs Élysées), troisième d’une Poule d’Essai des Pouliches et d’un Prix de Diane (Grs1).

« Marital Bliss avait 24ans et vient de rejoindre les anges équins. Elle nous a donné 11 poulains et pouliches qui ont gagné 1.724.655 € et 249.562 € de primes à l’éleveur. Elle était fille de Gai Lizza (Gairloch), qui a produit de nombreux black types, et petite-fille de Tripolizza (Abdos), notre "fondation mare" que nous avons eu la chance d’acheter à l’Agence française…

Depuis quelque temps, elle était la compagne de Jim and Tonic (Double Bed) et en était très fière ! Il continue de bien se porter, à 25ans, mais n’est-il pas hors norme ? Nous n’oublierons pas qu’elle nous a donné Kasbah Bliss, cheval de Gr1 dans les deux disciplines, et Xanadu Bliss (Xaar), la mère de Xcellence. Son dernier poulain, Bliss for Ever (Slickly), n’a pas encore débuté mais nous venons de l’engager dans le Grand Prix de Paris (Gr1) et, comme il ressemble comme deux gouttes d’eau à Kasbah, tous les espoirs sont permis ! Nous sommes sûrs que Marital Bliss, de là-haut, va surveiller ses débuts, qui ne vont pas tarder. Ainsi va la vie de l’élevage… du haras d’Écouves. »