Gilets jaunes : France Galop anticipe

Institution / Ventes / 28.02.2019

Gilets jaunes : France Galop anticipe

En raison d’un risque élevé de blocage de l’hippodrome de Deauville par un groupe de gilets jaunes, qui ne permet pas d’assurer la sécurité de la réunion du samedi 2 mars, France Galop a décidé de déplacer les courses à Chantilly. En contact régulier avec la gendarmerie de Deauville et le préfet de Normandie, France Galop a donc anticipé pour éviter une situation mettant en péril la bonne tenue de la réunion, comme ce fut le cas le 12 janvier à Chantilly, où cinq courses n’avaient pu être disputées.