Le mot de la fin - Trente-quatre

Le Mot de la Fin / 17.02.2019

Le mot de la fin - Trente-quatre

Ils seront finalement 34, les nouveaux étalons français pour la saison de monte 2019. Le dernier arrivé sur la liste, Beaumec de Houelle (Martaline), sera l’une des attractions du parc étalon tricolore, au moment même où son père, Martaline (Linamix), tire sa révérence. Tout un symbole. Chaque hiver, tout le monde dit qu’il y a trop de nouveaux étalons en France. Et il est vrai que ces quatre dernières années – avec une moyenne de 31 nouveaux sires – sont chargées. Néanmoins, la moyenne était exactement la même sur la période allant de 2002 à 2005… D’ailleurs, sur les deux dernières décennies, le record revient à la saison 2009 avec ses 40 nouveaux sires. Alors qu’est-ce qui a changé ? Probablement le fait que les étalons qui se présentent avec les palmarès les plus légers, et dont le pedigree ne convient pas au marché de l’obstacle, n’arrivent plus à trouver leur place. Le nombre de saillies du tiers inférieur n’a cessé de s’éroder. Cette année, six débutants ont fait leurs armes sur les obstacles. Il s’agit probablement d’un record. Il y a dix ans, un seul nouveau venu était un sauteur… mais c’était Nickname (Lost World), dont on mesure encore aujourd’hui les qualités d’améliorateur.