LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Fabrice Vermeulen à toute vitesse

Courses / 18.02.2019

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Fabrice Vermeulen à toute vitesse

Rares sont les entraîneurs français à avoir gagné l’année passée un Gr1 avec un 2ans. Ils ne sont que deux : Nicolas Clément, dont nous avons évoqué les juniors ce week-end, lauréat du Critérium de Saint-Cloud avec Wonderment (Camelot), et Fabrice Vermeulen, gagnant du Qatar Prix Marcel Boussac avec Lily’s Candle, issue de la première production de Style Vendôme), qui fut entraîné par… Nicolas Clément ! Lily’s Candle, dénichée pour 15.000 € à la vente d’octobre Arqana et entraînée à Calas-Cabriès, qui devance à ParisLongchamp, un jour d’Arc, une élève Wertheimer née dans la pourpre (Matematica, descendante de la grande Brooklyn’s Dance), et une anglaise issue d’une gagnante des Queen Mary et des Lowther Stakes (Grs2).

Un profil atypique, comme l’est son entraîneur, Fabrice Vermeulen, installé en France depuis 2014 seulement, passé par des hauts et des bas, et qui pointe en 2018 à la cinquième place du classement par les gains (un peu plus de trois millions d’euros, primes comprises). Le tandem qu’il forme avec Jérémy Para, le "commercial" de l’écurie, est redoutable. Logiquement, l’effectif a progressé en qualité au fil des ans, et les 2ans ont trouvé leur place au sein de l’écurie. Les deux hommes expliquent : « Lily’s Candle nous a offert l’an passé notre premier Gr1. C’est une très belle histoire, celle d’une pouliche achetée quelques dizaines de milliers d’euros seulement, revendue 390.000 € la veille du Boussac, et plus d’un million après la Breeders’ Cup ! Cette année, nous devrions tourner avec une quarantaine de 2ans. Nous en avons actuellement 26 dans nos boxes. D’autres, en provenance de Jan Romel et Normandie Pur-Sang, vont arriver dans les semaines qui viennent, et nous avons aussi prévu d’en acheter quelques-uns aux breeze up. Ils représenteront le tiers de l’effectif, une bonne proportion car nous voulons garder un bon nombre de chevaux prêts à courir immédiatement, en jouant aussi le jeu des réclamers, que nous aimons beaucoup et qui nous a réussi. »

Des profils très variés. Les 26 sujets de 2ans actuellement déclarés à l’entraînement appartiennent à 25 propriétaires différents (pour consulter cette liste, cliquez ici avec ce lien http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Vermeulen19.pdf).  Cette diversité se retrouve à la fois dans le profil des casaques associées et dans celui des juniors. Des clients historiques, comme les Belges Albert Delaey ou Jan Romel, côtoient des couleurs nouvellement arrivées dans l’écurie. On pense à celles de l’écurie des Charmes, du haras de Saint-Pair, d’Oceanic Bloodstock, de Lady O’Reilly, de l’écurie La Vallée Martigny… « Jean-Claude Rouget nous a permis de rencontrer toutes ces personnes qui nous font confiance. C’est une chance incroyable. Concernant le profil des poulains, nous essayons d’avoir à la fois des chevaux précoces aptes à débuter tôt, mais aussi des types plus classiques, avec lesquels nous prendrons plus de temps… » La majorité des 2ans sont stationnés dans l’antenne de Calas. « Le temps est plus propice à leur bonne évolution. Même s’il fait aussi assez froid, c’est un froid plus sec, mieux adapté à la respiration, surtout quand on commence à avancer dans le travail… »

Un taux de réussite remarquable. L’an dernier, Fabrice Vermeulen a terminé à la quatrième place des entraîneurs de 2ans par les gains. Il a couru vingt juniors, qui ont disputé 65 courses, pour dix victoires et 37 places, soit un taux remarquable de 72,3 % des partants dans l’argent, en ligne avec le taux global de l’écurie, qui avoisine les 67,5 % de partants à l’arrivée ! Vingt des vingt-six 2ans actuellement déclarés chez Fabrice Vermeulen sont passés sur un ring de ventes. Le plus cher d’entre eux est une femelle, appartenant à Olivier Carli, issue de Kodiac et Passiflore (Siyouni). Elle a coûté 150.000 € à la vente d’octobre Arqana. Cette élève du haras de l’Hôtellerie est née pour aller vite, puisqu’elle est le premier produit d’une deuxième de Prix Isonomy (L).

L’étalon le plus représenté est Kheleyf, avec cinq produits, dont trois achetés à Osarus et un à la v.2 d’Arqana. Parmi eux se trouve une sœur de Cosachope (Soave), lauréate d’un Prix du Bois (Gr3). La pouliche nommée Mila Chop avait réalisé le cinquième top de la vente de La Teste.

En tout, six 2ans proviennent de la vente d’Arqana axée sur la précocité. Logiquement, l’écurie Vermeulen devrait donc sortir des 2ans assez rapidement. À côté de ses profils "vite", on trouve des pedigrees plus classiques, comme cette fille de Zoffany et de Miss Childrey (Dr Fong), déjà mère de Forces of Darkness (Lawman), l’une des pouliches qui ont lancé Fabrice Vermeulen, ou encore ce fils de Lope de Vega dont la deuxième mère, Yesterday (Sadler’s Wells), a gagné les 1.000 Guinées irlandaises. La femelle appartient aux écuries Serge Stempniak, alors que le mâle est propriété de l’écurie Skymarc Farm.

Nos cinq coups de cœur

N (F2)

War Command & Ponentina (Lando)

Propriétaire : M. Parrish

Éleveur : T., D. & A. de La Héronnière

Cette pouliche a été acquise 15.000 € par Paul Nataf à la vente v.2 d’Arqana. Elle appartient à la deuxième génération de son père, War Command, un vrai 2ans gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1), des Coventry et des Futurity Stakes (Grs2). Il n’a pas encore produit de cracks, mais difficile de le condamner sur une génération. Côté maternel, on retrouve une souche qui a tracé au haras d’Ellon. Ponentina (Lando) n’est autre que la propre sœur de Calvados Blues et la sœur de Volta (Siyouni).

N (F2)

Reliable Man & Crush on you (Muhtathir)

Propriétaire : Écurie des Charmes

Éleveurs : G.-L., R. & M. Ferron

Les premiers produits de Reliable Man conçus en Europe ont eu 3ans l’an dernier. Il a déjà produit de très bons éléments dans l’hémisphère Sud, comme Belle du Nord.

Cette pouliche, achetée 20.000 € à la v.2, est le premier produit de Crush on You (Muhtathir), restée inédite en compétition. C’est une fille de Seltitude (Fairy King), gagnante du Prix de Seine-et-Oise (Gr3). Le croisement avec un étalon dont les meilleures performances ont eu lieu sur 2.000m a de quoi séduire.

VEILLEUR DE NUIT (M2)

Lope de Vega & Perfect Day (Holy Roman Emperor)

Propriétaire : Écurie Skymarc Farm

Éleveurs : Écurie Skymarc Farm & Écurie des Charmes

Du classicisme à tous les étages avec ce Veilleur de Nuit ! On ne présente plus son père, Lope de Vega. Sa mère, Perfect Day (Holy Roman Emperor), n’a pas encore produit de champion (mais ses produits ayant couru ont tous gagné). C’est une fille de la classique Yesterday (Sadler’s Wells). On trouve une foule de gagnants ou gagnantes de Gr1 à tous les étages ensuite, et Veilleur de Nuit, très plaisant au travail, peut se montrer digne de cette généalogie.

LIGHT BREEZE (F2)

Kodiac & Passiflore (Siyouni)

Propriétaire : Olivier Carli

Éleveur.  Écurie Loïck Fouchet

Cette pouliche a coûté 150.000 € à la vente d’octobre Arqana. Née tôt (le 14 janvier), elle est dotée d'origines pour être précoce et vite. Son père a terminé tête de liste des pères de 2ans en Europe, et cette année, il est proposé à 65.000 €, après avoir commencé à 5.000 €. Passiflore (Siyouni), la mère, était une toute bonne jument de course, qui n’a couru qu’à trois reprises, à 2ans les trois fois. Elle a conclu sa carrière par une deuxième place dans le Prix Isonomy (L) de Vedouma (Dalakhani). Light Breeze nous permettra de voir Siyouni dans le rôle de père de mères.

N (F2)

Muharaar & Nepali Princess (Mr Greeley)

Propriétaire : Remy Dupuy-Naulot

Éleveurs : Beauregard Bloodstock, Meridian International & Framont Limited

Personne n’a oublié quel sprinter était Muharaar. Personne n’a oublié quel 2ans était Shalaa. Cette pouliche représente le croisement entre l’étalon de Shadwell sur une sœur de celui de Bouquetot. De la vitesse, rien que de la vitesse !