Pierre Pilarski a le don d’ubiquité

Courses / 17.02.2019

Pierre Pilarski a le don d’ubiquité

Il a remporté deux Grs1 en un petit quart d’heure et dans deux disciplines différentes. Pierre Pilarski avait déjà passé un bon dimanche avant même le départ de la Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr1). En effet, la pouliche Green Grass, qui appartient à la première génération de son crack Bold Eagle (Ready Cash), avait battu les mâles à Vincennes dans le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr1). Le propriétaire a déclaré au micro d’Enrico Querci : « Je suis un homme heureux : la première Bold Eagle est gagnante de Gr1 et d’ici quelques minutes, j’en gagnerai un autre ». Candalex (Alex the Winner) n’a pas trahi la confiance de son propriétaire et lui a donné un premier Gr1 en obstacle à l’issue d’une course passionnante.

D’après le site de France Galop, Pierre Pilarski possède onze chevaux enregistrés à l’entraînement : huit chez Guillaume Macaire et trois chez Didier Guillemin, dont le crack des anglo-arabes Genmoss (Gentlewave) et la bien nommée pouliche de 2ans Gélinotte (Zanzibari). Depuis le premier succès de sa casaque avec Fiumicino (Sageburg), le 28 avril 2018 à Auteuil, ses représentants ont aligné 20 victoires en 43 sorties. C’est presque une course sur deux… La casaque de Pierre Pilarski sera revue au printemps en Italie, mais au trot cette fois-ci. Le propriétaire a annoncé que Bold Eagle se rendra à Naples pour le Gran Premio della Lotteria.