PRIX RIVOLI (STEEPLE-CHASE) -  Émirat ** reste invaincu en steeple

Courses / 26.02.2019

PRIX RIVOLI (STEEPLE-CHASE) - Émirat ** reste invaincu en steeple

AUTEUIL, MARDI

Plaisant vainqueur sur les gros obstacles palois, pour ses débuts en steeple, Émirat ** (Coastal Path) est resté invaincu dans la discipline à l’issue du Prix Rivoli. Le représentant de Patrick Joubert et du haras de Saint-Voir s’est imposé dans un bon style et doit pouvoir rattraper le temps perdu. Il a le profil pour faire un très bon élément sur les longues distances en steeple car il a de la tenue et saute bien les gros obstacles. Il manque de métier pour affronter les meilleurs mais cela va venir avec le temps.

Attentiste derrière les leaders, Émirat s’est rapproché sur la ligne de tête après le brook, en dépit d’une faute à cet obstacle. Attaqué entre les deux derniers obstacles, notamment par son compagnon d’entraînement Enjeu d’Arthel (Saddler Maker), il est reparti sur le plat pour l’emporter très sûrement. Enjeu d’Arthel a dû enjamber Extra Lida (Irish Wells), tombée au gros open-ditch, ce qui lui a fait perdre du temps. Le cheval d’Andrée Cyprès s’est ensuite relancé et a bien fini. Sans sa "gêne", il aurait pu donner chaud à Émirat. Il a néanmoins pris la deuxième place, offrant le jumelé à Emmanuel Clayeux qui nous a déclaré : « Après Pau, la suite logique était de venir à Auteuil. J’avais préparé mes trois partants en vue de cette épreuve. Émirat le fait facilement. Nous allons voir maintenant s’il peut monter les paliers, car nous ne savons pas ce qu’il a battu ce mardi. Ça sera peut-être plus compliqué. Il nous fait peur sur les petits obstacles et c’est un gros sauteur. Plus il y aura à sauter, mieux ce sera. Enjeu d’Arthel a également fait une très bonne course, tout en ayant été gêné au gros open-ditch. » Étoile de Grez (Califet) a réalisé une bonne valeur en se classant troisième devant Edward (Coastal Path), lequel a fait une rentrée correcte.

Le frère de Bénévolat. Émirat a été élevé par Michèle Juhen-Cyprès et Jean-Paul Sanson. C’est un fils de Coastal Path, étalon au haras de Cercy, et de Platine (Network), gagnante en débutant sur les haies de Fontainebleau puis troisième des Prix Calabrais et Pierre Cyprès. Au haras, elle a produit Vedettariat (Lavirco), vainqueur d’un Beginners Chase, et surtout Bénévolat (Dom Alco), lauréat du Prix Adrien Besnouin à Auteuil. Après Émirat, Platine a donné le jour à une 4ans par Saint des Saints, Fructine, vendue à John-Patrick McManus et désormais entraînée par Nicky Henderson, un 3ans par Rail Link, Guatemala, une 2ans par Gris de Gris, Hélicine. Elle a été saillie par Cokoriko en 2018. Émirat est le neveu de Radium (Fragrant Mix) et Thallium (Shaanmer), placés de Groupe en steeple. C’est une souche que connaît bien François Doumen puisque c’est celle de Bambouzle (Forestier) et Dont Hesitate (Diamond Boy), deux lauréates de Groupe en plat.

 

 

 

Diesis

 

 

Halling

 

 

 

 

Dance Machine

 

Coastal Path

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

ÉMIRAT ** (H5)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Network

 

 

 

 

Note

 

Platine

 

 

 

 

 

Hawker’s News

 

 

Kalgary

 

 

 

 

Banassa