QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1) - Il aurait fallu Winx pour battre Beauty Generation

International / 17.02.2019

QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1) - Il aurait fallu Winx pour battre Beauty Generation

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Beauty Generation (Road to Rock) a confirmé ce dimanche dans la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1) qu’il n’y a sur la planète qu’un seul cheval capable de le battre entre 1.400m et 1.600m : Winx (Street Cry). La star australienne ne quittera pas ses terres et Beauty Generation a son programme à Hongkong. Quel dommage pour le sport ! … On aurait bien aimé voir, à 400m du poteau, Hugh Bowman déboîter Winx et la lancer à l’assaut de Beauty Generation. Virtuellement, c’est déjà merveilleux. Winx, avec les deux kilos de décharge, aurait probablement battu Beauty Generation, mais une victoire n’est jamais acquise d’avance…

Dans la vraie course, le cheval qui a suivi le train de Beauty Generation avec l’espoir, grâce à sa pointe de vitesse, de le surclasser, était Beat the Clock (Hinchinbrook). Joao Moreira l’a déboîté au poteau des derniers 400m, et pendant un court instant, on a pensé que l’on allait assister à une belle lutte comme l’année dernière. Pas du tout : Beauty Generation est bien meilleur cette saison et il est réparti pour gagner de presque deux longueurs, alors que Conte (Starcraft) a bien fini. Il s’empare de la troisième place. Beauty Generation a bouclé les 1.400m en 1’21’’03 et les derniers 400m en 22’’28. Pour aller plus vite, il fallait vraiment s’appeler Winx.

Un sixième Gr1 et un programme local. Beauty Generation a remporté son sixième Gr1, il est invaincu cette saison et a comme grand objectif le Champions Mile (Gr1), le 28 avril. Le propriétaire, Patrick Kwok a dit : « Je ne pense pas qu’il sera au départ du Chairman’s Trophy (Gr2), la préparatoire. Après le Champions Mile il faudra prendre une décision concernant le déplacement au Japon pour le Yasuda Kinen (Gr1). Nous avons eu de la chance de tomber sur un champion comme Beauty Generation et nous rêvons d’avoir une autre grande saison. C’est pour cette raison qu’il faut penser au cheval avant de le faire voyager. »