SMART MONEY’S ON CORAL QUEVEGA MARES’ HURDLE (L) - Laurina en démonstration avant Cheltenham

International / 20.02.2019

SMART MONEY’S ON CORAL QUEVEGA MARES’ HURDLE (L) - Laurina en démonstration avant Cheltenham

PUNCHESTOWN (IE), MERCREDI

La championne Laurina (Spanish Moon) est restée invaincue en six sorties à l’étranger, ce mercredi à Punchestown. Elle n’affrontait pourtant pas un mauvais lot, mais comme l’a dit son jockey, Ruby Walsh : « Je ne connais pas ses limites… » Laurina est une star et elle l’a encore prouvé dans ce Quevega Mares’ Hurdle (L). La représentante de Sullivan Bloodstock a galopé en deuxième position, à plusieurs longueurs de sa compagne de casaque et d’entraînement, Stormy Ireland (Motivator), avant de progresser vivement dans la descente et de prendre l’avantage au franchissement de l’avant-dernier obstacle. Elle n’a fait que se détacher ensuite, ralliant le poteau avec six longueurs d’avance sur Stormy Ireland. Ruby Walsh n’a pas eu besoin de la solliciter et Cheltenham s’annonce sous les meilleurs auspices pour la pensionnaire de Willie Mullins. L’arrivée a sacré un trio 100 % "FR", puisque c’est Slow Motion (Soldier of Fortune) qui a complété le podium un peu plus loin. 

Direction le Champion Hurdle. Laurina devrait normalement affronter les monstres Apple’s Jade (Saddler Maker) et Buveur d’Air (Crillon) dans le Champion Hurdle Challenge Trophy (Gr1), d’ici trois semaines. Willie Mullins, entraîneur de la championne, a déclaré : « La jument a soufflé et Ruby Walsh m’a dit qu’elle avait besoin de cette course. Elle a été testée pour la grippe la semaine dernière et nous avons manqué une semaine de travail, ce qui n’est pas l’idéal. Nous allons devoir l’affûter dans les semaines à venir. Nous visons le Champion Hurdle à Cheltenham. Je savais qu’il y aurait du train aujourd’hui avec Stormy Ireland. Laurina était un peu fébrile auparavant, mais elle a pris de la maturité. Elle ressemble en tout point à une jument de steeple, mais nous verrons comment elle s’adapte en temps voulu. »

Vendue deux fois à Osarus. Laurina est passée deux fois sur le ring d’Osarus. D’abord en 2014, au Lion-d’Angers, alors qu’elle était yearling, elle avait été vendue 14.500 € par l’élevage du Davier à Zied Romdhane. Puis elle est repassée en vente, deux ans plus tard, toujours sur l’hippodrome de l’Isle-Briand. Le haras du Saz l’avait alors vendue 8.000 € à Daniel Allard. C’est après une deuxième place sous les couleurs de ce dernier, à Fontainebleau, que Laurina a quitté les boxes de Guillaume Macaire pour ceux de Willie Mullins. L’ex-propriétaire de Silviniaco Conti (Dom Alco), Jared Sullivan, s’en était porté acquéreur.

La sœur de Lamigo. Élevée par Alain Clavier, Roger-Yves Simon et Nicolas Simon, Laurina est une fille de Spanish Moon, étalon au haras d’Annebault, et de Lamboghina (Alkalde), gagnante en plat en Allemagne. C’est la sœur de plusieurs vainqueurs dont Lamigo (American Post), lauréat de dix courses en obstacle, dont les Prix Prince d’Écouen et de Beaune (Ls) à Auteuil.

SMART MONEY’S ON CORAL QUEVEGA MARES’ HURDLE

L - 4ans et plus  – 28.500 € - 4.000m

1re      LAURINA (F6)

            (Spanish Moon & Lamboghina)

            Ent/W. Mullins – J/R. Walsh

Osarus, Le Lion-d’Angers, novembre 2016, 8.000 €, Saz à Daniel Allard

Osarus, Le Lion-d’Angers, novembre 2014, yearling, 14.500 €, Davier à Zied Romdhane

2 e       STORMY IRELAND (F5)

            (Motivator & Like A Storm)

            Ent/W. Mullins - J/P. Townend

3e        SLOW MOTION (F7)

            (Soldier of Fortune & Second Emotion)

            Ent/J.P. O’Brien - J/P. Walsh