Une course de rentrée à effacer pour Bon Augure

Courses / 18.02.2019

Une course de rentrée à effacer pour Bon Augure

La rentrée de l’excellent Bon Augure (My Risk) était très attendue dimanche dernier, à Angers. Vainqueur de l’édition 2017 du Prix des Drags (Gr2), le représentant de Lynne MacLennan n’avait plus été revu en compétition depuis dix-sept mois et faisait figure d’épouvantail au départ du Prix Le Pontet. Après avoir animé l’épreuve, il a cédé au bout de la ligne opposée et a été arrêté devant la dernière haie. Nous avons contacté son entraîneur, Adrien Lacombe, qui nous a expliqué : « Honnêtement, c’est une grosse douche froide. Le cheval a trop déroulé devant, étant embêté tout le long du parcours par un rival qui tirait beaucoup à côté de lui. Résultat, il n’a pas respiré et s’est éteint dans le tournant final. C’est de ma faute ; je n’aurais pas dû le faire monter comme ça, mais plutôt comme mon autre pensionnaire, Dame du Brésil (Blue Brésil), patiente à l’arrière-garde avant de bien finir pour prendre la troisième place. J’aurais dû dire au jockey de ne pas s’occuper de la course. De plus, le cheval manquait d’une semaine de travail et comme il s’était beaucoup assagi le matin, il ne portait pas de bonnet comme par le passé. Tous ces éléments combinés ont conduit à ce mauvais résultat qui ne reflète absolument pas la valeur de Bon Augure. Heureusement, il est bien rentré et était souple ce matin. Je vais tout de même lui faire une prise de sang demain matin, au cas où il y aurait autre chose. Si elle s’avère bonne et que le cheval reste bien, il ira sur le Prix Jean-Claude Évain (Steeple-chase) à Auteuil, le 9 mars. Il avait d’ailleurs déjà remporté cette course en 2017. »