OSAKA HAI (GR1) - Al Ain, deux ans après

International / 31.03.2019

OSAKA HAI (GR1) - Al Ain, deux ans après

HANSHIN (JP), DIMANCHE

Au Japon, il y a la star Almond Eye (Lord Kanaloa) et les autres, même si une relecture du Dubai Turf (Gr1) par les ratings du Racing Post peut rendre caduque cette idée, avec ce 117 de rating attribué à la pouliche. Elle nous a paru bien au-dessus de la mêlée, et ce dimanche à Hanshin, l’Osaka Hai (Gr1, 2.000m) a confirmé que le cheval des Japonais pour l’Arc est bien Almond Eye. Les autres sont bons, mais ils naviguent autour de 120 de rating, ce qui ne suffit pas pour gagner lors du premier dimanche d’octobre à ParisLongchamp. Al Ain (Deep Impact), qui a eu le meilleur parcours, a renoué avec le succès presque deux ans après sa dernière victoire, le 17 avril 2017 pour être précis, quand il avait gagné le Satsuki Sho (Gr1). Kiseki (Rulership), le dauphin d’Almond Eye dans la Japan Cup (Gr1), a fini fort à la deuxième place, devançant le lauréat du Derby 2018 Wagnerian (Deep Impact), lequel a très bien couru après plus de six mois d’absence. Cinq chevaux ont passé le poteau en moins de deux longueurs et le sixième, le favori, Blast Onepiece (Harbinger), termine tout près, après qu’un rival l’a écarté à la fin du tournant. Le lauréat de l’Arima Kinen (Gr1) a encore une importante marge de progression.

Un premier Gr1 pour Kitamura. Al Ain, troisième dans l’Osaka Hai l’année dernière, a retrouvé un état d’esprit de champion grâce aux œillères, comme l’a expliqué son jockey, Yuichi Kitamura, qui décroche au passage le premier Gr1 de sa carrière : « On avait une bonne place à la corde et tout s’est bien passé durant le parcours. Al Ain est plus concentré avec l’aide des œillères et j’ai tout fait pour lui donner une bonne course. »Deep Impact & une sprinteuse américaine. Al Ain a été élevé par Northern Farm et syndiqué par le Sunday Racing Club. Il est l'un des 38 gagnants de Gr1 issus du champion sire Deep Impact (Sunday Silence). Katsumi Yoshida avait acheté sa mère, Dubai Majesty (Essence of Dubai), pour 1,1 million de dollars (804.000 € à l’époque) à la vente de novembre 2010, chez Fasig-Tipton, deux jours après le succès de la jument dans le Breeders’ Cup Filly & Mare Sprint (Gr1). Depuis son arrivée au Japon, elle a été croisée six fois avec Deep Impact, donnant cinq produits. Ses deux mâles en âge de courir ont déjà gagné et le 4ans Danon Majesty, lauréat à trois reprises, a été acheté 220 millions de yen (1,87 M€). Dubai Majesty a une 2ans par Deep Impact, un yearling par le même étalon. En 2018, elle a rendu visite à Heart’s Cry (Sunday Silence).