PRIX EDMOND BLANC (GR3) - The Revenant poursuit son ascension

Courses / 30.03.2019

PRIX EDMOND BLANC (GR3) - The Revenant poursuit son ascension

PRIX EDMOND BLANC (GR3)

The Revenant poursuit son ascension

Vainqueur du Prix Altipan (L) en dernier lieu, en terrain très lourd, The Revenant (Dubawi) est resté invaincu sur l’hippodrome de Saint-Cloud en trois sorties à l’issue de ce Prix Edmond Blanc (Gr3), pour sa première tentative au niveau Groupe. Le cheval d’Al Alsayl France ne cesse de progresser depuis son arrivée chez Francis-Henri Graffard et il a prouvé ce samedi qu’il était également capable de briller en bon terrain. Les deux représentants de Godolphin sont partis sur les chapeaux de roue, Graphite (Shamardal) s’installant en tête avec une Crown Walk (Dubawi) un peu tendue dans son sillage. Le futur lauréat, quant à lui, a attendu en quatrième position dans le sillage de Lunch Lady (Shamardal), laquelle a galopé en deuxième rang à l’extérieur de l’animateur. Décalé en dehors à 400m du but par son jockey, The Revenant a placé une belle pointe de vitesse pour venir ajuster Graphite sur le fil, s’imposant d’une tête. Lunch Lady a complété le podium, précédant le rentrant Olmedo (Declaration of War). Quant à Crown Walk, elle a complètement cédé dans la phase finale et n’a pas du tout fourni sa valeur, elle qui avait notamment conclu deuxième du Prix Rothschild (Gr1) en 2018. Comme il fallait s’y attendre, le tchèque Schang (Contat) a hérité de la sixième et dernière place à distance.

Il n’a pas brûlé les étapes. The Revenant avait démarré sa carrière en Angleterre, où il s’était imposé pour ses débuts à 2ans avant de conclure troisième, sous l’entraînement de Hugo Palmer. Il avait ensuite été absent de la compétition pendant onze mois. The Revenant a rejoint l’année dernière les boxes de Francis-Henri Graffard, pour lequel il avait effectué une rentrée gagnante à La Roche-Posay avant de terminer deuxième du Prix Poggio Ricco (Classe 2). Depuis, il a enchaîné les succès : une Classe 2 à Marseille-Borély, une Classe 1 à Saint-Cloud, le Prix Altipan (L) et ce Prix Edmond Blanc.

Direction le Prix du Muguet. Francis-Henri Graffard, entraîneur du cheval, nous a confié : « Je suis très content. Nous n’avons pas beaucoup de pression avec lui, car nous montons les échelons petit à petit et le programme est assez logique. Il a été castré en fin d’année, ce qui lui a permis de franchir un palier pendant l’hiver. Nous avions des doutes par rapport au terrain aujourd’hui, car il avait prouvé qu’il était très bon en terrain souple. Aujourd’hui, Olivier Peslier m’a dit que le cheval avait mis un peu plus de temps à accélérer, mais il a fini par prendre le dessus sur les autres. Le lot était quand même relevé et à la base, le cheval semblait avoir une troisième chance. C’est génial qu’il ait répondu présent une nouvelle fois. S’il rentre bien, il ira sur le Prix du Muguet (Gr2) qui est la suite logique. C’est un vrai miler avec une bonne attitude. Et puis quand ils gagnent, cela leur donne tellement de moral aux chevaux ! Il était très électrique en arrivant d’Angleterre, raison pour laquelle il est muni d’un bonnet. Je pense que je pourrais le lui retirer maintenant, mais je ne veux pas changer une méthode qui marche. »

Une nouvelle défaite à Saint-Cloud pour Graphite. Vainqueur du Prix Quincey (Gr3) l’an passé, Graphite avait conclu l’année 2018 par une deuxième place dans le Prix Perth (Gr3). Après une rentrée honorable sur le sable de Chantilly, il a de nouveau été battu sur le tracé clodoaldien ce samedi. Lisa-Jane Graffard, représentante de l’écurie Godolphin en France, nous a déclaré : « Il court super bien. Le gagnant est sûrement encore en train de progresser. Peut-être qu’un terrain plus souple aurait avantagé Graphite, mais nous ne lui cherchons pas d’excuses. »

Lunch Lady confirme pour son retour sur le gazon. Lauréate du Prix Miss Satamixa (L) en dernier lieu, Lunch Lady effectuait son retour sur le gazon ce samedi. Elle a eu un bon comportement face à des concurrents plus endurcis qu’elle et confirme sa qualité. Pierre-Yves Bureau, représentant des frères Wertheimer, nous a dit : « Elle court bien. Elle a encore peu d’expérience. Nous l’aimions beaucoup l’an passé et elle avait eu un petit souci. Sa rentrée dans la Listed était bonne. C’était le 23 décembre donc aujourd’hui, elle faisait aussi une petite rentrée face à des chevaux qui avaient couru plus récemment. Elle est désormais placée de Groupe. Nous allons réfléchir pour la suite, en fonction du programme que nous allons suivre avec Polydream (Oasis Dream). Cette dernière pourrait faire sa rentrée dans le Prix du Muguet si son entraîneur la pense prête, afin de la tester sur 1.600m. »

Olmedo victime d’un excès de fraîcheur. Vainqueur de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), Olmedo avait ensuite trouvé le temps long dans le Prix du Jockey-Club. Auteur d’une nouvelle contre-performance dans le Prix Jean Prat (Gr1), il avait été écarté de la compétition durant huit mois après que son entourage avait décelé un problème physique. Monté en dernière position pour sa rentrée, il s’est montré assez tendu durant le parcours. Progressant à l’extérieur dans la phase finale, il a logiquement payé ses efforts pour finir et n’a pu se montrer menaçant pour les premières places.

Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, a commenté : « Il était assez frais, il avait envie de galoper. Il a beaucoup de vitesse. Il finit très bien par rapport à ce qu’il a fait en début de course et durant toute la course d’ailleurs. Normalement, il aurait dû se mettre au pas aux 300m, mais il a bien prolongé son effort. Il faudra qu’il se pose la prochaine fois. Il avait un excès de jus dans le réservoir. Cette rentrée va lui faire le plus grand bien et il sera mieux la prochaine fois. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/The-Revenant.pdf

Le fils d’une lauréate de Gr3 en Angleterre. Élevé par son propriétaire, The Revenant est un fils de Dubawi (Dubaï Millenium), étalon à Dalham Hall Stud, et de Hazel Lavery (Excellent Art), gagnante des St Simon Stakes (Gr3), des Aphrodite Stakes (L) et deuxième des Park Hill Stakes (Gr2) et des Pretty Polly Stakes (L). The Revenant est son deuxième produit après Tsavo (Frankel), placé à deux reprises en trois sorties.

Hazel Lavery est une sœur de Leo Gali (Galileo), lauréate du Premio EBF Terme di Merano (L), deuxième des Give Thanks Stakes et du St Leger Italiano (Grs3) et troisième des Lenebane Stakes, du Premio Giovanni Falck et de l’EBF Terme di Merano (Ls). Dans le pedigree de The Revenant, on retrouve de bons éléments tels qu’Artema (Common Grounds), vainqueur du Derrinstown Stud Derby Trial (Gr3) et troisième des Gallinule Stakes (Gr2), ou encore Hello Soso (Alzao), gagnante du Prix des Jouvenceaux & Jouvencelles (L), deuxième du Prix Vanteaux (Gr3) et troisième du Diana Handicap (Gr2).

Seeking the Gold

Dubaï Millenium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

THE REVENANT (M4)

Pivotal

Excellent Art

Obsessive

Hazel Lavery

Darshaan

Reprise

Rapid Repeat

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 39’’38

1.000m à 600m : 28’’13

600m à 400m : 11’’64

400m à 200m : 11’’16

200m à l’arrivée : 11’’42

Temps total : 1’41’’73