PRIX RONDE DE NUIT (L) - Tertius se balade

Courses / 14.03.2019

PRIX RONDE DE NUIT (L) - Tertius se balade

CHANTILLY, JEUDI

Le Prix Ronde de Nuit (L) était la première course sur le gazon de la saison à Chantilly… Avec un terrain annoncé à 4,8, il valait mieux avoir des aptitudes de nageur et le terrain n’a finalement pas dérangé Tertius (Siyouni). Vu plutôt côté pleine piste, le nez au vent, il a bien voyagé et, aux 300m, il s’est débarrassé de ses adversaires pour s’imposer de six longueurs. Tertius a creusé l’écart jusqu’au poteau. Mais les derniers mètres ont dû être difficiles pour beaucoup des poulains de ce Prix Ronde de Nuit. Les 14”47 des 200m au poteau, qui sont ceux de Tertius, en attestent. Il s’impose en tout cas avec une grande facilité et son entourage peut rêver de Groupe avec lui. Deuxième, Cigalera (Elusive City) n’a rien pu faire contre l’accélération du gagnant mais elle court bien, elle qui n’a débuté qu’au mois de février et qui était, avec deux sorties dans les jambes, la moins expérimentée du lot. Elle devance Happy Odyssey (Camacho) d’une longueur un quart.

Un bon jeune sprinter. Tertius était en très bel état au rond de présentation. Le représentant de Christa Zass décroche son black type en lettres majuscules, lui qui avait conclu troisième du Prix Yacowlef (L) lors de sa troisième et dernière sortie à 2ans. Il avait débuté sur 1.600m à Saint-Cloud en septembre, trouvant le temps long pour finir. Son entourage l’avait raccourci sur 1.200m ensuite, dans le Prix de Varaville (Maiden) à Deauville, et il s’était imposé de bout en bout. Tertius a de la vitesse : il ne demandait qu’à avancer ce jeudi. Il peut devenir un bon sprinter.

Son coentraîneur, Markus Nigge, a commenté : « Je suis un peu surpris. Il avait bien travaillé sur la ligne droite de Deauville en terrain très souple, mais l’état de la piste était malgré tout un point d’interrogation. Sa mère allait dans le bon terrain… Son jockey m’a dit qu’il avait progressé. » Lorsqu’on évoque la possibilité d’aller sur le Prix Sigy (Gr3), le 13 avril prochain à Chantilly, Markus Nigge répond : « Je n’ai pas encore étudié le programme mais je suppose que oui. Tertius avait été battu par des anglais dans le Yacowlef l’an dernier, mais ces derniers étaient bien plus expérimentés. Il a l’air doué. »

Un peu de repos pour Cigalera. Deuxième, Cigalera a bien tenu sa partie. En un peu plus d’un mois, elle a couru à trois reprises, elle qui avait débuté par un succès sur la fibrée de Chantilly le 7 avril. Avec cette deuxième place de Listed, son premier objectif est rempli puisqu’elle est black type. Elle va désormais se reposer un peu, comme nous l’a expliqué son entraîneur, Mauricio Delcher-Sanchez : « Nous sommes très contents, la pouliche s’est montrée très courageuse. Elle manque encore un peu de métier, mais nous avons profité de sa bonne condition pour lui faire décrocher du black type et c’est chose faite. C’est une Elusive City, lequel, normalement, produit des chevaux de bon terrain ou de P.S.F., mais elle n’a pas semblé être dérangée par le lourd aujourd'hui. Son jockey l’a beaucoup aimée aussi. Elle a couru à deux reprises le mois dernier et nous allons la laisser tranquille durant deux mois avant d’envisager la suite. »

Le fils d’une gagnante de Listed. Élevé par sa propriétaire, Tertius est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon au haras de Bonneval, et de Rhenania (Shamardal), lauréate de trois courses dont le Prix Satamixa et troisième du Prix Lyphard (Ls), déjà sous l’entraînement de Markus et Stéphanie Nigge. Cette dernière a déjà donné un vainqueur avec Rhenius (Soldier of Fortune), gagnant sur l’hippodrome de Chantilly.

La deuxième mère, Cois Cuain (Night Shift), a remporté deux courses en Irlande. Elle s’est classée deuxième des European Breeders Fund Knockaire Stakes et troisième des Loughbrown Stakes (Ls). C’est une sœur de Kitza (Danehill), gagnante de Listed à Leopardstown et deuxième des 1.000 Guinées irlandaises et des Irish Oaks (Grs1). Kitza a elle-même produit Fort Dignity (Seeking the Gold), vainqueur des Palm Beach Casino Stakes (L) à Windsor. 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

TERTIUS (M3)

 

 

 

 

 

 

Giant’s Causeway

 

 

Shamardal

 

 

 

 

Helsinki

 

Rhenania

 

 

 

 

 

Night Shift

 

 

Cois Cuain

 

 

 

 

Pitmarie

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 7”21

De 1.000m à 600m : 25”14

De 600m à 400m : 12”67

De 400m à 200m : 13”02

De 200m à l’arrivée : 14”47

Temps total : 1’12”5