PRIX TROYTOWN (GR3) - Storm of Saintly complète sa collection de Groupes

Courses / 16.03.2019

PRIX TROYTOWN (GR3) - Storm of Saintly complète sa collection de Groupes

PRIX TROYTOWN (GR3)

Storm of Saintly complète sa collection de Groupes

Quatre partants dans le Prix Troytown (Gr3). Cela nous ramène aux heures où Al Capone II (Italic) courait les préparatoires au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) face à trois rivaux. Nous pouvons voir le verre à moitié vide, mais nous pouvons aussi le voir à moitié plein. Nous n’avions que quatre chevaux à suivre, mais deux d’entre eux sont des champions, Storm of Saintly (Saint des Saints) et Saint Goustan Blue (Blue Brésil). Et ils nous ont offert un beau spectacle, faisant le jumelé. Le pensionnaire de Guillaume Macaire a décroché son premier Prix Troytown pour agrémenter son grand palmarès. Que demander de plus ?

Avec de la marge. Storm of Saintly est apparu un peu rond physiquement, ce qui signifie qu’il a de la marge. Attentiste en troisième position, le représentant de Jeannot Andt a bien sauté jusqu’au rail-ditch. Hésitant, il a perdu plusieurs longueurs sur ses trois adversaires. Son jockey Bertrand Lestrade a monté une belle course, laissant son partenaire tranquille, sans le précipiter. Storm of Saintly a refait du terrain ensuite et il s’est relancé pour s’annoncer en pleine piste à l’entrée de la ligne droite. Il a rejoint l’animateur Saint Goustan Blue entre les deux derniers obstacles. Sur le plat, comme il en a l’habitude, Storm of Saintly a placé sa pointe et il est venu dominer facilement Saint Goustan Blue. Joint au téléphone, Guillaume Macaire, entraîneur du lauréat du Grand Steeple 2014, nous a dit : « Nous ne sommes pas très prêts dès maintenant. Nous visons le Grand Steeple avec Storm of Saintly. Ça me ferait plaisir de le gagner pour plein de raisons. Storm of Saintly a l’expérience et il est loin d’être cuit. Je ne sais pas ce que nous allons courir ensuite, car l’objectif, c’est le Grand Steeple. Nous allons le recourir une fois en vue de cette épreuve. » Jeannot Andt a ajouté : « Je suis toujours très anxieux lorsqu’il court, j’ai la gorge serrée. C’est notre cheval de cœur. Il recevait cinq kilos de Saint Goustan Blue, mais il a bien fini comme il sait le faire. Il va progresser sur la course. Son objectif est le Grand Steeple» Le Prix Murat (Gr2) arrive un peu vite et Storm of Saintly pourrait donc courir plutôt le Prix Ingré (Gr3). Il aura l’avantage dans le Grand Steeple de connaître le parcours de 6.000m et son expérience sera un atout précieux.

Saint Goustan Blue, pas à 100 %. Saint Goustan Blue rentrait avec 72 kg, après avoir quitté l’entraînement Macaire pour celui de Dominique Bressou. Il ne s’est pas facilité la tâche. En tête dès le départ, il a enchaîné tous les obstacles sans fautes, avant de laisser traîner son arrière-main dans le moyen open-ditch. Sa faute aurait pu éjecter son jockey James Reveley. Mais il s’est relancé ensuite, avant de voir Storm of Saintly lui revenir dessus puis le dominer sur le plat. Storm of Saintly avait l’avantage d’avoir fait une rentrée sur les haies de Fontainebleau (2e), mais il n’était pas affûté non plus. Nouvel entraîneur de Saint Goustan Blue, Dominique Bressou nous a déclaré : « Sa faute lui a coupé les jambes et il ne faut pas oublier qu’il rendait du poids à ses adversaires, dont cinq à Storm of Saintly. De plus, il était prêt pour faire une rentrée, mais il n’était pas à 100 %. » Bob and Co** (Dom Alco) a terminé troisième devant Edgeoy (Saddler Maker), qui avait pris la tête après la faute de Saint Goustan Blue avant de céder dans la ligne droite.

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/STORMofSAINTLY2019.pdf

Un croisement éprouvé. Storm of Saintly a été élevé par son propriétaire-éleveur, Jeannot Andt. Il est né de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham et de The Storm (Garde Royale), une jument d’Olivier Corbière, l’éleveur de Saônois (Chichicastenango), du haras de Nonant-le-Pin, qui a été vendue à Jeannot Andt. The Storm a très bien gagné sa vie en plat, remportant neuf courses. Au haras, elle a produit cinq gagnants et le meilleur est bien sûr Storm of Saintly. En 2014, elle a donné le jour à Storm del Santo (Saint des Saints), qui a gagné deux courses, mais s’est accidenté mortellement. Deuxième mère de Storm of Saintly, Santa Ana Wind (Empery), a gagné en haies et en steeple. Quatre de ses cinq produits vus en piste se sont imposés. Jeannot Andt nous avait expliqué à l’issue des débuts victorieux de Storm of Saintly : « J’ai choisi Saint des Saints comme étalon parce que le croisement Saint des Saints sur une fille de Garde Royale marche bien. J’allais le voir une ou deux fois par an. Mais déjà, lorsqu’il était foal, nous avions eu des offres. C’était un très beau cheval, qui sortait du lot. En fait, je l’ai eu grâce à Olivier Corbière. Il m’avait dit : "J’ai deux poulinières, deux filles de Garde Royale, si tu veux te lancer dans l’élevage." Il s’agissait de The Storm, la mère de Storm of Saintly et d’Ecaline [génitrice de trois black types, ndlr] » Le croisement de Saint des Saints sur des filles de Garde Royale a donné six black types : Castle du Berlais (Prix Roger de Minvielle, Listed), Lyreen Legend (Michael Purcell Memorial Novice Hurdle, Gr2, deuxième du Royal Sun Alliance Chase, Gr1), Sainte Ecaline (Prix de Chambly, Listed), Salut Flo (Byrne Group Plate Chase, Gr3), Santa Diana (deuxième du Prix La Perichole, Gr3) et Storm of Saintly.

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

STORM OF SAINTLY (H10)

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

The Storm

Empery

Santa Ana Wind

Political Princess