Annamarie Phelps, athlète olympique, devient présidente de la British Horseracing Authority

International / 02.04.2019

Annamarie Phelps, athlète olympique, devient présidente de la British Horseracing Authority

Annamarie Phelps, athlète olympique, devient présidente de la British Horseracing Authority

Annamarie Phelps va devenir présidente de la British Horseracing Authority (BHA). Le poste était occupé par intérim par Atholl Duncan depuis le départ, en novembre 2018, de Steve Harman. La BHA est donc allée chercher son nouveau président en dehors des courses hippiques. Annamarie Phelps a en effet été une athlète connue dans l’aviron. Pour l’équipe de Grande-Bretagne, elle a participé aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996 et a été sacrée championne du monde en compétition d’aviron "quatre sans barreur léger" (LW4) en 1993. Après sa carrière sportive, Annamarie Phelps a été durant cinq ans présidente de Britsh Rowing (l’aviron anglais), poste qu’elle a quitté en 2018. En 2017, elle avait aussi été élue vice-présidente de l’Association olympique britannique.

Une première dans les courses. Annamarie Phelps va prendre son poste le 1er juin prochain. Sa nomination pourrait faire parler au sein des courses britanniques, car elle n’a aucune expérience dans le monde hippique et les relations entre la BHA et les socioprofessionnels des courses outre-Manche sont quelque peu tendues, que ce soit après la gestion de la grippe équine ou suite à différentes déclarations et sanctions sur le bien-être des chevaux autour du Festival de Cheltenham.

Annamarie Phelps a déclaré : « Je suis enchantée de cette opportunité de travailler dans les courses britanniques. Tout ce que j’ai pu lire et entendre indique que les gens des courses sont passionnés par leur sport, fiers de leur splendide héritage et unis par l’amour du cheval. J’attends avec impatience de travailler avec mes nouveaux collègues au sein de la BHA et dans le sport en général. Ma priorité sera de faire face aux défis immédiats qui nous attendent, mais je suis enthousiasmée par les opportunités pour aider les courses à se développer encore dans les années à venir. » Les défis auxquels Annamarie Phelps va devoir faire face rapidement sont nombreux avec, en tête, le Brexit et la baisse des mises maximales sur les Fixed Odds Betting Terminals, qui pourraient indirectement impacter les revenus des courses via les fermetures possibles de nombreux betting shops et donc la baisse des droits télévisuels.

Andrew Merriam, administrateur indépendant senior de la BHA, a déclaré : « Je suis heureux que nous ayons pu nommer un candidat d’un tel calibre. Annamarie a montré de vraies attitudes de leader et une vision acérée des défis auxquels font face les principaux sports, y compris dans leur relation avec le gouvernement. Elle va apporter à la BHA une vision nouvelle, prête à relever les défis, et sera un puissant avocat pour les courses hippiques. »