PRIX ALLEZ FRANCE (GR3) - Morgan le Faye en patronne

Courses / 28.04.2019

PRIX ALLEZ FRANCE (GR3) - Morgan le Faye en patronne

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Désinvolte lauréate du Prix Zarkava - Fonds Européen de l’Élevage (L), Morgan le Faye (Shamardal) était la logique favorite de ce Prix Allez France. La représentante de Godolphin a réalisé une nouvelle démonstration, sans prendre une course dure. Elle avait hérité d’un numéro tout à l’extérieur et a été placée à l’arrière-garde du peloton par Mickaël Barzalona. Après avoir longtemps attendu en huitième position, elle a commencé à progresser en dehors à 400m du but, prenant le meilleur très facilement. Tosen Gift (Lope de Vega) a dû se contenter de la deuxième place à deux longueurs de la gagnante, précédant Shahnaza (Azamour) de trois quarts de longueur. La quatrième place est revenue à Lunch Lady ** (Shamardal) devant Watayouna (Siyouni).

Une jument arrivée à maturité. Après avoir évolué avec les bons stayers à 4ans, Morgan le Faye a été raccourcie avec succès cette année sur 2.100m et semble n’avoir jamais été aussi en forme. Performante sur des distances allant de 2.100m à 4.000m, elle possède également l’avantage d’être maniable. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, a commenté : « Elle est top ! Elle n’est pas grande, mais elle est très calme et a une belle capacité d’accélération. Elle confirme les progrès qu’elle a affichés. Elle a 5ans désormais et est arrivée à maturité. » La suite logique serait le Prix Corrida (Gr2), le 21 mai.

Pas très vite sur jambes, mais un vrai changement de vitesse. Mickaël Barzalona, jockey de la lauréate, a déclaré : « C’est une jument qui a énormément gagné en maturité. Lors de ses deux sorties de l’année, elle a surclassé les lots qu’elle a affrontés en s’amusant. C’est très encourageant pour le reste de la saison. En dernier lieu, j’étais presque hors course en partant, et aujourd’hui elle s’est mise dans la course dès les premières foulées. Si nous parvenons à la placer plus près à l’avenir, avec son changement de vitesse assez vif, cela sera un énorme atout. »

Tosen Gift avantagée par l’assouplissement du terrain. Gagnante du Prix Rose de Mai (L) l’an passé, en terrain très lourd, Tosen Gift a fourni une de ses meilleures valeurs ce dimanche. Après avoir galopé en deuxième position à l’extérieur de l’animatrice, Qualisaga (Sageburg), elle a mis son cœur sur la piste pour conserver son rang jusqu’au bout. Son entraîneur, Satoshi Kobayashi, nous a déclaré : « Elle n'avait pas fait sa valeur en dernier lieu, elle était molle. Aujourd'hui, je crois qu'elle a aussi été aidée par les pluies qui sont tombées au bon moment ! Elle réalise une très belle course. Nous allons voir comment elle récupère, la suite logique étant le Prix Corrida. »

Shahnaza devrait être revue sur plus long. Souvent placée à ce niveau de compétition, Shahnaza devra encore attendre avant de décrocher un premier Groupe. Longtemps en avant-dernière position, elle a fourni une jolie fin de course en dehors sans pouvoir inquiéter les deux premières pour autant. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a dit : « Elle court bien, car Morgan le Faye nous avait battus de plus loin la dernière fois. Mais la gagnante est très bonne. Shahnaza ne donne pas tout. Je pense que nous allons la rallonger et Christophe Soumillon est d'avis que nous lui mettions les œillères la prochaine fois. »

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MORGANLEFAYE.pdf

Une fille de Molly Malone. Élevée par Dieter Burkle au haras de Maulepaire, Morgan le Faye a trouvé preneur chez Arqana. Présentée par le haras de Grandcamp, elle a été cédée 350.000 € à John Ferguson, lors des ventes de yearlings d’août. Morgan le Faye est une fille de Shamardal (Giant’s Causeway), étalon à Kildangan Stud, et de Molly Malone (Lomitas), lauréate du Prix du Cadran (Gr1), deuxième du Prix Belle de Nuit (L) et troisième du Prix d’Hédouville et des Pinnacle Stakes (Grs3), dont elle est le premier produit. C’est la sœur de Magnet (Exceed and Excel), vainqueur à 3ans sur le sable de Deauville. Molly Malone a également une 3ans inédite nommée Makeba (Makfi), une 2ans par Golden Horn (Cape Cross), un yearling issu de Golden Horn et a été saillie par Frankel (Galileo) en 2018.

La troisième mère, Morning Queen (Königsstühl), s’est imposée à 3ans en Allemagne. C’est la propre sœur de l’étalon Monsun (Königsstühl), vainqueur de 12 courses dont l’Europa-Preis à deux reprises, l’Aral-Pokal (Grs1), le Gerling-Preis à deux reprises et l’Idee-Hansa-Preis (Grs2) et deuxième du Derby allemand (Gr1). Morning Queen est l’aïeule de Wekeela ** (Hurricane Run), gagnante du Prix Chloé et des Matchmaker Stakes (Grs3) et deuxième du Prix Saint-Alary, des Jenny Wiley et des Gamely Stakes (Grs1), et de Matauri Pearl (Hurricane Run), deuxième des Lanwades Stud Stakes et des Lanwades Stud Fillies Stakes (Ls). C’est la famille de l’étalon Brametot ** (Rajsaman), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains et du Prix du Jockey Club (Grs1).

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Shamardal

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Helsinki

 

 

 

 

Helen Street

MORGAN LE FAYE (F5)

 

 

 

 

 

 

Niniski

 

 

Lomitas

 

 

 

 

La Colorada

 

Molly Malone

 

 

 

 

 

Law Society

 

 

Moonlight Melody

 

 

 

 

Morning Queen


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’05’’48

1.000m à 600m : 23’’72

600m à 400m : 12’’34

400m à 200m : 11’’26

200m à l’arrivée : 11’’63

Temps total : 2’04’’43