PRIX CLAUDE COHEN - Always Magic, en toute logique

Courses / 17.04.2019

PRIX CLAUDE COHEN - Always Magic, en toute logique

AUTEUIL, MERCREDI

Troisième de l’important Prix Emilius à 3ans, Always Magic (Sunday Break) n’avait qu’à répéter cette valeur pour remporter le Prix Claude Cohen. C’est ce que le poulain de l’écurie Brillantissime, Daniel Josset, Chauvigny Global Equine Sasu et Gabriel Leenders a fait. Attentiste parmi les derniers, il a avancé en dehors au bout de la ligne d’en face pour venir dans le groupe de tête. À l’entrée de la ligne droite, son jockey, Felix de Giles, l’a calé contre la lice extérieure. Ses adversaires étaient tous accompagnés aux bras, mais lui ne l’était pas. Lorsque son pilote lui a demandé d’accélérer, il a fait facilement la différence pour gagner de six longueurs. Le Seven (Youmzain) a affiché des progrès pour terminer deuxième devant Dragon (Planteur) et Baraclaas (Barastraight), passé de premier à dernier devant les tribunes après avoir tiré.

Beaucoup de marge. Son entraîneur, Gabriel Leenders, nous a déclaré : « C’est un résultat parfait. Nous avions visé la course depuis longtemps. J’avais demandé à son jockey de le monter cool pour venir finir et c’est ce qu’il a fait. Mais le poulain a été un peu allant. J’ai pensé à Felix pour lui car il a tendance à galoper encapuchonné, mais Always Magic s’est battu un peu contre sa main. Félicitation à mon équipe qui a fait du bon boulot le matin. Je pense qu’il a beaucoup de marge. Il ira en steeple, discipline dans laquelle il est dressé. En effet, en ce qui concerne les Listeds en haies, il n’y en a pas avant un mois et demi à Auteuil ; sinon il faut aller à Compiègne, mais ça descend en face, ce qui pourrait ne pas lui convenir. C’est un bon sauteur, mais il n’aime pas le lourd pour son équilibre. Il le fait bien. Je pense qu’il va rester en France, nous avons signé un contrat en ce sens. »

Le frère de Magic Saint. Élevé par la Scea des Prairies et Sylviane Jeffroy, Always Magic est un fils de Sunday Break (Forty Niner) et de Magic Poline (Trempolino), gagnante de deux courses de haies à Pau et cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). C’est le frère de Magic Saint (Saint des Saints), quadruple vainqueur à Auteuil, dont le Prix Finot (L), et de Liberatore (Poliglote), troisième du Prix Aguado (Gr3) et lauréat lui aussi sur les haies d’Auteuil. Deuxième mère d’Always Magic, Magic Play (Deploy) s’est imposée dans une course principale en plat, en Belgique. C’est la grand-mère de la bonne Loulia (Cricket Ball), lauréate des Prix La Périchole, Edmond Barrachin et Orcada (Grs3) et du Prix Romati (L à l’époque) et deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1).

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Forty Niner

 

 

 

 

File

 

Sunday Break

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Catequil

 

 

 

 

Pacific Princess

ALWAYS MAGIC (H4)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Magic Poline

 

 

 

 

 

Deploy

 

 

Magic Play

 

 

 

 

Magical Mystery