PRIX DJEBEL (GR3) - Munitions l’opportuniste

Courses / 10.04.2019

PRIX DJEBEL (GR3) - Munitions l’opportuniste

MAISONS-LAFFITTE, MERCREDI

Il y a eu un long temps de suspense à l’arrivée de ce Prix Djebel (Gr3). En effet, les commissaires ont eu besoin de plusieurs minutes pour départager Munitions (War Front) et Graignes (Zoffany) à la photographie. Finalement, le premier cité a été proclamé gagnant, alors que l’impression visuelle, à chaud, laissait penser que Graignes avait pris un petit quelque chose au passage du poteau. Ceci étant dit, Munitions ne sort pas de nulle part, même s’il était moins titré que le poulain de Gérard Augustin-Normand. Lauréat de ses deux premières courses à l’automne de ses 2ans, sur ce même hippodrome, il avait ensuite été battu d’un rien dans le Prix Zeddaan (L). Munitions avait conclu son année par une quatrième place dans le Prix Yacowlef (L) et effectue donc une rentrée gagnante, pour son premier essai au niveau Groupe.

Deux courses en une. La course n’est pas partie très vite, se scindant rapidement en deux pelotons : Marie’s Diamond (Footstepsinthesand) à la tête du peloton extérieur, et Munitions emmenant trois de ses rivaux côté tribunes. Harmless ** (Anodin) et Pretty Boy (Siyouni) se sont montrés tous les deux très allants dans le sillage du concurrent anglais, mais n’ont pas changé de position pour autant durant le parcours, tandis qu’Amilcar (Wootton Bassett) a rapidement dépassé Munitions pour se porter au commandement du peloton intérieur. Prononçant son effort à 400m du but, Munitions a rapidement pris le meilleur de nouveau avant de subir la vive attaque de Graignes à son extérieur, lequel a toujours galopé dans le sillage du futur lauréat en se montrant brillant. La lutte a été rude et l’arrivée est restée incertaine durant de longues minutes, mais c’est bien le représentant de Godolphin qui s’est imposé d’un nez. Amilcar a complété le podium une longueur et demie plus loin, précédant Toijk (Siyouni) qui a bien conclu à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde. La cinquième place est revenue à Marie’s Diamond. Quant à Harmless, il n’a jamais pu accélérer et a terminé septième et dernier, à nette distance. Son jockey, Maxime Guyon, a indiqué que le poulain s’était fait une atteinte au niveau du jarret.

Pas assez de tenue pour viser la Poule ? Munitions demeure donc invaincu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte en trois sorties. Il est engagé dans l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), mais il est encore trop tôt pour savoir s’il peut y prétendre. Il était initialement engagé aussi dans le Prix Sigy (Gr3), qui se déroulera samedi à Chantilly, mais son entourage a préféré le diriger sur les 1.400m de Maisons-Laffitte. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin, nous a dit : « C’est un peu une surprise, car son jockey pensait qu’il était battu et nous aussi. Nous n’avons pas discuté du tout de la suite de son programme, nous allons laisser passer le week-end. Nous ne savons pas si le poulain possède assez de tenue pour aller sur 1.600m, cela demeure un point d’interrogation. Je pense qu’il peut même être raccourci, mais il va encore progresser avec le temps, donc nous verrons. Il est bien dans sa tête et s’économise. C’est un poulain maniable, un peu froid même. » Par conséquent, de nombreuses options s’ouvrent au pensionnaire d’André Fabre.

Graignes prend la direction de la Poule. Troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Prix Éclipse (Gr3), Graignes méritait de remporter enfin son Groupe. Malheureusement, il va devoir encore attendre un peu… Sa rentrée est néanmoins très encourageante, d’autant qu’il a tiré durant le parcours, contrairement à Munitions qui est un poulain facile. Bruno Barbereau, représentant de Gérard Augustin-Normand, nous a dit : « Le cheval court bien, mais c'est dommage car nous avions visé cette course. Sur le coup, je pensais qu'il l'avait fait. Il avait été travaillé en ligne droite pour cela. Par la suite, ça ne sera plus la même opposition, mais nous irons sur la Poule d’Essai des Poulains, puis sur le Prix Jean Prat (Gr1). »

Amilcar confirme. Absent depuis sa victoire dans le Prix Herod (L), Amilcar a eu un bon comportement pour sa rentrée. Il a voulu appliquer la même tactique qu’en dernier lieu en allant devant, mais il n’a pu endiguer l’attaque des deux premiers. Le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall n’a pas démérité pour autant, résistant à la bonne fin de course de Toijk. Son fidèle jockey, Pierre-Charles Boudot, avait indiqué en fin d’année qu’il pensait le poulain capable de tenir 1.600m et pourrait donc être un prétendant à la Poule.

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Munitions-.pdf

Le neveu de Pyro. Élevé par Winchell Thoroughbreds Llc, Munitions a été vendu 550.000 $ à Godolphin aux ventes de yearlings de Keeneland. C’est un fils de War Front (Danzig), étalon à Claiborne Farm dans le Kentucky, et de War Echo (Tapit), gagnante des Silverbulletday Stakes (Gr3) et des Daily Racing Form Distaff Stakes (L). Cette dernière s’est également classée troisième des Golden Rod Stakes (Gr2). Munitions est le frère de trois vainqueurs aux États-Unis : Battle Tap (Smart Strike), Echo Warrior (Tiznow) et Strike First (Smart Strike).

War Echo est une propre sœur de Farrier, deuxième des Emirates Jebel Hatta (Gr1). Elle est aussi la sœur de Pyro (Pulpit), vainqueur des Forego Stakes (Gr1), du Louisiana Derby (Gr2), des Risen Star Stakes et des Northern Dancer Stakes (Grs3). Ce dernier s’est aussi classé deuxième de la Breeder’s Cup Juvenile, des Champagne Stakes et troisième des Travers Stakes (Grs1). War Echo est aussi la sœur de Longview Drive (Pulpit), gagnant du Charlie Palmer Futurity (L) et deuxième des All American Stakes (Gr3).

La deuxième mère, Wild Vision (Wild Again), est gagnante à 2ans aux États-Unis. C’est une propre sœur de l’étalon Wild Wonder, vainqueur du Mervin LeRoy Handicap (Gr2), de l'All American Handicap et du Longacres Mile Handicap (Grs3). La troisième mère, Carol’s Wonder (Pass The Tab), s’est classée deuxième des Chapman Stakes (L) et troisième du A Gleam Handicap (Gr3).

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Danzig

 

 

 

 

Pas de Nom

 

War Front

 

 

 

 

 

Rubiano

 

 

Starry Dreamer

 

 

 

 

Lara’s Star

MUNITIONS (M3)

 

 

 

 

 

 

Pulpit

 

 

Tapit

 

 

 

 

Tap your Heels

 

War Echo

 

 

 

 

 

Wild Again

 

 

Wild Vision

 

 

 

 

Carol’s Wonder