PRIX LORD SEYMOUR (L) - La plus belle de Nagano Gold

Courses / 14.04.2019

PRIX LORD SEYMOUR (L) - La plus belle de Nagano Gold

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Il y avait du beau monde au départ de ce Prix Lord Seymour, puisque sept concurrents sur onze avaient déjà remporté leur course black type. C’est l’un d’entre eux, le tchèque Nagano Gold (Sixties Icon), qui s’est montré le plus fort, faisant preuve d’un très beau changement de vitesse pour finir. Le représentant du Syndikat V3J a longtemps galopé en dernière position d’un peloton emmené par Caravagio (American Post). Décalé en dehors dans la phase finale par son jockey, Nagano Gold a placé une remarquable pointe de vitesse pour venir s’imposer d’une longueur trois quarts. Absent depuis sa cinquième place dans la Belmont Gold Cup (Gr2), Funny Kid (Lemon Drop Kid) a effectué une belle rentrée en s’emparant de la deuxième place, précédant Malkoboy (Rajsaman). La quatrième place est revenue à Time Shanakill (Lord Shanakill), lequel a devancé Caravagio. Quant à Ziyad (Rock of Gibraltar), il a fortement déçu en cédant totalement dans la phase finale, concluant au dixième rang à l’issue d’un parcours dans le groupe de tête. Convoqué par les commissaires, son jockey a expliqué que le cheval aurait préféré une piste plus souple.

Direction le Prix d’Hédouville. Absent depuis sa quatrième place dans le Prix du Conseil de Paris (Gr2), Nagano Gold avait auparavant décroché son titre de gloire dans le Prix Hubert Baguenault de Puchesse - 7e étape du Défi du Galop (L). Sa rentrée victorieuse est sans nul doute la plus belle performance de sa carrière. Son entraîneur, Vaclav Luka, nous a expliqué : « J’avais un peu peur qu’il n’y ait pas assez de train, car c’est un cheval un peu spécial. En dernier lieu, à Chantilly, il n’y a pas eu assez de rythme et son jockey avait dû se battre avec lui. Aujourd’hui, il a pu montrer qu’il possède une belle pointe de vitesse. Il devrait être revu dans le Prix d’Hédouville (Gr3) avant d’aller à Ascot. »

Une course régulière. Mickaël Barzalona, jockey du vainqueur, a déclaré : « C’est un cheval qui possède beaucoup de qualité. Il avait très bien gagné à Vichy l’année dernière, un peu dans le même style. Aujourd’hui, la course a été régulière, il a pu bien respirer et il a bien accéléré. »

Retour prometteur de Funny Kid, déception avec Ziyad. Vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3) l’an passé, Funny Kid était l’un des chevaux les plus titrés au départ. Après avoir patienté en sixième position dans le sillage de sa compagne de casaque, Bartaba (Deep Impact), il a fait illusion pour la victoire à mi-ligne droite avant de devoir s’incliner face à Nagano Gold. Pierre-Yves Bureau, représentant des frères Wertheimer, nous a confié : « Funny Kid fait une très bonne rentrée. Il n'avait pas couru depuis le mois de juin et était venu passer des vacances au haras. C'est vraiment un très bon retour en piste, sur une distance trop courte pour lui. De plus, il avait le top weight. Il faudra revoir Bartaba [qui a conclu septième, ndlr]. La distance était bien entendu trop courte pour elle, d'autant plus qu'elle n'a qu'un train. Elle va être rallongée. Quant à Ziyad, je n'ai pas d'explications. Il a eu une bonne course. Nous verrons ce qui se passera dans les prochains jours. »

Le frère de Jamr. Élevé par Éric Cantillon et J. Knight, Nagano Gold a été cédé 3.500 Gns à Vaclav Luka chez Tattersalls, en novembre 2104. C’est un fils de Sixties Icon (Galileo), étalon à Norman Court Stud, et de Never Enough (Monsun), une jument inédite. Nagano Gold est le frère de Jamr (Singspiel), gagnant de l’Abu Dhabi Championship (Gr3).

La deuxième mère, Never Mind (High Line), s’est imposée à deux reprises en Allemagne. Elle a donné plusieurs vainqueurs tels que les lauréats de Listed outre-Rhin Nevermore (Sternkoenig) et Night Sun (Big Shuffle), cette dernière s’étant également classée deuxième du Premio Sergio Cumani (Gr3), ainsi que le placé de Listed en Allemagne Never Come Back (Caerwent). Il s’agit de la famille de Night Blue, gagnante de Listed mais aussi deuxième des 1.000 Guinées allemandes (Gr3) et troisième du Prix de Diane allemand (Gr2).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Sixties Icon

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Love Divine

 

 

 

 

La Sky

NAGANO GOLD (M5)

 

 

 

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Never Enough

 

 

 

 

 

High Line

 

 

Never Mind

 

 

 

 

Nuova Stella


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’32’’16

De 1.000m à 600m : 23’’80

De 600m à 400m : 12’’39

De 400m à 200m : 11’’47

De 200m à l’arrivée : 11’’64

Temps total : 2’31’’46