AUJOURD’HUI AUX COURSES - PARISLONGCHAMP - THE EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS

Courses / 11.05.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - PARISLONGCHAMP - THE EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS

15 H 55 • PARISLONGCHAMP • THE EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS

Gr1 - 3ans - Mâles - 1.600m GP

Persian King face à son destin

Ils sont douze au départ de The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Un poulain s’élancera en position de grand favori : Persian King (Kingman). Ce n’est cependant pas gagné d’avance pour ce poulain si impressionnant, qui aura une jolie opposition face à lui. Avec l’inconnue du terrain… France Galop prévoit une piste lourde ou collante pour ce dimanche.

1 • SAN DONATO

Lope de Vega & Boston Rocker, par Acclamation

Propriétaire : cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum

Éleveurs : J. Hanly, A. Stroud & Skymarc Farm

Entraîneur : Roger Varian

Jockey : Andrea Atzeni

Corde : 8 - Valeur : 47,5

San Donato (Lope de Vega) a été acheté 500.000 Gns lors du Book 2 de Tattersalls octobre par son entraîneur, Roger Varian. Il a débuté au mois de mai de ses 2ans, avant de prendre part aux Chesham Stakes (L) de Royal Ascot, cette épreuve particulière réservée aux produits d’étalons ayant gagné sur 2.000m ou plus. San Donato a conclu huitième. Ce fut bien mieux à l’automne : trois courses pour trois victoires, dont une Listed à la fin du mois d’octobre. Ce dimanche, il effectue donc une rentrée face à des poulains plus confirmés à un niveau supérieur. Il n’a par ailleurs gagné que sur 1.200m : la distance est un vrai point d’interrogation. Beaucoup d’inconnues dans sa candidature donc, même s’il ne devrait pas être dérangé par une piste bien assouplie. Outsider.

2 • GRAIGNES

Zoffany & Grey Anatomy, par Slickly

Propriétaire : Gérard Augustin-Normand

Éleveur : écurie Euroling

Entraîneur : Yann Barberot

Jockey : Cristian Demuro

Corde : 3 - Valeur : 50,5

Graignes (Zoffany) a été l’un des meilleurs 2ans français grâce à sa troisième place dans le Critérium International (Gr1) l’an passé, à une longueur du lauréat, Royal Meeting (Invincible Spirit), pas revu depuis. Pour sa rentrée, il a échoué du minimum dans le Prix Djebel (Gr3). Avant cette rentrée, Yann Barberot indiquait que le Gr3 n’était pas un objectif mais que le poulain devait bien courir : ce fut le cas et il devrait avoir monté en condition en vue de cette Poule d’Essai. Graignes a réalisé ses meilleures performances sur du terrain bon mais il devrait se sortir malgré tout du souple. Il découvre les 1.600m. Sur ce qu’il a montré dans le passé, l’allongement de la distance devrait lui plaire. Bonne performance attendue.

3 • VAN BEETHOVEN

Scat Daddy & My Sister Sandy, par Montbrook

Propriétaires : Derrick Smith, Mme John Magnier & Michael Tabor

Éleveur : Ballycroy Training Centre

Entraîneur : Aidan O’Brien

Jockey : William Buick

Corde : 5 - Valeur : 47,5

William Buick associé à un pensionnaire d’Aidan O’Brien, c’est déjà une petite surprise en soi. Van Beethoven (Scat Daddy) se présente en outsider dans cette Poule d’Essai des Poulains. Par Scat Daddy et une mère tante de la championne Stopchargingmaria (Tale of the Cat), il n’est a priori pas né pour mettre un seul sabot dans le terrain souple. On se méfiera cependant : Scat Daddy a donné des éléments capables de se sortir des terrains lourds. Côté performances, il n’y a pas de quoi s’enthousiasmer non plus. Il reste sur une neuvième place dans l’UAE Derby (Gr2) mais cette tentative sur le dirt est à rayer. Il est gagnant de Gr2 à 2ans sur 1.200m et a conclu quatrième – sur six – des Champagne Stakes (Gr2) de Too Darn Hot (Dubawi). La distance ne devrait pas poser de problème mais des deux éléments de Coolmore au départ, c’est celui qui nous inspire le moins confiance. Gros outsider.

4 • NO NEEDS NEVER

No Nay Never & Opera Fan, par Cape Cross

Propriétaires : Dobbin, Antonacci & Mme O’Brien

Éleveurs : Summerhill Farm & Lynn Lodge Stud

Entraîneur : Joseph O’Brien

Jockey : Gérald Mossé

Corde : 9 - Valeur : 48

Le jeune Joseph O’Brien fait appel au vétéran Gérald Mossé pour son No Needs Never (No Nay Never) et il a bien raison : le jockey a montré qu’il n’a rien perdu de sa superbe ! Gagnant de Listed à 2ans, le poulain devra franchir plusieurs paliers pour espérer jouer un premier rôle dans cette Poule d’Essai des Poulains. Sa rentrée dans les Gladness Stakes (Gr3), sur 1.400m, est bonne et laisse à penser qu’il a les 1.600m dans les jambes. No Needs Never est issu d’une famille que l’on connaît bien puisque sa mère est une sœur de Volta (Siyouni), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2). Il lui faudra avoir beaucoup progressé sur sa rentrée mais une place s’annonce possible.

5 • SIMPLY STRIKING

Kheleyf & Reech Band, par Choisir

Propriétaires : écurie Pandora Racing & A. Mouknass

Éleveur : P. de Watrigant

Entraîneur : Mauricio Delcher-Sanchez

Jockey : Tony Piccone

Corde : 1 - Valeur : 46,5

Pour connaître la définition de cauchemar, il faut regarder la ligne droite de Simply Striking (Kheleyf) dans le Prix du Pont-Neuf (L), où le poulain a connu tous les malheurs du monde avant de trouver le jour et de bien finir. Le poulain avait montré des promesses lors de ses deux premières sorties à 2ans, avant de trouver plus fort que lui au niveau Groupe. Sa sortie dans le Prix du Pont-Neuf est correcte, compte tenu de sa ligne droite, mais les 1.600m sont un point d’interrogation et il lui faudra avoir encore beaucoup progressé pour jouer un premier rôle.

6 • ANODOR

Anodin & Decize, par Kentucky Dynamite

Propriétaires : écurie Jean-Louis Bouchard & Mme Head

Éleveur : ID. Fair

Entraîneur : Freddy Head

Jockey : Aurélien Lemaitre

Corde : 12 - Valeur : 50,5

Honnêtement, on est dans le flou avec Anodor (Anodin). Le poulain fait sa rentrée dans The Emirates Poule d’Essai des Poulains et la question est de savoir où il en est. Son galop public à ParisLongchamp, où ils ne sont pas allés vite, ne nous a pas donné plus d’information… Anodor est le seul poulain à avoir battu Persian King (Kingman), lors de leurs débuts dans le Prix de Crèvecœur à Deauville. Mais Persian King, ne serait-ce que physiquement, avait certainement plus de marge. Anodor a confirmé en remportant plaisamment le Prix des Chênes (Gr3) puis il n’a pas démérité en prenant la troisième place du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Le 12 sur 12 dans les stalles n’est pas un atout. Il a fait l’impasse sur le Fontainebleau et nous ne savons pas s’il a franchi un palier de 2ans à 3ans. Réponse dimanche.

7 • MUNITIONS

War Front & War Echo, par Tapit

Propriétaire : Godolphin SNC

Éleveur : Winchell Thoroughbreds LLC

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Mickaël Barzalona

Corde : 7 - Valeur : 50,5

Munitions (War Front), acheté 550.000 $ à Keeneland par Godolphin, soulève de nombreuses interrogations… Le terrain, tout d’abord. Il est par War Front et une mère par Tapit… Autant dire que, en cas de terrain très souple, ce pedigree donne envie de rayer d’entrée de jeu sa candidature. Sa plus mauvaise sortie a eu lieu dans le Prix Yacowlef (L), où il a conclu quatrième – sur dix – et le terrain était très souple ce jour-là. Il pointait à cinq longueurs et demie du gagnant. C’était aussi un premier essai sur aussi court que 1.100m et cela ne lui a peut-être pas plu mais, malgré tout, le terrain s’annonce comme un vrai handicap. La distance est aussi un point d’interrogation pour Munitions : ce lauréat du Prix Djebel n’a jamais couru sur plus long que 1.400m. Il a repoussé jusqu’au bout l’attaque de Graignes à Maisons-Laffitte, n’ayant rien cédé. De là à dire qu’il fera 200m de plus, c’est un pas difficile à franchir. À Mickaël Barzalona de trouver le moyen de préserver au maximum ce poulain froid et dur, qui a l’avantage d’être maniable. S’il arrive à se sortir du terrain lourd et de la distance, il sera là… Cela fait un certain nombre de si.

8 • PERSIAN KING

Kingman & Pretty Please, par Dylan Thomas

Propriétaires : Godolphin SNC & Ballymore Thoroughbred Ltd

Éleveur : Dayton Investments Ltd

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Pierre-Charles Boudot

Corde : 2 - Valeur : 53

En théorie, il est le soleil de cette Poule d’Essai des Poulains. Si impressionnant pour sa rentrée dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), il a confirmé les belles impressions laissées à 2ans, lui qui avait battu Magna Grecia (Invincible Spirit) à Newmarket… En 2019, Persian King est apparu plus beau et plus fort que jamais. Mais est-ce si simple ? Les déclarations d’André Fabre, dans le choix Guinées ou Poule d’Essai, font germer un doute. Il déclarait le 21 avril : « La porte des Guinées de Newmarket n’est pas complètement fermée, dans le cas où il y aurait un déluge à Longchamp. Mais c’est peu probable et, à 90 %, il va courir en France. » Les cieux sont capricieux et ont décidé de jouer sur les nerfs de l’entraîneur… parce qu’il a plu cette semaine et que le terrain devrait être pénible.

André Fabre n’a jamais couru son poulain en terrain souple ou très souple et c’est donc un plongeon dans l’inconnu. Il a hérité de la stalle 2, qui peut se transformer en piège : s’il se retrouve bloqué côté corde dans une course sans rythme, cela n’ira pas dans son sens. Reste que le poulain à grande action est capable de prendre ses responsabilités si besoin et d’aller loin, très loin… Il ne faudra juste pas trop en faire en cas de piste pénible. Grand favori logique.

9 • DUKE OF HAZZARD

Lope de Vega & With your Spirit, par Invincible Spirit

Propriétaire : Mme Fitriani Hay

Éleveurs : Runnymede Farm Inc & CW. Clay

Entraîneur : Paul Cole

Jockey : Olivier Peslier

Corde : 6 - Valeur : 47,5

Il est troisième du Prix de Fontainebleau (Gr3), à cinq longueurs et demie de Persian King, et Epic Hero (Siyouni), sur ses fins, avait réussi à garder une petite tête sur lui… Duke of Hazzard n’a pas démérité mais il n’a pas pris non plus une troisième place en forme de "note". En théorie, il lui faudra donc avoir beaucoup progressé pour approcher Persian King. Il a le mile dans les jambes mais le terrain souple ou très souple est une inconnue. À moins d’un numéro de magie de la part d’Olivier Peslier, cela s’annonce difficile.

10 • NEVER NO MORE

No Nay Never & Law of the Jungle, par Catcher in the Rye

Propriétaires : Michael Tabor, Derrick Smith & Mme John Magnier

Éleveur : RJB Bloodstock

Entraîneur : Aidan O’Brien

Jockey : Ryan Moore

Corde : 4 - Valeur : 49,5

Déclaré non partant.

11 • SENZA LIMITI

Lope de Vega & Senza Rete, par Barathea

Propriétaires : Simon Munir & Isaac Souede

Éleveur : Senza Rete Partnership

Entraîneur : William Haggas

Jockey : James Doyle

Corde : 10 - Valeur : -

Voilà une casaque que nous ne sommes plus habitués à voir à Auteuil ! Senza Limiti (Lope de Vega), représentant de Simon Munir et Isaac Souede, va passer un drôle de test dans cette Poule d’Essai des Poulains. Lauréat pour son unique sortie à 2ans, il reste sur une deuxième place dans une course à conditions à Kempton, sur la fibrée. Il était battu dans les dernières foulées et Oisin Murphy avait eu bien du mal à l’arrêter après le poteau. C’est probablement un bon poulain mais il y a beaucoup de marches à franchir.

12 • SHAMAN

Shamardal & Only Green, par Green Desert

Propriétaire/Éleveur : Wertheimer & Frère

Entraîneur : Carlos Laffon-Parias

Jockey : Maxime Guyon

Corde : 11 - Valeur : 49,5

On ignore si l’entourage de Shaman (Shamardal) a fait la danse de la pluie en vue de cette Poule d’Essai… Mais une chose est sûre : le pensionnaire de Carlos Laffon-Parias ne va pas être dérangé par une piste bien assouplie, lui qui a facilement remporté le Prix Omnium II (L) en terrain lourd. Bon poulain à 2ans, il était tout de même en dessous des meilleurs mais il semble avoir passé un cap cette année. Shaman vient de remporter le Prix La Force (Gr3) et est donc raccourci. Sur 1.600m en terrain rapide, il aurait peut-être manqué d’un peu de vitesse. Sur 1.600m en terrain lourd, il aura son mot à dire. Le 11 dans les stalles n’est pas un cadeau, d’autant qu’on l’a vu faire la course en tête en 2019 et il n’est pas certain que ses adversaires le laissent passer et mener à sa guise. Il est dur et peut aller loin.

 

Le palmarès (Année/lauréat/Entraîneur). 2018 : Olmedo (J.-C. Rouget). 2017 : Brametot (J-C. Rouget). 2016 : The Gurkha (A. O’Brien). 2015 : Make Believe (A. Fabre). 2014 : Karakontie (J. Pease). 2013 : Style Vendôme (N. Clément).