Grand Prix Mohammed V - Atlas au sommet

International / 16.05.2019

Grand Prix Mohammed V - Atlas au sommet

Atlas au sommet

Les pur-sang anglais étaient à l’honneur lors la réunion de gala du 10 mai à Casablanca, au cours de laquelle se déroulait le Grand Prix Mohammed V (2.400m, 500.00 Dh). Ouvert à tous les 4ans et plus, l’épreuve a réuni douze partants. Et deux sujets nés et élevés localement ont réussi à damer le pion aux "importés".

Par Mondher Zouiten

L’amélioration de l’élevage marocain, grâce aux encouragements et au soutien de la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec), mais aussi aux investissements sans cesse renouvelés des propriétaires et des éleveurs, se confirme donc. Et à ce sujet, le Maroc est le meilleur exemple de réussite d’un pays émergent.

Atlas le fait très facilement… Appartenant à Jalobey Racing et monté en confiance par Abderrahim Faddoul, Atlas (Colossus) a surclassé l’opposition. À un train soutenu, il a contrôlé la course de bout en bout et rallié le poteau loin devant Can Vocifer (Canford Cliffs), le cheval d’Azeddine Sedrati associé à Rachid Amenai. Six longueurs plus loin, le 4ans Shining Dawn, propriété de M’hammed Karimine et premier fils de Frankel (Galileo) à débarquer au Maroc, s’empare de la troisième place. Il était monté par l’espagnol Martin Roja Fayos.

Et devrait encore progresser. Issu de l’irlandais Colossus (Danehill) et d’Hula Hands (Rahy), Atlas appartient à son éleveur, la famille El Alami. Ce frère de l’excellent Sultan (Sensible), vainqueur de l’édition 2015 de cette prestigieuse épreuve, est entraîné par Serge Gérard, fin connaisseur des courses marocaines. Il compte à son palmarès cinq victoires et quatre places en neuf sorties. Il avait débuté tardivement à 3ans, s’adjugeant le Prix Hauting Harmony (D, 1.900m). À 4ans, il a remporté le Prix Blue Boy (C, 2.100m) le 22 février, puis le Prix Carmaux (C, 1.900m) le 26 avril, avec dans l’intervalle une deuxième place, à une courte encolure de son aîné et compagnon d’écurie, le champion local Famous Mark (Mr Sidney) dans le Grand Prix de S.A.R le Prince Moulay Rachid (1.900m). Grâce à cette large victoire, Atlas a franchi un nouveau palier et devrait certainement encore faire parler de lui.

Coup de quatre de Karimine. La couleur orange a illuminé le ciel du Gold Club d’Anfa en ce premier vendredi du mois de ramadan… avec le coup de quatre de la casaque de M’hammed Karimine, l’un des plus importants propriétaires et éleveurs du royaume, et de son duo espagnol, composé de l’entraîneur Eduardo Buzon Bobillo et du jockey Martin Borjaz Fayos, appelé en renfort. Quatre victoires lors des huit courses au programme et pas des moindres ! M’hammed Karimine s’est adjugé les deux Poules d’Essai des pur-sang arabes de 3ans (1.700m, 1 120.000 Dh). Chez les pouliches, ses deux représentantes Salma Nour Grine (No Risk Al Maury) et Sabha de Grine (Af Albahar), à une courte encolure, s’emparent des deux premières places, et chez les poulains, c’est un de ses sujets, Abhar Grine (Af Albahar), qui a passé le poteau en tête. La casaque Karimine remporte également le Derby pour tous pur-sang anglais (1.900m, 240.000 Dh) grâce à la performance de Rockshore (Exchange Rate), qui a montré une belle aisance pour sa première sortie marocaine, ainsi que le Prix Officiante (D, 1.700m), réservé aux pur-sang arabes de 4ans et plus, avec la plaisante victoire du maiden de 4ans, Wassif Grin (Nashwan Al Khalidiah).

Les autres épreuves. La Coupe de Vitesse (1.200m, 100.000 Dh) pour anglo-arabes à 25 % de 4ans et plus, a été remportée par Fitrayn (Husayn) le meilleur sujet actuel de la catégorie, associé à Abdelkader El Kandoussi, devant les deux représentants de l’écurie Zakaria Hakam, et entraîné par Éric Legrix : Ally (Mon Ali) et Hopewell (Zack Dream) respectivement montés par Zouhair Madihi et Yohann Bourgois. Notons qu’en lever de rideau, Éric Legrix a eu la satisfaction de remporter le Prix Hilal (C, 1.900m) pour pur-sang anglais de 4 ans et plus nés et élevés localement, avec la 5ans Melissandre (Mon Ali) confiée à Zouhair Madihi, la première monte de l’écurie Zakaria Hakam.