La période bleue

Courses / 12.05.2019

La période bleue

Deux classiques, deux lauréats et une seule casaque, celle de Godolphin qui a remporté ce dimanche les deux The Emirates Poules d’Essai. Elle compte désormais 300 victoires au niveau Gr1 !

Persian King ** (Kingman) était l’immense favori de la version masculine du classique français. Le poulain, élevé par Ballymore Thoroughbred Limited qui en détient encore la moitié, s’est imposé d’une longueur devant Shaman (Shamardal), lui-même une tête devant San Donato (Lope de Vega). Ce ne fut peut-être pas l’envolée escomptée pour le pensionnaire d’André Fabre si impressionnant dans le Prix de Fontainebleau (Gr3). Mais Persian King a dû évoluer sur un terrain collant, contraire à ses aptitudes, et le poulain a paru un peu déboussolé quand il a dû progresser dans l’open-stretch, se retrouvant d’un coup sans l’appui de la lice. Le plus important a été son comportement : il a été beaucoup plus posé que dans la préparatoire, et Pierre-Charles Boudot, qui remporte ainsi son premier classique, a expliqué que les 2.100m du Qipco Prix du Jockey Club ne lui poseraient aucun problème.

The Emirates Poule d’Essai des Pouliches était plus ouverte, même si une seule pouliche se présentait invaincue. Castle Lady (Shamardal), supplémentée pour participer à la course, a conservé son invincibilité, en résistant de minimum à Commes (Le Havre). Castle Lady a montré de la classe pour gagner malgré son inexpérience. La pouliche, entraînée par Henri-Alex Pantall, n’a en effet débuté qu’à la mi-mars, sur la P.S.F. de Chantilly. La dernière pouliche à avoir gagné ce classique sans savoir couru à 2ans est la grande Madelia (Caro). C’était en 1977 !