Le début de la fin pour Gigginstown House Stud

Courses / 14.05.2019

Le début de la fin pour Gigginstown House Stud

Gigginstown House Stud, l’entité de Michael O’Leary, a annoncé qu’elle n’achèterait plus de stores ou jeunes chevaux, dans le but de cesser progressivement ses activités de courses. Celui qui a été titré sept fois top-propriétaire en obstacle en Irlande ces dernières années a décidé de s’investir dans sa vie familiale. Il a expliqué à nos confrères de l’Irish Field : « Nous tenons à remercier tous nos entraîneurs et leurs équipes pour toutes les victoires qu’ils nous ont apportées cette dernière décennie. Mais mes enfants grandissent et je passe de plus en plus de temps avec eux et à leurs activités, ce qui ne me laisse de moins en moins de temps pour les courses. J’espère qu’en réduisant notre effectif sur les quatre ou cinq ans à venir, cela donnera le temps à nos entraîneurs de remplacer nos chevaux dans leurs écuries. »

À propos de cette cessation progressive des activités de Gigginstown House Stud, Eddie O’Leary a quant à lui ajouté : « Nous venons de faire la meilleure saison possible en Irlande en termes de gagnants et ç'a été une année formidable, avec notamment Tiger Roll qui a remporté le Grand National pour la deuxième fois le mois dernier. Nous avons beaucoup de jeunes à placer dans les prochaines semaines et nos entraîneurs recevront leurs habituels jeunes chevaux pour les point-to-point. Tous ces chevaux courront sous les couleurs de Gigginstown, donc nous espérons avoir encore de beaux jours devant nous. »

Ryanair, pas en très grande forme. Notons par ailleurs que Ryanair, dont Michael O’Leary est le dirigeant, a enregistré une perte de 20 millions d’euros au troisième trimestre 2018. Cette mauvaise nouvelle s’explique notamment par la baisse du prix des billets de la compagnie irlandaise de près de 6 %.