PRIX DU VIVARAIS (HAIES) - Le champion Blue Dragon renoue avec la victoire

Courses / 10.05.2019

PRIX DU VIVARAIS (HAIES) - Le champion Blue Dragon renoue avec la victoire

PRIX DU VIVARAIS (HAIES)

Le champion Blue Dragon renoue avec la victoire

Blue Dragon (Califet) a renoué avec la victoire dans le Prix du Vivarais tout en signant son premier succès sous l’entraînement de son ex-jockey David Cottin. Il n’avait plus gagné depuis son succès dans le Prix Léon Rambaud (Gr2) 2017. Fidèle à ses habitudes, le représentant de la casaque Bryant a dirigé les opérations à une allure régulière. Au milieu de la ligne d’en face, il a fait éclater le peloton en appuyant sur l’accélérateur. Seul Chinco Star (Malinas) a pu le suivre à quelques longueurs. Dans le tournant final, Blue Dragon comptait une confortable avance. Il a avalé les deux dernières haies filant au poteau sans être sollicité par son jockey, Jonathan Plouganou. Il a passé le poteau avec douze longueurs d’avance sur Chinco Star. Après sa bonne rentrée, soldée par une deuxième place dans le Prix Jean Granel (L) derrière Docteur de Ballon (Doctor Dino), vainqueur depuis du Prix Ingré (Gr3), Blue Dragon a démontré qu’il était monté en puissance sur sa réapparition. Son entraîneur, David Cottin, nous a dit : « C’est une grande émotion de gagner avec lui. L’engagement était favorable et le cheval était sur la montante après sa bonne rentrée. Il a eu une tâche facile, ce qui permet de le remettre dans le bain gentiment. Le matin, il est plus posé. Il n’avait pas sauté depuis sa dernière sortie. Il a été très appliqué. Je suis très satisfait de lui. Il est beau mais sec, comme il l’a toujours été. C’est un marathonien ! Il va dans le bon sens. Il devrait aller sur le Prix La Barka (Gr2), mais être au top pour l’automne. » Engagé dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Blue Dragon ne devrait pas la courir. Il a surtout été inscrit, car son mentor « préfère faire forfait que supplémenter ». Chinco Star a conclu bon deuxième devant Curly Basc (Kapgarde), la gagnante du Prix Christian de Tredern (Gr3), auteur d’une bonne rentrée, Divine Fleur (Astarabad) et l’anglais Potters Corner (Indian Danehill), gêné par les chutes en face.

Le frère de Fabulous Dragoness. Co-élevé par Magalen Bryant, Denis Baer et l’écurie du Chêne, Blue Dragon est le fils de Califet et de Nathalie Blue (Épervier Bleu) qui a gagné trois courses, une en plat, une en steeple et une sur les haies d’Auteuil dans le Prix Géographie. « Nathalie Blue était une bonne pouliche en course, mais elle a été victime d’un coup de chaud et elle n’a plus été la même ensuite », nous avait expliqué David Powell, représentant de Magalen Bryant, copropriétaire et co-éleveur de Blue Dragon. C’est le frère d’Un Dragon Bleu (Enrique), invaincu en trois sorties sur les haies et vainqueur du Prix des Platanes à Auteuil, mais aussi de Fabulous Dragoness (Poliglote), lauréate des Prix Oteuil SF et Jacques de Vienne (Gr1 AQPS) entre autres. Blue Dragon est aussi le neveu d’Orphée de Vonnas (Jimble), lauréate de quatre de ses huit courses, toutes en obstacle.

Soviet Star

Freedom Cry

Falling Star

Califet

Kendor

Sally’s Room

Square Room

BLUE DRAGON ** (H8)

Saint Cyrien

Épervier Bleu

Equadif

Nathalie Blue

Cadoudal

Grace de Vonnas

Montrifaut