PRIX LA VEINE (STEEPLE-CHASE) - Bernardo Bellotto, une recrue d’avenir sur le steeple

Courses / 10.05.2019

PRIX LA VEINE (STEEPLE-CHASE) - Bernardo Bellotto, une recrue d’avenir sur le steeple

PRIX LA VEINE (STEEPLE-CHASE)

Bernardo Bellotto, une recrue d’avenir sur le steeple

Bernardo Bellotto (Declaration of War) a découvert victorieusement les gros obstacles de la butte Mortemart, ce vendredi. Il faisait pour ainsi dire ses vrais débuts dans la discipline, puisqu’il avait éjecté son jockey au talus des tribunes lors de son unique sortie en steeple à Compiègne, au mois de septembre. Le représentant de Claudio Marzocco avait ensuite évolué dans la catégorie des Groupes en haies, prenant des places sans jamais pouvoir inquiéter les meilleurs. Il avait notamment pris la deuxième place du Prix Général de Saint-Didier (Gr3), à nette distance toutefois de son compagnon d’entraînement Polirico ** (Cokoriko).

Après avoir galopé à l’arrière-garde, Bernardo Bellotto a commencé à gagner des rangs en dehors après la rivière des tribunes, qu’il a très bien franchie. Progressant vivement entre les deux derniers obstacles, il a ensuite fait parler sa classe de plat pour venir s’imposer d’une demi-longueur. La bonne note de la course revient à Bébé d’Or (Poliglote), qui a réalisé une fin de course peu commune. Encore dernier dans le tournant final, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a comblé un terrain considérable pour venir s’emparer de la deuxième place devant Aménon (Saint des Saints). Bébé d’Or effectuait ses débuts sur les gros obstacles et sa rentrée par la même occasion, lui qui se présentait invaincu en trois sorties sur les haies. Il devrait faire un steeple-chaser de premier plan, tout comme le vainqueur.

Le premier produit d’une gagnante du Prix Solitude. Élevé par Oceanic Bloodstock, Éric Puérari, Ariane Gravereaux et Terence Henderson, Bernardo Bellotto avait trouvé preneur sur le ring d’Arqana. Présenté par le haras des Capucines, il avait été cédé 100.000 € à Frédéric Sauque. C’est un fils de Declaration of War (War Front) et de Dealbata (Dubawi), gagnante du Prix Solitude et des Mohegan Sky Stakes (Ls) et deuxième des Noble Damstel Stakes (Gr3) et des De La Rose Stakes (L), dont il est le premier produit. Dealbata a également une yearling par Dark Angel (Acclamation).

La deuxième mère, Save me the Waltz (Halling), s’est imposée à 3ans sur 2.200m à La Roche-Posay. C’est une sœur d’Ombre Légère (Double Bed), lauréate du Prix Pénélope (Gr3) et mère de Germinal (Agnès Tachyon), gagnante des Fairy Stakes (Gr3). Save me the Waltz est aussi la sœur de Flawly (Old Vic), deuxième du Garden City Breeders’ Cup Handicap (Gr1) et du Prix de Royaumont (Gr3). Cette dernière a donné Best Name (King’s Best), lauréat du Prix du Prince d’Orange (Gr3) et deuxième du Prix du Jockey-Club (Gr1), February Sun (Monsun), gagnante de Gr3 outre-Rhin, mais aussi Heirloom (Dansili), vainqueur de Listed en Irlande. C’est la famille de l’étalon du haras du Grand Courgeon Very Nice Name (Whipper).

Danzig

War Front

Starry Dreamer

Declaration of War

Rahy

Tempo West

Tempo

BERNARDO BELLOTTO (H4)

Dubai Millenium

Dubawi

Zomaradah

Dealbata

Halling

Save me the Waltz

Flawlessly