THE EMIRATES POULES D’ESSAI - Au niveau des chronos, ça donne quoi ?

Courses / 13.05.2019

THE EMIRATES POULES D’ESSAI - Au niveau des chronos, ça donne quoi ?

Bruno Barbereau, animateur de Horse Racing Chrono (lien twitter), a analysé The Emirates Poules d’Essai sous l’angle des chronos. Pour lui, pas de doute, nous avons assisté à deux éditions d’un très bon niveau.

« Dimanche, à ParisLongchamp, le pénétromètre affichait 4,1, donc un terrain très souple. Les temps globaux des deux classiques, loin d’être exceptionnels – 1’38’’98 chez les mâles, et 1’40’’91 chez les femelles – reflètent ces conditions. Il faut aller plus loin pour juger les performances des deux lauréats, Persian King ** (Kingman) et Castle Lady (Shamardal).

La course des poulains s’est déroulée à une allure sélective, et Persian King a gagné à la manière des forts. Il a couvert les derniers 600m en 36’’10, et les derniers 400m en 23’’90. Là encore, on retrouve l’influence de l’état du terrain, qui n’a sans doute pas joué en sa faveur, et la confirmation que le poulain sera sans doute encore plus performant sur 2.000m et plus. Chez les pouliches, la course est allée moins vite et s’est jouée sur la capacité d’accélération. À ce petit jeu, c’est Castle Lady qui a montré le plus beau "kick". Elle a couvert les derniers 600m en 35’’60, et les derniers 400m en 23’’30. Dans ces conditions, c’est remarquable, et Castle Lady est une très belle lauréate de Poule, avec seulement deux sorties au compteur avant son couronnement classique. »