L’imbattable Winx et l’Invincible, le mariage de l’année

Élevage / 25.06.2019

L’imbattable Winx et l’Invincible, le mariage de l’année

Par Franco Raimondi

Le choix du premier étalon pour la championne Winx (Street Cry) est devenu une affaire d’État. C’est lundi, à midi pile et via un communiqué de presse, que les propriétaires l’ont annoncé : Winx rencontrera I Am Invincible (Invincible Spirit), deuxième au classement par gains en Australie, premier par gagnants (170) et par lauréats black types, avec à la clé le record de 29 stakes winners en une saison.

L’étalon venu du néant. I Am Invincible, Vinnie pour les intimes, avait fait ses débuts en 2011 au tarif abordable de 11.000 AU$ (6.700 €). Il est maintenant l’étalon le plus cher sur le marché australien (247.500 AU$, 151.000 €). Il a sailli plus de 200 juments lors de chacune de ses trois dernières saisons de monte, mais les propriétaires de Yarraman Park ont décidé de réduire son carnet de bal à un chiffre compris entre 170 et 180 poulinières. Il faut noter qu’en 2017 et 2018, quand il avait officié à 192.500 AU$ (118.000 €), il avait rencontré une autre légende du galop australien, l’invaincue Black Caviar (Bel Esprit). Les copropriétaires de Winx ont demandé plusieurs avis avant de prendre leur décision. C’est Debbie Kepitis qui en a expliqué la raison : « I Am Invincible est parti de très bas et a gravi les échelons. Winx a été achetée à un prix raisonnable (230.000 AU$) et est devenue la championne que l’on a connue. C’est une rencontre qui fonctionne, même à ce niveau. » La copropriétaire est revenue aussi sur un possible déplacement à l’étranger : « Nous avons assez de bons étalons ici et nous avons décidé de la garder en Australie. Même s’il y a beaucoup de bons étalons dans l’hémisphère nord, nous sommes heureux de notre choix ». Le premier produit de Winx, si tout se passe bien, est attendu pour 2020. Et d’ici là, les copropriétaires décideront soit de le garder, soit de le passer en vente.

Elle est exempte du sang de Danehill. Le pedigree de Winx ne posait pas de problèmes de croisement. Elle est exempte du sang de Danehill (Danzig), ce qui est assez rare en Australie, et sauf un très loin inbreeding 5 X 5 sur Northern Dancer, le pedigree du futur poulain ou pouliche est presque un outcross complet. Une pouliche hypothétique pourra dans le futur être croisée à tous les fils de Danehill. Les deux autres facteurs à considérer, surtout si l’on place du point de vue du marché australien, sont la vitesse, qui arrive d’I Am Invincible, et la précocité, apportée par le lauréat du Golden Slipper, Canny Lad (Bletchingly), père de la mère du futur mari de Winx.

Les championnes à plus de 123. Pour échapper à la canicule, j’ai passé en revue les premiers choix des éleveurs pour les plus importantes championnes de ces quinze dernières années, en prenant comme point de repère les ratings de fin de saison. Dix-sept femelles ont été jugées à 123 de rating ou plus depuis 2003, outre Winx. Beaucoup de championnes n’ont pas franchi ce palier : Ouija Board (Cape Cross), qui a donné le Derby winner Australia (Galileo), la double gagnante de la Japan Cup Gentildonna (Deep Impact), la lauréate de l’Arc de Triomphe Solemia (Poliglote), et Divine Proportions (Kingmambo), pour ne citer qu’elles parmi la douzaine de femelles qui ont un rating de 122.

Galileo, le plus populaire. L’étalon qui a attiré le plus de suffrages est bien sûr Galileo (Sadler’s Wells), qui a été le premier mari de Goldikova (Anabaa), Pride (Peintre Célèbre) et Moonlight Cloud ** (Invincible Spirit). Le choix de Galileo en Europe est assez simple, si le pedigree de la jument est compatible. Mais en Australie… Tony Santic, le propriétaire de la légendaire Makybe Diva (Desert King), qui avait réussi le coup de trois dans la Melbourne Cup, avait déniché Galileo lors de sa deuxième et dernière saison en Australie, en 2006, quand il officiait à 55.000 AU$ (33.500 €). Le fruit du croisement, Rockstardom, a été vendu 1,5 million de dollars australiens (916.000 €). Plus tard, castré, il n’a gagné que deux courses.

Où l’on reparle de Trêve et Found. Parmi les dix-sept premiers produits de nos championnes, quatorze sont âgés de 3ans et plus. Le premier fils de Trêve (Motivator), un 2ans par Dubawi (Dubai Millennium), est enregistré en sortie provisoire par le site de France Galop. Found (Galileo), qui a gagné la Breeders’ Cup Turf à 3ans et l’Arc de Triomphe à 4ans, a un yearling par War Front (Danzig), un croisement de référence chez Coolmore, alors que les propriétaires de Beholder (Henny Hughes), triple lauréate de Breeders’ Cup et retirée à la fin de ses 6ans en 2016, a un yearling par Uncle Mo (Indian Charlie).     

Les déboires de Zenyatta. Les statistiques des premiers produits sont loin d’être satisfaisantes. Ils ne sont que cinq à avoir gagné. La meilleure est peut-être Oscietra (Exceed and Excel), fille de l’énorme Black Caviar, qui a remporté deux succès sans se montrer aussi rapide que sa mère. Le géant Cozmic One (Bernardini), le premier fils de Zenyatta (Street Cry), a couru gentiment cinq fois avant de trouver sa véritable vocation… comme cheval de concours associé à la jeune fille Isabela De Sousa. La pauvre Zenyatta a connu bien des malheurs. Cozmic One est né en 2012 et ensuite elle n’a eu que deux produits vivants, dont une pouliche de 2ans par Medaglia d’Oro (El Prado).

Zarkava, Goldikova et Pride. Il est plutôt facile d’ironiser sur les débuts ratés des championnes, mais ce n’est pas aussi simple que cela. Zarkava (Zamindar) a donné un tout bon gagnant de Gr1 tel que Zarak (Dubawi) en quatrième produit. Sont ensuite arrivés la placée de Gr1 Zarkamiya ** (Frankel), et le prometteur 3ans Zarkallani (Invincible Spirit). Goldikovic (Galileo), le premier produit de Goldikova, n’a pas gagné, mais il est étalon au Brésil, au haras Bagé do Sul, suite à une syndication. En revanche, la pouliche Terrakova (Galileo), deuxième produit, est gagnante de Gr3 et aurait pu gagner le Prix de Diane (Gr1), si elle avait eu davantage de chance (elle fut troisième). Pride a donné un double gagnant de Gr2 et placé de Gr1 : One Foot in Heaven (Fastnet Rock).

Rachel Alexandra, grande et retraitée. Le premier fils de Rachel Alexandra (Medaglia d’Oro), Jess’s Dream (Curlin), a gagné pour son unique sortie. Et Rachel’s Valentina (Bernardini), le deuxième, s’est imposée dans les Spinaway (Gr1) à 2ans. Malheureusement, Rachel Alexandra n’est pas sortie indemne de la mise bas de Rachel’s Valentina. Sa propriétaire, Barbara Banke, a décidé de la retirer de la reproduction. Elle n’a pas voulu courir le risque de perdre sa championne pour avoir un poulain ou une pouliche de plus. Le cœur a parlé.

Snow Fairy et les étalons maison. Et cela compte dans l’élevage. Sinon, il serait bien difficile d’expliquer certaines choses. Snow Fairy (Intikhab) a gagné les Oaks et cinq autres Grs1. Sa propriétaire, Cristina Patino, l’a envoyée à Elusive Pimpernel (Elusive Quality), dont le tarif est de 1.000 €, lors du premier croisement, et chez Palavicini (Giant’s Causeway), ses deux étalons maison. Un échec cuisant... La championne a maintenant une 2ans par Gleneagles (Galileo) et un yearling par Frankel (Galileo). Si le cœur est important, il faut aussi parfois prendre le temps de la réflexion…  

Les meilleures poulinières (selon leur rating) et leurs premiers produits

Poulinière Rating Père Année Premier produit Sexe Père Carrière
Black Caviar 132 Bel Esprit 2006 Oscietra F Exceed and Excel Gagnante de 2 courses
Winx 132 Street Cry 2011 I Am Invincible
Goldikova 130 Anaaba 2005 Goldikovic M Galileo Placé, étalon
Trêve 130 Motivator 2010 N. 2017 M Dubawi Inédit
Zarkava 128 Zamindar 2005 Zerkaza F Dalakhani Inédite
Zenyatta 128 Street Cry 2004 Cozmic One H Bernardini Placé
Danedream 128 Lomitas 2008 Nothing But Dreams F Frankel Inédite
Rachel Alexandra 127 Medaglia d'Oro 2006 Jess's Dream M Curlin Gagnant, étalon
Makybe Diva 124 Desert King 1999 Rockstardom H Galileo Gagnant de 2 courses
Snow Fairy 124 Intikhab 2007 Belle de Neige F Elusive Pimpernel Non placée
Found 124 Galileo 2012 N. 2018 M War Front
The Fugue 124 Dansili 2009 Fughetta F Dubawi Inédite
Azeri 123 Jade Hunter 1998 Take Control M A.P. Indy Gagnant de 2 courses
Pride 123 Peintre Célèbre 2000 All by Myself H Galileo Gagnant de4 courses
Rags to Riches 123 A.P. Indy 2004 Opulence F Giant's Causeway Inédite
Beholder 123 Henny Hughes 2010 N. 2018 M Uncle Mo
Taghrooda 123 Sea the Stars 2011 Jahafil F Kingman Inédite
Moonlight Cloud 123 Invincible Spirit 2008 Pirate's Gold M Galileo Inédit

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.